Newsletters des énergies

Venezuela: Maurel et Prom va racheter les parts de Shell dans un champ de pétrole

  • AFP
  • parue le

Le groupe pétrolier français Maurel et Prom a annoncé vendredi la signature d'un contrat avec Royal Dutch Shell pour lui racheter ses parts dans un champ au Venezuela.

La société indique dans un communiqué avoir signé un "contrat de cession d'actions" avec Shell pour une transaction qui s'élève à environ 70 millions d'euros. Elle porte sur l'acquisition de la participation de 40% détenue par Shell dans la société mixte Petroregional del Lago, qui exploite le champ pétrolier Urdaneta West sur le Lac Maracaibo au Venezuela. Le solde de 60% est détenu par la compagnie nationale vénézuelienne, PDVSA.

Selon Maurel et Prom, le champ produit actuellement environ 16 000 barils de pétrole par jour (soit 6 400 barils par jour pour la part qu'il récupérerait). "L'actif offre un potentiel de croissance élevé via le développement de ressources supplémentaires et la possibilité d'étendre la durée de la licence après 2026", sa date d'expiration actuelle, estime l'entreprise française.

La finalisation de l'opération reste toutefois suspendue au feu vert du gouvernement vénézuelien et à la finalisation des négociations avec PDVSA sur le financement d'un plan de redéveloppement visant à augmenter la production du champ.

La production pétrolière du Venezuela est en chute libre, faute de liquidités pour moderniser les champs pétroliers, alors que le pays est en proie à de graves troubles politiques et économiques.

Le pays n'a pompé que 1,197 million de barils par jour (Mb/j) en septembre, contre 2,154 Mb/j en moyenne en 2016, selon les derniers chiffres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui se fondent sur des sources secondaires.

Maurel et Prom, sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, est surtout actif en Afrique mais est aussi implanté en Colombie, où il mène des explorations.


Ajouter un commentaire