Classement européen des stratégies nationales bas-carbone

  • Source : WWF

La stratégie nationale bas-carbone de la France précise les grands objectifs du pays en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle doit faire l’objet de révisions régulières avec des « budgets carbone » portant sur chaque période (2015 à  fin 2018, puis tous les 5 ans), et permettre à long terme de réduire de 75% les émissions françaises de gaz à effet de serre en 2050 par rapport au niveau de 1990 (ce qui correspond à des émissions avoisinant 140 millions de tonnes équivalent CO2 en 2050).

Dans ce rapport réalisé par son bureau des politiques européennes, le WWF (World Wide Fund for nature) présente les résultats du projet MaxiMiseR qui compare les stratégies nationales bas-carbone remises par les différents États membres en 2015 et émet quelques recommandations à ces derniers. Un classement des différentes stratégies nationales est présenté sur la base de multiples critères : niveau d’ambition des objectifs climat-énergie, caractère « réaliste » de la mise en œuvre des stratégies, transparence des procédures, engagement politique, mécanisme de contrôle, etc. La France arrive en première position de ce classement devant le Royaume-Uni et la Finlande.

La stratégie nationale bas-carbone de la France, qui est légalement contrainte, est notamment saluée par l’étude pour l’engament politique dont elle a fait l’objet, avec la loi de transition énergétique adoptée à l’été 2015 et les dispositifs associés. Le niveau d’ambition et la transparence des procédures pourraient toutefois être améliorés selon WWF. A l’occasion de la publication de ce rapport, Pascal Canfin, directeur général du WWF France, a par ailleurs souligné « le retard important que la France accuse dans le domaine des énergies renouvelable » par rapport à ses voisins européens(1).

A titre indicatif, le Danemark, la Finlande et l’Allemagne ambitionnent de réduire leurs ambitions de gaz à effet de serre de 80% à 95% d’ici à 2050 par rapport à 1990. Précisons que l’Allemagne n’arrive qu’en 9e position de ce rapport mais qu’elle a réalisé une mise à jour de sa stratégie bas-carbone en novembre 2016(2) qui n’est pas ici prise en compte.

Classement du WWF sur les stratégies nationales bas-carbone dans l'Union européenne
Classement du WWF sur les stratégies nationales bas-carbone dans l'Union européenne (©WWF)

Lire l'étude  :
Stratégies nationales bas-carbone