Coupe du Monde 2014 : le stade de Brasilia remporte le match écolo

Stade de Brasilia énergie

Dans ce stade se déroulera notamment un des quarts de finale du Mondial. (©photo)

A une semaine du début de la coupe du monde de football au Brésil (12 juin-13 juillet 2014), nous vous proposons de découvrir l’un des 12 théâtres de l’événement : le stade national de Brasilia. Celui-ci accueillera entre autres le 15 juin le match Suisse-Equateur, affiche du groupe E auquel appartient la France. Il est présenté par ses concepteurs comme le stade « le plus écologique » au monde. Explications.

Un stade plus grand mais moins énergivore

Durant la Coupe du monde, le stade national de Brasilia, baptisé Mané Garrincha, pourra accueillir 69 432 spectateurs(1). Cela en fait le deuxième plus grand stade du Mondial derrière le Maracana de Rio de Janeiro. L’architecte brésilien en charge de cette reconstruction, Castro Mello, a fait bien plus qu’augmenter de presque 80% sa capacité initiale. Il a intégré dans la structure même du stade des solutions de production et de sobriété énergétiques, de recyclage et de lutte contre la pollution atmosphérique.

Durant près de 3 ans, le stade de Brasilia a été quasiment intégralement reconstruit. La plupart des matériaux utilisés, recyclables ou recyclés, proviennent en grande partie de l’ancienne enceinte. Sur le toit, 9 600 panneaux photovoltaïques reliés au réseau électrique doivent permettre de satisfaire jusqu’à la moitié des besoins électriques du stade lors des pics de production. Leur puissance cumulée atteint 2,5 MW, soit l’équivalent de la capacité d’une grande éolienne. En comparaison, cela pourrait suffire à alimenter au quotidien 2 000 ménages brésiliens en électricité.

Des LED permettent de réduire les besoins liés à l’éclairage. La structure recouvrant le stade laisse passer la lumière tout en limitant la chaleur interne, ce qui permet de s’affranchir d’une importante climatisation lorsque la température monte. Cette mue a pris en considération l’architecture moderne de Brasilia classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. D’autres enceintes comme le stade des Alpes à Grenoble ont déjà intégré des panneaux photovoltaïques mais la spécificité du stade de Brasilia ne s’arrête pas là…

Un stade diminuant la pollution de l’air

La structure du toit a permis au stade d’obtenir la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) Platine, l’une des plus hautes certifications environnementales existantes (remise par le cabinet américain Green Building). Elle est en partie constituée d’une membrane photocatalytique capable de capter des particules polluantes dans l’air, en particulier les oxydes d’azote. Les particules récupérées chaque jour représenteraient, en matière de pollution de l’air, l’équivalent des rejets quotidiens de 1 000 véhicules selon les concepteurs de cette structure.

A cette dépollution partielle de l’air s’ajoute un système de récupération d’eau : 5 réservoirs ont une capacité de plus de 6,8 millions de litres d’eau. Cette eau non potable est employée dans les toilettes et pour arroser la pelouse du stade et doit permettre de satisfaire 80% des besoins totaux d’eau du site. En sous-sol, le parking de l’enceinte est constitué de 3 sections dont une est dédiée aux véhicules électriques et équipée de bornes de recharge. Un parking à vélos de 3 500 places a également été construit.

Ces innovations ont un prix. Au total, la reconstruction du stade de Brasilia aurait coûté près de 1,4 milliard de dollars. Cela en fait l’un des stades de football le plus coûteux au monde après le stade de Wembley à Londres. Au-delà du Mondial et des matchs de football du championnat brésilien, le stade baptisé « le Géant » sera mis à profit en accueillant des concerts, des conventions et des épreuves des Jeux Olympiques de 2016.

Architecture stade BrasiliaSchéma sur l'architecture du stade de Brasilia (©www.estadionacionaldebrasilia.com.br)

dernière modification le
Sources / Notes

(1) La capacité du stade pourrait atteindre 72 788 spectateurs dans le cadre d’autres événements.

Site du stade national de Brasilia