Produits financiers : Bruno Le Maire veut inclure le nucléaire dans le « label écologique » européen

  • AFP
  • parue le

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a plaidé pour que l'énergie nucléaire soit intégrée dans le "label écologique" européen pour les produits financiers, actuellement débattu à Bruxelles, lors d'une conférence à Paris vendredi.

"L'ambition que nous devons nous fixer au niveau européen, c'est avoir un label écologique des produits financiers à mettre en place dès 2020", a affirmé le ministre à l'ouverture de la conférence pour la reconstitution du Fonds vert, le bras financier de l'Accord de Paris sur le climat.

"La France plaidera pour que l'énergie nucléaire fasse partie de ce label écologique", a assuré M. Le Maire, en allusion à la discussion actuelle à Bruxelles sur la "taxonomie des investissements verts" qui pourrait déboucher sur la création d'un tel "label écologique" pour les produits financiers.

Il a rejeté les critiques venues de certains pays et en particulier d'Allemagne concernant l'intégration du nucléaire dans ce label, en les qualifiant "d'idéologiques" et en assurant se baser sur des critères "scientifiques". "Nous ne pouvons pas réussir la transition écologique et nous ne pouvons pas parvenir à notre objectif en termes de lutte contre le réchauffement climatique sans l'énergie nucléaire", a assuré le ministre.

L'Union européenne travaille à l'élaboration d'une classification des investissements verts. En juin dernier, le Groupe d'experts techniques de l'UE sur la finance durable a recommandé de ne pas inclure le nucléaire dans la liste des activités économiques pouvant recevoir des investissements labellisés verts, du fait de son impact en matière de production de déchets radioactifs.

Face aux participants à la conférence, M. Le Maire a rappelé l'engagement français pris dans le budget 2020 de ne plus soutenir de projets charbon à l'étranger. "L'État a pris l'engagement (...) de cesser de financer à moyen terme tous les projets qui contribueraient à la croissance des émissions de CO2 en dehors de nos frontières", a-t-il affirmé. "Très concrètement, dans le budget 2020, nous mettrons fin aux garanties export pour tous les projets de recherche, d'extraction ou de production de charbon", a-t-il ajouté.

Selon lui, la France sera ainsi "le premier État européen à interdire le financement public de projets charbon en dehors de ses frontières". "C'est un changement radical et une mise en cohérence de nos décisions nationales avec nos décisions à l'exportation", a-t-il estimé.

Commentaires

Ph. Bodin

Enfin du bon sens écologique et économique au service de la planète et accessoirement de notre pays. Arrêtons d’être naïfs avec nos chers voisins Allemands qui sont parmi les plus gros pollueurs d’Europe.

DavidS

Ah parce que le nucléaire c'est écologique peut-être ? Depuis quand le nucléaire est une énergie propre ? Et les déchets nucléaires vous en faites quoi ? L' enfouissement de ces déchets c'est écolo vous croyez ? C'est pas avec ce genre de raisonnement qu'on va résoudre tous les problèmes de pollution sur la planète !! Tout ça c'est encore du greenwashing une fois de plus....

Rochain

Le nucléaire écologique ? On n'est pas à une aberration près !

Gerald b

Le réchauffement climatique (CO2) est une menace immédiate pour des centaines de millions de personnes. Le nucléaire est le fonds de commerce de Greenpeace. Cette ONG et vous devriez mettre votre logiciel mental à jour 🤔

Rochain

C'est vous qui devez vous mettre à jour... Le nucléaire est une solution du XXem siècle et les ENR du XXI em. 12 ans pour construire un EPR dont on ne sait même pas s'il finira par fournir le moindre watt. Et en plus au prix démentiel de 110€ le MWh alors que les ENR sont trois fois moins chers.

Wenger

@Rochain
Vérifiez svp vos propos.
Il existe actuellement deux ÉPR en service et qui produisent de l électricité à des coûts largement inférieurs à vos allégations et il n’a pas fallu 12 ans pour les construire.
Quant aux prix de production de l électricité des ENR que vous mentionnez, il n est intéressant que comparé au prix de vente moyen de cette électricité. En bon lecteur de « Connaissance des énergies » vous savez bien sûr que l énergie fatale produite ENR solaires et éoliennes ne se vend pas(prix de vente zéro).

