Allemagne : les stocks de gaz tombés à un niveau « inquiétant »

  • AFP
  • parue le

Le niveau des réserves de gaz en Allemagne, particulièrement scruté dans le contexte des tensions avec la Russie, est récemment descendu à un niveau "inquiétant", a indiqué mercredi une porte-parole du ministère de l'Économie et du Climat.

"Nous surveillons la situation des niveaux de stockage et elle est certainement inquiétante", a déclaré la porte-parole lors d'une conférence de presse du gouvernement, notant que les stocks étaient tombés à 35-36%, contre 40% il y a peu, et 82% en 2020, à la même période.

La question de savoir si les réserves de gaz seront suffisantes pour passer l'hiver en Allemagne alimente les titres de la presse depuis plusieurs semaines, à mesure que se durcit le bras de fer sur l'Ukraine entre la Russie, l'Europe et les États-Unis.

Plus de 55% des importations allemandes de gaz viennent de Russie, un chiffre en hausse de 15 points depuis 2012, alors que les livraisons à l'Europe sont devenues un outil de pression pour Vladimir Poutine. Jusqu'ici, le gouvernement d'Olaf Scholz a toujours affirmé que "l'approvisionnement était assuré" en Allemagne et qu'il n'y avait pas de risque de pénurie.

Or, selon un rapport du ministère de l'Économie et du Climat, une réserve de 40% ne permettrait de faire face qu'à sept jours de températures polaires.

"Si le conflit en Ukraine s'aggrave et que la Russie arrête effectivement les livraisons à l'Allemagne, nous serions confrontés à une nouvelle crise du gaz. En conséquence, les prix du gaz continueraient d'augmenter - et avec eux les coûts pour les consommateurs et l'économie dans son ensemble", avertissait l'institut économique berlinois DIW dans une note fin janvier.

Modération des commentaires

Les commentaires sont désactivés sur notre site durant la période estivale (jusqu’au lundi 29 août) afin d’éviter les spams en l’absence d’un modérateur.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous souhaitons un bel été.

La rédaction

Suggestion de lecture