Familles à énergie positive : jusqu’à 200 € d’économie par an

Familles à énergie positive

Depuis 2008, 9 000 foyers en France ont participé au défi « Familles à énergie positive ». (©photo)

L’ONG Prioriterre organise en France depuis 2008 le défi « Familles à énergie positive » avec le soutien des Espaces Info Énergie. Ce défi consiste à accompagner des familles dans la réduction de leurs consommations énergétiques. Les résultats de la 6e édition (1er décembre 2013 – 30 avril 2014) ont été dévoilés fin mai par l’Ademe.

De quoi s’agit-il ?

Lancé chaque hiver en France depuis 2008, ce défi vise à aider des particuliers à réaliser des économies d’énergie dans leurs logements en modifiant simplement leurs comportements, donc sans que des investissements financiers soient nécessaires. Des groupes de 8 à 10 foyers (réunissant des voisins, des collègues, etc.) sont constitués un peu partout en France et accompagnés par un capitaine d’équipe formé par l’ONG Prioriterre. Un animateur local, généralement issu d’un Espace Info Energie, encadre les actions de chaque équipe en leur prodiguant des conseils.

L’objectif assigné à ces différentes groupes est de réduire leurs consommations d’énergie de 8% en un hiver (par rapport à l’hiver précédent). Il s’agit de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre fixé pour la France sur la période 1990-2005.

Quel impact a ce défi ?

Au niveau national, l’initiative a réuni 7 500 familles durant l’édition 2013-2014 et a permis d’économiser au total près de 13 GWh sur cette période, soit l’équivalent de la production annuelle moyenne de 3 éoliennes de 2 MW ou de la consommation électrique annuelle de 750 foyers français. L’émission de près de 2 300 tonnes de CO2 a ainsi été évitée(1), ce qui constitue une goutte d’eau par rapport aux émissions nationales (de l’ordre de 440 millions de tonnes équivalent CO2 en 2011) mais tout de même l’équivalent des émissions de  6 000 voitures selon Prioriterre.

Au total, les familles participantes à cette édition ont réduit de 15% en moyenne leurs consommations énergétiques. Pour les particuliers, ce programme permet de ainsi réaliser des économies substantielles : jusqu’à 200 euros d’économie sur la facture d’énergie annuelle.

De plus, l’Ademe met en avant le fait que ce programme responsabilise les familles et les incite à optimiser la performance énergétique de leurs logements en y réalisant des travaux par la suite. Plus de la moitié des participants envisageraient cette solution à plus long terme pour renforcer leurs économies.

Quels sont les actions mises en place par les familles ?

A travers des gestes simples, les familles peuvent réduire leurs consommations d’énergie et lutter indirectement contre le réchauffement climatique. Un guide « 100 éco-gestes »(2) regroupe des actions par type de consommation (ventilation, chauffage, électricité, etc.) et par ordre d’importance.

Parmi celles-ci, citons par exemple les recommandations suivantes :

  • fermer les portes des pièces les moins chauffées et utiliser des « boudins de porte » pour éviter les courants d’air (économie potentielle de 6% de l’énergie dédiée au chauffage par an) ;
  • utiliser des multiprises pour débrancher les appareils afin d’éviter les consommations liées au mode veille et à la circulation de courant résiduel vers des appareils éteints (économie possible de 400 kWh en moyenne par foyer par an, soit près de 44 euros) ;
  • adapter la puissance des éclairages à chaque usage : une lampe basse consommation de 20 W est par exemple adaptée pour lire ou travailler tandis qu’une ampoule de 5 W suffit pour regarder la télévision.

Comment y participer ?

La participation est ouverte à tous et gratuite. L’édition 2013/2014 a rassemblée 50% de participants en plus que l’année précédente. Les informations sur les différents projets en cours peuvent être consultées sur le site du défi : www.familles-a-energie-positive.fr. Si aucune projet n’est répertorié à proximité de son logement, il est possible de prendre contact avec Prioriterre pour étendre le défi à sa localité.