Newsletters des énergies

Perspectives des énergies renouvelables en Chine

  • Source : IRENA

En 2013, la Chine a installé davantage de capacités électriques renouvelables que le reste de la région Asie-Pacifique et toute l’Europe cumulées. La part de l’ensemble des énergies renouvelables (électriques et thermiques) dans la consommation d’énergie de ce pays devrait passer de 13% en 2010 à 16% en 2030, dans les conditions actuelles.

Dans ce rapport, l’IRENA (International Renewable Energy Agency) envisage toutefois un potentiel de développement beaucoup plus important en Chine. D’après ses projections, les énergies renouvelables pourraient satisfaire 26% de la consommation d‘énergie chinoise en 2030. Cela nécessiterait des investissements de 145 milliards de dollars par an entre 2014 et 2030.

Ce niveau d’investissements n’est pas rédhibitoire selon l’IRENA dès lors que la Chine est confrontée à des problèmes de pollution aux lourdes conséquences sanitaires. Environ 1,2 million de décès prématurés seraient imputables à la pollution atmosphérique en 2010. Le développement des énergies renouvelables aurait un impact bénéfique en matière d’émissions de CO2 et de santé que l’IRENA chiffre entre 55 et 228 milliards de dollars par an.

La Chine est d’ores et déjà un acteur majeur des technologies renouvelables : elle produit notamment près de deux tiers des modules photovoltaïques installés dans le monde. Dans le pays, le secteur des énergies renouvelables emploierait en 2013 près de 2,6 millions de personnes.

Lire l\'étude :
Développement des EnR en Chine