Rochain

C'est tout vérifié ! 6 EPR ont étés lancés en construction. Le plus ancien Olkiluoto, chantier lancé en 2005 prévu pour une durée de 4 ans avec mise en service en 2009 n'est toujours pas démarré à l'heure actuelle ce sera donc plus de 10 ans de retard. Les 2 chinois lancés en 2011 pour une mise en service en 2015 n(ont démarrés que cette année avec 4 ans de retard et un budget qui aurait été doublé d'après un interview qui circule en ce moment d'un ponte du nucléaire (sur lequel je n'appuie pas mes dires….oublions cette histoire de dépassement de budget puisqu'on a mieux avec notre EPR de Flamanville qui l'a dépassé 3 fois et qui a déjà acté ses 10 ans de retard). Enfin nous avons les deux d'Hinkley Point en Angleterre pour lesquels, à peine commencés, EDF a déjà annoncé une rallonge de trois milliard d'Euros de rallonge et négocier un prix de production du MWh à au prix exorbitant de 110 € ! Moi je n'invente rien, pas comme vous avec cette Energie ENR qui ne se vendrait pas bien qu'elle coute à produire entre 4 et 7 fois moins chère que le nucléaire des EPR …. on ne voit pas pourquoi elle ne se vendrait pas ….. pas assez chère ???? : https://www.batirama.com/article/26939-photovoltaique-comwatt-est-pret-…
J'ajouterai qu'effectivement l'énergie électrique évoluera dans le même sens que toutes les autres technologies du XXI em siècle et finiront par être gratuite de façon permanente comme l'informatique et les télécommunications. Il n'y a pas 20 ans téléphoner de Paris à Toulouse coûtait une fortune à la minute, aujourd'hui vous téléphonez gratos à Los Angeles, et je ne vous parle pas de la chute abyssale des coûts de l'ordinateur. La technologie fini par se payer par un forfait d'abonnement quelle que soit la consommation que vous en faites. C'est aussi ce qui se passera pour l'énergie électrique avant la fin du siècle, vous raisonnez comme mon grand père (j'ai moi-même 78 ans), vivez avec votre siècle et pas en regardant l'avenir dans le rétroviseur. Les coûts de production si bas dont vous parlez ne sont que les prémices alerteur de ce qui se produira de plus en plus souvent jusqu'à devenir permanent. Vous aimez payer , et cher ? Changez de monde, celui-ci ,'est pas pour vous.
Et si vous ajoutez le stockage au prix fort au coût de production, celui aux batteries lithium-ion, vous ajoutez 20€ par MWh, le KWh de fabrication Li-Ion étant aujourd'hui entre 100 et 150 € et pouvant servir au moins 5000 cycles de charge/décharge :
https://www.connaissancedesenergies.org/afp/batteries-pour-vehicules-el…
Bonne chan ce pour l'avenir, vous finirez bien par le comprendre car il s'imposera à vos préjugés
Serge Rochain

Gerald B

Vous nous parlez de véhicules électriques. Pensez-vous qu'une NUIT sans vent (anticyclone sur l'Europe) des batteries seront en mesure de restituer le nucléaire, pétrole, charbon, gaz qui auront disparu au profit des EnR ?
https://www.electricitymap.org
Production d'électricité
France : sur 63 GW produits
nucléaire : 40 GW
Stockage batterie = 0

Allemagne : sur 63 GW produits
nucléaire : 9 GW
Charbon : 29 GW
Gaz : 8,5 GW
Stockage batterie = 0

Rochain

J'ai parlé de véhiculed électrique ? Ah bon.... Où ça ?
Par ailleurs où avez vous vu que l'on produisait des GW ? Retournez à l'école....

