Évaluations des impacts macroéconomiques de la transition énergétique

  • Source : Coe-Rexecode

Une loi de programmation de la transition énergétique doit être présentée aux parlementaires français d’ici à l’été 2014. Elle entraînera la mise en œuvre d’un certain nombre de mesures qui restent à préciser, par exemple une possible taxation des émissions de carbone. De nombreuses études d’impacts sur cette transition et ses outils ont été publiées jusqu’ici mais celles-ci aboutissent à des conclusions très variables, y compris lorsqu’elles partent des mêmes hypothèses.

L’institut économique Coe-Rexecode propose dans ce document une cadre d’analyse de ces études : il compare les principaux modèles macroéconomiques utilisés (Mésange, Nemesis, Imaclim-R, etc.) et en précise les caractéristiques et les limites de validité. Il incite également à apporter une attention particulière à quatre éléments : les instruments prix, les dispositifs de soutien à la demande, le progrès technique et le bouclage macroéconomique.

transition énergétique

Cette étude synthétise enfin 8 recommandations pour aborder ces études d’impact. Elle préconise entre autres de mieux expliciter le scénario de référence retenu par chaque étude (appelé « compte central ») afin de cerner précisément l’effet de la transition énergétique sur l’économie. Elle recommande par ailleurs d’envisager les impacts sur une période aussi longue que possible au lieu de se focaliser sur des dates précises et rapprochées dans le temps (par exemple 2030).

Pour accéder au rapport, cliquer ici.