Newsletters des énergies

Débat sur l'énergie : présentation de la « Journée citoyenne »

parue le
Présentation Journée citoyenne

La Journée citoyenne repose sur une implication importante des régions. Au 1er plan, François Bonneau, président de la région Centre. (©Hélène Robin)

La méthode et le déroulement de la « Journée citoyenne » prévue ce samedi 25 mai ont été précisés ce matin au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Présentation de cette journée de consultation simultanée entre différentes régions.

Le principe

Le 25 mai, 11 régions métropolitaines ainsi que 3 départements d’outre-mer organiseront un événement accueillant chacun 100 à 150 citoyens locaux. Au total, 1 000 à 1 500 citoyens, non spécialistes de l’énergie et non engagés dans des organisations partisanes, seront consultés simultanément suivant le protocole World Wide Views. Ce protocole danois de consultation citoyenne avait déjà permis à 45 000 citoyens européens de s’exprimer en 2009 sur les questions climatiques dans le cadre du sommet de Copenhague.

Les citoyens invités devront témoigner de leurs expériences et de leurs opinions relatives à l’énergie. La somme de leurs témoignages doit constituer la contribution « citoyenne » au débat sur la transition énergétique, parallèlement au Comité citoyen. Les participants ont reçu il y a quelques jours 4 livrets afin de leur apporter des informations sur le débat national et sur les trajectoires énergétiques possibles pour la France. La méthode de consultation de cette journée citoyenne se distingue ainsi de celle des sondages offrant une photographie sociologique à un instant précis.

Les thématiques abordées

Les thématiques exposées dans les livrets seront abordées au cours de 4 séquences d’une heure durant la journée de samedi :

  • Pourquoi s’engager dans la transition énergétique aujourd’hui ?
  • Comment agir sur la consommation des énergies ?
  • Quel chemin prendre pour la transition énergétique ?
  • Comment pouvons-nous concrètement mettre en œuvre la transition énergétique ?

Les participants de chaque événement seront répartis en tables de 8 à 10 personnes pour délibérer. Ils répondront à un questionnaire unique pour chaque séquence traitée. L’ensemble de ces questionnaires remplis sera analysé au niveau régional et national. Les réponses seront centralisées au niveau du ministère au cours de la journée et une partie des enseignements de cette consultation sera communiquée dès la fin d'après-midi. Notons que d’autres manifestations citoyennes seront organisées en région ce samedi, hors du procédé World Wide Views. La synthèse de ces manifestations sera également transmise au Conseil national de la transition énergétique.

Les prochaines étapes

Les questions énergétiques seront cette semaine encore au cœur de l’actualité française et européenne. Demain, le Conseil européen évoquera les enjeux de politique énergétique européenne, un peu moins d'une semaine après le nouvel appel de François Hollande à mettre en place une Communauté européenne dédiée à cette question. Jeudi aura lieu en France la prochaine séance plénière du Conseil national de la transition énergétique. Les groupes de travail sur la compétitivité, sur les transitions professionnelles, sur le financement et sur l’avenir du mix énergétique présenteront leurs travaux à cette occasion. Enfin, plusieurs débats sur la précarité énergétique seront organisés en France ce vendredi.

Si les premières « tendances » de la Journée citoyenne seront mises en ligne dès samedi soir, précisons que la présentation consolidée des réponses aura lieu le jeudi 20 juin prochain lors d’une nouvelle réunion du Conseil national. La dernière réunion de ce Conseil national intégrant l’ensemble des contributions se tiendra le 18 juillet prochain. S’en suivra la loi de programmation afférente, attendue à l’automne 2013.