Transition écologique : l'Ademe lance un nouveau portail internet, avec une nouvelle signature

  • AFP
  • parue le

Pour verdir leurs pratiques, particuliers, entreprises et collectivités peuvent depuis jeudi se référer au nouveau site internet de l'Ademe, qui devient à cette occasion l'"Agence de la transition écologique".

Cette plateforme numérique baptisée "Agir" (agirpourlatransition.ademe.fr), qui propose conseil et services, offre un accès personnalisé aux contenus de l'Ademe, établissement public chargé depuis 1991 de soutenir le développement durable en France (retours d'expériences, centralisation d'appels à projets, dépôt dématérialisé de demandes de subventions et de candidatures...).

L'Ademe veut notamment "aller chercher les collectivités", explique son PDG Arnaud Leroy.

"On a de bons élèves, et aussi beaucoup d'autres en interrogation et en manque de moyens", relève-t-il, constatant "un vrai besoin, une envie des collectivités", démontrée par les 30 000 téléchargements du guide "Demain mon territoire" sorti en prévision de la campagne des municipales. "Et on pense qu'on aura encore plus de sollicitations après les élections", de la part des nouveaux élus, ajoute-t-il.

À destination des entreprises, l'Ademe gère notamment depuis dix ans le "Programme des investissements d'avenir" (PIA), ou encore le nouveau plan de soutien à la transition verte des PME-TPE, mis en place avec Bpifrance.

Via ce site, tout citoyen peut notamment mesurer l'impact CO2 de ses modes de déplacement ("Ecolab"). L'Ademe, qui a récemment produit une étude sur l'intérêt financier qu'il y a à réparer ses objets, met aussi à disposition un annuaire de réparateurs référencés.

D'"Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie", l'Ademe change désormais sa signature, pour devenir l'"Agence de la transition écologique", afin de souligner la multitude de ses champs et missions : transports, énergie, qualité de l'air mais aussi alimentation, tourisme ou numérique.

Commentaires

Schricke

Ce changement de nom amènera-t-il l'ADEME à un peu plus d'objectivité, en matière d'énergies ? Il semble, en effet, que les membres de cette institution, en fait dirigée par des "écolos" très antinucléaires par idéologie et par principe, manipule les chiffres (et beaucoup de contre-vérités !) en vue d'assurer la promotion des ENRI (Notamment l'éolien et le PV), au détriment de la production nucléaire, sans aucun gain en matière de rejet de GES (voir "l'exemple" Allemand !), et moyennant des dépenses considérables, alliant ainsi inefficacité écologique et augmentation du coût du kwh....
On peut toujours espérer !...

Michel

@ Schricke
J'inclinerais plutôt à interpréter que cela signifie l'extension du pouvoir de nuisance à des secteurs qui n'étaient pas suffisamment aux ordres de l'ordre nouveau vert, pardon, "le monde d'après", ainsi est la république en marche arrière.

Schricke

En ce qui concerne "l'antinucléarisme" primaire et idéologique qui reste LA caractéristique de l'ADEME, je ne pense pas que cette institution ait attendu Macron pour débiter ses contre-vérités et sa "propagande" antinucléaire... Et je crains que ce ne soit pas en "changeant de costume" qu'elle changera ses orientations en matière énergétique ! J'ai eu, personnellement l'occasion d'expérimenter cette institution dans une autre vie, dans les années 95, et je puis garantir que "le ver était déjà dans le fruit" !

Michel

Je n'en doute absolument pas. Moi, aussi je suis allé dans des rencontres avec l'ADEME bien avant l'époque actuelle. Et je suis bien d'accord avec vous. Le ver, comme vous dîtes, était dans le fruit. Et cela ne peut guère être autrement. Les fonctionnaires qui ont des possibilités de choix d'affectation vont préférer le ministère de la défense si ils sont "fana mili" et les services du ministère de l'écologie si ils sont "fana écolo". Par contre, ce qui est une décision politique, c'est d'étendre le domaine de ce bras armé de l'écologie de son domaine initial à d'autres... c'est cela la signature du tournant écolo de la gouvernance actuelle.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Suggestion de lecture