Gerald B

« J'ai parlé de véhiculed électrique ? Ah bon.... Où ça ? »
C'est là, petit malin ^^
Et si vous ajoutez le stockage au prix fort au coût de production, celui aux batteries lithium-ion, vous ajoutez 20€ par MWh, le KWh de fabrication Li-Ion étant aujourd'hui entre 100 et 150 € et pouvant servir au moins 5000 cycles de charge/décharge :
https://www.connaissancedesenergies.org/afp/batteries-pour-vehicules-el
Bonne chan ce pour l'avenir, vous finirez bien par le comprendre car il s'imposera à vos préjugés
Serge Rochain

« Par ailleurs où avez vous vu que l'on produisait des GW ? Retournez à l'école.... »
Regarde donc le lien qui tient en temps réel la production électrique en temps réel heure/heure et répond à la question
tu les fabrique comment les batteries pour fournir tous ces GWh ^^
https://www.electricitymap.org
Production d'électricité
France : sur 63 GW produits
nucléaire : 40 GW
Stockage batterie = 0

Allemagne : sur 63 GW produits
nucléaire : 9 GW
Charbon : 29 GW
Gaz : 8,5 GW
Stockage batterie = 0

Rochain

Je ne sais pas qui est le petit malin car il doit falloir l'être pour confondre voiture électrique et batterie LI-Ion. Je n'ai fait aucune allusion à la voiture électrique mais à une technologie de stockage d'électricité.
Mais si vous voulez parler des batteries qui se trouvent dans le voitures électriques il n'y a pas de souci, on peut aussi en parler utilement.
Lorsque la totalité du parc français de véhicules légers (excluons les camions dans un premier temps), soit 40 millions de véhicules, seront électriques, et que l'on considère qu'ils seront modestement équipés de batterie de 50 KWh cela nous fera une capacité de stockage de 40 millions par 50 KWh = 2TWh de stockage.
Les voitures ne faisant chaque jour en moyenne (en réalité 35 d'après l'INSEE, mais soyons généreux) qu'une distance de 50 km (pour celles qui roulent chaque jour, mais supposons qu'elles roulent toutes chaque jour), à 15 KWh au 100 km cela en fait 7,5 de consommés sur les 50 KWh du total. …. il reste donc 50-7,5 KWh de disponible pour le V2G permettant de passer la nuit si on ne charge que dans la journée au Soleil, soit 1,7 TWh disponible chaque jour pour la régulation du réseau et suppléer au défaut de production solaire de nuit….. C'est quoi votre problème de stockage ?
Je vous suggère de relever votre compteur pour savoir combien vous consommer la nuit…. et un jour supprimer le chauffage du ballon d'eau sanitaire (puisqu'on peut le chauffer dans la journée au Soleil) et vous verrez que c'est le poste de consommation le plus important de votre consommation nocturne (entre les 2/3 et les 3/4 de la consommation nocturne) et c'est donc cette consommation que vous pouvez voir sur les courbes de consommation heure par heure de RTE. Vous rendez un sacré service aux réacteurs nucléaires en chauffant votre eau sanitaire de nuit.

Blaizot

Une belle initiative pour une énergie sûre et sans émissions de CO2 ; mais est ce que veulent vraiment les défenseurs du climat, prisonniers des lobbyistes solaires et éoliens dont 80 % des pièces détachées viennent de Chine et qui possèdent tous des quantités stupéfiantes de SF6 un gaz 20000 fois plus émetteurs que le CO2 ? Et nécessitent des hectares de terres arables ( pour le solaire) ou des tonnes de béton ( pour l’eolIen dont certains mâts atteignent presque la taille de la Tour Eiffel) pour réussir à générer quelques MWh ; une éolienne c’est 5 MW , un réacteur nucléaire 900 MW !

dédé29

Voila un peu de bon sens !

M.PUIGREDO

A Monsieur ROCHAIN : en quoi l'énergie nucléaire ne serait pas écologique si on considère son impact sur l'homme (en particulier nombre de morts par KWh produits) et sur la nature (en particulier pollution et consommation des ressources) ?

