2020, année record pour l’éolien aux États-Unis

Parc éolien de High Sheldon

Vue d'une des 75 éoliennes du parc de High Sheldon dans l’État de New York. (©Invenergy)

Aux États-Unis, les mises en service d’éoliennes devraient s’accélérer d’ici fin 2020 pour atteindre un niveau annuel record selon les dernières données de l’EIA américaine (U.S. Energy Information Administration).

Environ 23 GW de nouvelles capacités éoliennes en 2020

Sur la base des données transmises par les développeurs de projets, l’EIA estime que 23,5 GW de capacités éoliennes pourraient au total être mises en service durant cette année 2020. Le précédent record annuel remonte à… 2012, date à laquelle 13,2 GW de capacités éoliennes avaient été mises en service (soit environ 40% de moins que le total attendu en 2020).

Sur les 8 premiers mois de 2020, l’EIA a enregistré 5 GW de nouvelles capacités éoliennes mais c’est au mois de décembre que la puissance éolienne augmente le plus depuis près d'une décennie.

Le crédit d’impôt à la production pour l’éolien (PTC) sera réduit en 2021, ce qui « conduit à plus d’ajouts de capacités, comme de précédentes réductions de crédits d’impôts entre 2012 et 2019 », indique l'EIA mais ces avantages fiscaux(1) ne suffisent pas à expliquer ces nombreuses mises en service en fin d’année : il s'agit avant tout du « modus operandi de l'industrie éolienne » selon Richard Bowers, analyste en charge des énergies renouvelables à l'EIA.

Au total, les développeurs éoliens prévoient de mettre en service 18,5 GW de capacités éoliennes aux États-Unis entre septembre et décembre 2020, dont 9,6 GW au cours du dernier mois de l’année. Le Texas dispose du plus grand parc éolien parmi les différents États américains (avec 29,1 GW installés à fin août 2020). C’est aussi dans cet État que les plus importantes capacités éoliennes sont censées être mises en service d’ici la fin de l’année (4 GW prévus de septembre à décembre 2020).

Capacités éoliennes des États-Unis
Depuis 2010, 41% des nouvelles capacités éoliennes(2) aux États-Unis ont été mises en service au mois de décembre. (©Connaissance des Énergies, d’après EIA)

Le Texas, État phare de l’éolien américain

En 2019, l'éolien était devenu la première filière renouvelable productrice d’électricité aux États-Unis (7,4% du mix de production américain), devant l’hydroélectricité (6,6%). Selon les dernières prévisions de l’EIA, cette part de l’éolien dans la production américaine d’électricité pourrait passer à 8,8% en 2020 et 10,3% en 2021.

Au 1er semestre 2020, l’éolien a déjà compté pour 9,1% du mix électrique des États-Unis et jusqu’à plus de 20% dans une dizaine d’États américains(3) dont le Texas (de loin l’État où la production éolienne est la plus importante(4)) et l’Iowa (où l’éolien a compté pour plus de la moitié de la production d’électricité au 1er semestre 2020). 

Mix électrique américain en 2020

Au 1er semestre 2020, la production américaine d’électricité d’origine renouvelable a pour sa part augmenté de 5,9% par rapport à la même période en 2019. (©Connaissance des Énergies, d’après EIA)

Rappelons que les États-Unis restent, avec la Chine, de loin le premier marché au monde pour l’éolien terrestre : ces deux pays ont compté pour plus de 60% des nouvelles capacités éoliennes terrestres installées dans le monde en 2019.

Les États-Unis bénéficient par ailleurs d’un gisement éolien offshore important « dans le nord-est du pays et près des grandes zones de consommation le long de la côte est », souligne un rapport d'octobre 2019 de l'Agence internationale de l'énergie(5). Pour l'heure, le pays dispose toutefois d'un seul parc éolien offshore en service (depuis décembre 2016, Block Island)(6)

Parc éolien au Texas mis en service en 2020
Au Texas, le parc éolien de Cranell, d’une puissance de 220 MW (100 éoliennes) a débuté son exploitation commerciale en octobre 2020. (©RWE U.S.)

dernière modification le
Sources / Notes
  1. « U.S. wind and solar capacities receive a production tax credit (PTC) and an investment tax credit (ITC), respectively, which may provide incentives to come online at the end of the year. Similar to the PTC, the investment tax credit (ITC) was initially set to expire at the end of 2016. The Consolidated and Further Continuing Appropriations Act, passed on December 16, 2015, extended full ITC eligibility for utility-scale solar PV projects into the 2020s, and it decreased the ITC to 10% indefinitely », EIA.
  2. Entre 29% et 60% selon les années.
  3. Par ordre d’importance de l’éolien dans le mix électrique de l’État : Iowa (57,7% au 1er semestre 2020), Kansas (47,7%), Oklahoma (38,9%), Dakota du Sud (35,8%), Dakota du Nord (32,2%), Maine (25,6%), Nouveau-Mexique (24,7%), Minnesota (24,4%), Nebraska (23,8%). Colorado (23,3%), Texas (22%).
  4. 49,3 TWh au 1er semestre 2020.
  5. Les parcs éoliens offshore aux États-Unis pourraient produire 146 TWh en 2040, soit 2,9% du mix de production électrique estimé cette année-là selon les précisions de l'AIE.
  6. D'une puissance de 20 MW sur un parc éolien américain de 108 GW.

Sur le même sujet