Pétrole: Abou Dhabi va construire un important site de stockage sur la mer d'Arabie

  • AFP
  • parue le

Le groupe public pétrolier d'Abou Dhabi Abu Dhabi National Oil Co (Adnoc) a annoncé mercredi avoir conclu un accord avec la société sud-coréenne SK Engineering pour la construction d'importantes installations d'entreposage souterraines sur la mer d'Arabie.

La compagnie coréenne travaille sur ce vaste projet, un investissement de 1,2 milliard de dollars (1,05 milliard d'euros) pour une capacité de 42 millions de barils de pétrole, depuis plusieurs mois mais aucune des deux entreprises n'en avait fait état jusqu'à présent. L'annonce coïncide avec la visite à Séoul du prince héritier d'Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed.

Adnoc a précisé dans un communiqué que le prince héritier et le président sud-coréen, Moon Jae-in, ont assisté à la cérémonie de signature du contrat. L'installation doit être achevée en 2022. Elle a également indiqué que le site de stockage est situé dans l'émirat oriental de Fujairah, évitant ainsi le détroit d'Ormouz, que l'Iran menace de bloquer.

L'émirat a également un pipeline de 360 km, ouvert en 2012, qui relie ses riches champs pétroliers à la côte du côté de Fujairah et permet de pomper 1,6 million de barils par jour (Mb/j).

Les Émirats arabes unis (EAU) - une fédération de sept royaumes - sont le quatrième producteur de l'OPEP avec une production d'environ 3 Mb/j, principalement d'Abou Dhabi qui compte plus de 90% des réserves de l'ensemble, estimées à 98 milliards de barils. Le PDG d'Adnoc, Sultan al-Jaber, a déclaré que ce projet, qu'il décrit comme le plus important site unique de stockage de pétrole au monde, "augmentera la sécurité énergétique des EAU".

Adnoc cherche à accroître sa capacité de stockage et engrange actuellement jusqu'à 6,3 millions de barils à Kagoshima (sud du Japon). En novembre, elle a signé un protocole d'entente avec Indian Strategic Petroleum Reserves pour étudier des possibilités de stockage de son pétrole en Inde du sud.

Ajouter un commentaire