Rochain

Cher Monsieur Puigredo vous dites être déçu de ma réponse qui ne répondrait pas à votre question, je crois pourtant avoir répondu clairement à au moins deux aspects du nucléaire qui l’excluent des solutions écologiques.
1) Son caractère dangereux
2) Sa production de déchets qui polluent pour longtemps, bien au-delà de l’espérance de vie humaine.
Mais si cela ne vous suffit pas je peux en rajouter, notamment dans la phase d’extraction des minerais uranifères, un sujet pudiquement éludé des conversations tenues par les ténors du nucléaire, au moins par ceux qui savent de quoi il retourne, les autre ne l’abordant pas faute de connaissance sur le sujet.
Sans doute ignorez-vous qu’il faut traiter une à deux tonnes de minerai, selon teneur en isotopes d’uranium 235, pour obtenir 500 grammes de Yellow-cake. Le Yellow-cake étant le produit obtenu par le traitement et qui est ensuite envoyé dans les usines d’enrichissement en France, notamment à Malvezy, près de Narbonne dans l’usine d’Orano.
Le traitement consiste dans un premier temps à concasser le minerai jusqu’à l’obtention d’une poudre très fine.
Ensuite cette poudre est diluée dans des bains d’acides qui dissoudre chimiquement les liens moléculaires entre les atomes d’uranium et les minéraux qui assuraient leur cohésion. Enfin, après lavage par bains successifs la matière résultante appelée yellow-cake en raison de sa couleur jaune contient une proportion d’uranium sous la forme de différents isotopes amalgamés dans un minéral neutre assurant une relative innocuité de rayonnement de l’uranium qui peut dans un conteneur de plomb voyager sans grand risque. Il reste que les terrains miniers sur lesquels s’opèrent ces opérations restent polluer chimiquement et qu’il faudra beaucoup de pluies et de travail à l’érosion naturelle pour les rendre à leur état d’origine. Néanmoins, cette pollution ne présente pas la dangerosité des résidus de fissions et des matériaux d’installations nucléaires qu’elles soient les centrales de production ou les usines de traitement et enrichissement qui sont certainement ce qui exclut le nucléaire des sources d’électricité écologique, indépendamment des risques accidentels graves.
Cela répond t’il à votre question ?

Bruno Lalouette

Le nucléaire ne doit pas être un état dans l'état... Dixit, "Bruno le Maire"!
Je me marre!
La transition écologique ne peut se faire sans la nucléaire... Catégoriquement faux!
Mais pourquoi dépenser 40 milliards à Bure, située sur un canton de 2700 habitants!
EDF va donc reconstruire des villages à l'identique quelque part pas trop loin et déménager son siège social à Bure et vendre son siège social du 22 av de Wagram, Paris VIIIe, le ministère des finances va faire de même rasant son immeuble mitterrandien pour un programme haut de gamme plein sud, face à la Seine...
Quant au charbon, ce n'est pas le problème, le problème, c'est le CO2... CO2 qui peut être transformé en carburant!
Qui signe avec moi la pétition exigeant la délocalisation de le Maire à Bure?

LB

Je suis d'accord pour considérer que le nucléaire est un bon moyen à court terme de baisser (ou ne pas augmenter) les émissions de GES. Mais lui fournir un label écologique, c'est vraiment exagéré. Le nucléaire n'est absolument pas renouvelable (cela nous oblige à aller chercher le combustible toujours plus loin et dans des conditions techniques de plus en plus complexe, sans parler des problèmes géopolitiques), et l'accumulation des déchets radioactifs va forcement devenir de plus en plus problématique.
Il ne faut pas le que le nucléaire vienne prendre les financements destinés à ce qui pourrait être un vrai mix durable.

FC

Nucléaire écologique ???? Juste... hallucinant de lire de tels propos y compris la réponses de certains posts qui considèrent que la non émission directe de GES rend une production propre. Rochain à parfaitement raison
En premier lieu, petit rappel, la seule énergie vraiment propre et écologique est celle qui n'est... Ni produite ni consommée. Facile me direz vous... Réfléchissez à la question.
Les allemands ont raison à un détail prêt. La position de la France (ou plutôt de quelques oligarchs d'arrière garde) n'est pas "idéologique" mais "lobbyologique". (mais ce n'est pas très diplomatiquement-politico correct).

Ajouter un commentaire