Une machine (re)transforme le plastique en pétrole

Machine plastique-pétrole

Le plastique est nettoyé puis transformé en pétrole (©Blest Co.,Ltd)

Nombreux sont les efforts réalisés pour pallier l’épuisement annoncé des énergies fossiles et limiter les émissions de gaz carbonés. Le recyclage de matières plastiques en fait partie. Akinori Ito, chimiste de la société japonaise Blest, a opté pour une solution originale : une machine reconvertissant le plastique… en pétrole.

Le procédé de transformation

Les travaux du chimiste se basent sur un raisonnement de bons sens : puisque le plastique est issu majoritairement de la transformation du pétrole, la réaction inverse doit être possible. Sachant que près de 7% de la production annuelle mondiale de pétrole est utilisée pour produire du plastique, sa reconversion en pétrole pourrait présenter de nouvelles opportunités.

La machine mise au point peut aussi bien traiter le polyéthylène que le polystyrène ou le polypropylène pour extraire un de leurs composants originels, le pétrole. Pour cela, ils sont fondus à une température adaptée à chaque type de plastique (entre 125 et 325°C). Le liquide obtenu est porté à ébullition et le gaz qui en émane est ensuite refroidi dans l’eau. Après raffinage, il peut alors être utilisé comme combustible dans des générateurs ou comme carburant. Un kilogramme de plastique permet de produire un litre de pétrole en consommant 1 kWh d’électricité. Par ailleurs, la machine n’émet pas de CO2 avec ce procédé de transformation.

Une solution locale pour les pays en développement

Si d’autres expériences de ce type avaient déjà été réalisées auparavant (entre autres par la société américaine Agri-Plas), il s’agit d’une première dans les proportions d’un appareil domestique pouvant être facilement transporté. Cette machine pourrait être commercialisée dans plusieurs formats dont certains n’excéderaient pas la taille d’un petit téléviseur.

La machine japonaise dont le prix s’approche de 9 500 $ ne serait pas rentable dans les pays développés. Le recyclage des matières plastiques est déjà bien implanté et le carburant accessible. A l’échelle mondiale et à ce stade, cette invention ne constitue pas une solution miracle en vue de répondre à une probable pénurie de pétrole ou au recyclage des déchets. Néanmoins, elle ouvre la voie à de nouvelles recherches permettant peut-être, à terme, d’aboutir à un produit plus rentable. Par ailleurs, cette machine pourrait offrir des solutions locales dans des zones où le recyclage des déchets plastiques n’est pas effectué et où l’approvisionnement en énergie est limité.

Son développement a déjà commencé, principalement au Japon. Une soixantaine de ces machines ont été vendues dans des provinces reculées ou pour des exploitations agricoles et des petites usines.

machine transformant le plastique en pétrole

Machine "B240" transformant le plastique en pétrole (© Blest Co., Ltd)