2018, année la plus chaude enregistrée en Allemagne depuis le début des relevés de températures en 1881

  • AFP
  • parue le

L'Allemagne a enregistré en 2018 son année la plus chaude depuis le début des relevés de températures en 1881 ainsi qu'une sécheresse exceptionnelle, a indiqué mardi l'institut météorologique national, le DWD.

"Dans le bilan météorologique et climatique pour l'année passée du DWD, les évènements météo extrêmes et le changement climatiques sont au premier plan", explique le Deutscher Wetter Dienst, dans un communiqué.

"Ainsi, avec une température moyenne annuelle de 10,5°C en Allemagne, 2018 est une année record. Il s'agit de l'année la plus chaude en 138 années de relevés de températures", poursuit l'institut national. Selon lui, cela correspond à un réchauffement de 1,5°C depuis 1881.

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé en février que la température moyenne à la surface du globe en 2018 avait dépassé d'environ 1,0° C celle qui prévalait à l'époque préindustrielle (1850-1900). L'Allemagne a par ailleurs enregistré en 2018 sa quatrième année la plus sèche depuis 1881, une sécheresse qui a en particulier affecté le commerce sur le Rhin, artère stratégique pour le transport fluvial européen.

La communauté internationale s'est engagée dans l'accord de Paris sur le climat à garder la hausse de la température "bien en deçà de 2°C" et à "poursuivre les efforts pour limiter la hausse à 1,5°C", par rapport au niveau d'avant la Révolution industrielle.

L'Allemagne a reconnu en juin 2018 qu'elle ne parviendrait pas à tenir ses engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020. Berlin, qui après être sorti du nucléaire veut se passer de charbon à l'horizon 2038, table désormais sur une baisse de 32% de ses émissions de gaz à effet de serre en 2020 par rapport à 1990, contre 40% auparavant.

Ajouter un commentaire