Prix de l'énergie : les industriels des câbles réunis au sein du syndicat Sycabel « alertent » sur la dégradation de leur situation

  • AFP
  • parue le

Les industriels des câbles réunis au sein du syndicat Sycabel ont alerté mercredi sur la crise touchant "l'ensemble des composants de l'industrie du câble", en raison de la poursuite de la flambée des prix de l'énergie : "une situation qui ne cesse de se dégrader".

"L'énergie se maintient à des niveaux de prix extrêmement élevés" en Europe, ce qui a un "fort impact" sur une filière industrielle "touchée de plein fouet", indique un communiqué de l'organisation qui réunit 22 groupes du secteur possédant des usines en France, dont les deux leaders mondiaux du secteur des cables électriques, l'italien Prysmian et le français Nexans.

Le Sycabel, dont les entreprises adhérentes sont très énergivores, "émet à nouveau un signal d'alerte sur une situation qui ne cesse de se dégrader" indique le syndicat, qui avait déjà relevé le sujet en mars 2022, juste après le début de la guerre en Ukraine.

La filière, qui emploie 7 000 personnes en France pour un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros, dont 46,5% à l'exportation, est "fortement fragilisée" ajoute le syndicat. Ses adhérents ont vu leur facture d'électricité à usage industriel multipliée par 8,5 en deux ans, de 32,16 euros le mégawattheure en 2020 à 275,07 euros en 2022, avec une étape intermédiaire à 107,98 euros en moyenne en 2021.

Côté gaz, la facture a été multipliée par dix en deux ans, à 97,41 euros le mégawattheure en 2022 contre 9,23 euros en 2020 (et 45,84 euros en 2021).

La part de l'énergie dans la fabrication des câbles d'énergie et de communication est prépondérante puisque cette activité consiste à transformer en cables des métaux chauffés à très haute température (cuivre, aluminium, acier), ou en gaines des matières plastiques comme le Polyethylène ou le PVC.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.