Situation énergétique de la Syrie

  • Source : U.S. Energy Information Administration

Entre 2011 et 2012, la production pétrolière de la Syrie a été divisée par 2. Cet indicateur ne témoigne que très partiellement de la paralysie du secteur énergétique syrien depuis le début du conflit entre le gouvernement et les forces d’opposition en mars 2011 : réseaux d’électricité ou d’hydrocarbures coupés, vols, sanctions occidentales envers le pays, etc. La Syrie n’a jamais été un acteur majeur du secteur pétrolier ou gazier mais le conflit a des conséquences sur les marchés énergétiques régionaux et évidemment sur l’économie de ce pays affaibli.

L’analyse de l’US Energy le Information Administration (EIA) rappelle notamment que le secteur pétrolier fournissait un quart des revenus de la Syrie avant début du conflit. Selon des représentants officiels, la crise syrienne aurait fait perdre plus de 20 milliards de dollars de recettes globales au pays jusqu’à janvier 2014, dont 12 milliards liés aux hydrocarbures. Même après la fin du conflit, les analystes de l’EIA estiment que le système énergétique syrien mettra des années à retrouver sa situation d’avant crise.

Lire l'étude  :
Analysis report on Syria