Chypre a lancé un appel d'offres pour l'exploration d'un nouveau bloc gazier

  • AFP
  • parue le

Le gouvernement de la République de Chypre a annoncé mercredi avoir invité les groupes énergétiques Total, Eni et ExxonMobil à répondre à un appel d'offres pour explorer un nouveau bloc de gaz offshore.

Ces firmes pétrolières, qui disposent déjà d'un permis d'exploration dans la zone économique exclusive de l'île méditerranéenne (ZEE), auront un mois pour présenter leurs offres pour ce nouveau secteur, le bloc 7. La décision du gouvernement a été motivée par "les caractéristiques géologiques très spécifiques" de ce bloc, adjacent au bloc 6, a indiqué le ministre chypriote de l'Energie, George Lakkotrypis.

En février, le groupe italien Eni et le français Total avaient annoncé avoir découvert d'importantes réserves sous-marines de gaz dans le bloc 6, au sud-ouest de l'île.

Chypre a pour ambition de devenir à terme un acteur énergétique majeur en Méditerranée orientale et d'exporter du gaz vers l'Europe et l'Asie à l'horizon 2022. Mais il lui faut pour cela trouver davantage de réserves gazières.

Par ailleurs, les explorations gazières dans la ZEE ont déclenché des tensions avec la Turquie qui occupe le nord de l'île et qui réclame leur suspension tant qu'une solution à la division de l'île n'est pas trouvée. Les autorités chypriotes ont cependant continué à encourager l'exploration des ressources énergétiques, malgré la rupture, en 2017, des négociations sur la réunification de l'île.

Le gouvernement chypriote a conclu en septembre un accord avec l'Egypte devant permettre la construction du premier pipeline sous-marin transportant du gaz naturel chypriote à travers la Méditerranée, vers l'Egypte, avant sa réexportation vers l'Europe.

Ajouter un commentaire