Newsletters des énergies

Mon véhicule peut-il être compatible avec le superéthanol E85 ?

Superéthanol E85

Pompe de superéthanol E85 à Marseille (©CGB)

Depuis 2007, le superéthanol E85 est commercialisé dans de nombreuses stations-service en France (près de 950 points de vente en décembre 2017). Ce biocarburant, constitué de 65% à 85% d’éthanol et de 15% à 35% d’essence sans plomb ne peut pas être utilisé par tous les véhicules, sans certaines modifications.

A l’origine, le superéthanol E85 est uniquement destiné à alimenter des véhicules dits « à carburant modulable », plus fréquemment appelés « Flex Fuel ». Ceux-ci s’adaptent automatiquement à tous les mélanges d’essence et d’éthanol jusque dans des proportions de 85% d’éthanol. Ils disposent en particulier d’une motorisation dont le système d’injection est adapté à l’utilisation de carburant à très forte teneur en alcool.

En France, ces véhicules bénéficient d’une exonération partielle ou totale des frais de carte grise selon les régions(1). La fiscalité à la pompe est également avantageuse (TICPE de 9,41 centimes d'euro par litre contre 65,07 c€/l pour le SP95 et le SP98 en 2017)(2).

La plupart des véhicules traditionnels à essence peuvent aussi consommer du superéthanol E85, mais à condition de les équiper de boîtiers électroniques « Flex Fuel  » (prix moyen de 700 à 1 000 euros). Ces boîtiers reconnaissent en direct le type de carburant inséré dans le réservoir et ajustent le fonctionnement du moteur en conséquence.

Ces kits Flex Fuel ont été homologués en France en décembre 2017, bien après l'Allemagne et la Suède. Cette homologation constitue une avancée importante pour la filière : auparavant, une installation de ces systèmes pouvait entraîner une perte de la garantie constructeur et un défaut d’assurance en cas d’accident.

Vous pouvez connaître la liste des stations E85 en France sur l’application « Mes stations E85 » ou sur le site bioethanolcarburant.com.