Climat : Greta Thunberg et plus de 600 jeunes traînent l'État suédois en justice

  • AFP
  • parue le

Plus de 600 jeunes, dont la militante pour le climat Greta Thunberg, ont assigné vendredi l'État suédois pour ses mesures jugées insuffisantes face aux questions climatiques, une première dans le royaume scandinave. "Aucun processus juridique pour le climat de cette envergure n'a jamais été mené devant le système juridique suédois", a affirmé à l'AFP Ida Edling, membre du comité Aurora, le mouvement initiateur de la plainte.

La plainte, symboliquement remise lors d'une manifestation dans la capitale suédoise, a déjà été envoyée numériquement vendredi à un tribunal de Stockholm, a précisé le comité. La plainte est préparée depuis près de deux ans mais intervient au moment où le nouveau gouvernement de droite en Suède fait l'objet de vives critiques sur son manque d'ambition climatique.

Si l'initiative est une première devant la justice suédoise, la Suède avait déjà été assignée avec 32 autres pays devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) par six jeunes Portugais en 2020 là aussi pour attaquer son manque d'action supposé contre le réchauffement climatique. "Si nous gagnons, il y aura donc un jugement selon lequel l'État suédois est obligé de faire sa part dans le cadre des mesures mondiales nécessaires pour maintenir l'objectif des 1,5 degrés", a expliqué Ida Edling.

Ces dernières années, de plus en plus d'organisations et de citoyens se tournent vers la justice pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme de l'inaction des gouvernements en matière climatique. Dans une affaire devenue emblématique, la Cour suprême des Pays-Bas avait ainsi ordonné en décembre 2019 au gouvernement de réduire ses émissions de gaz à effet de serre d'au moins 25% d'ici fin 2020.

En France une affaire similaire, "l'Affaire du siècle", avait porté plus de deux millions de citoyens pour faire reconnaître la défaillance de l'État dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans un rapport publié mardi, l'Institut météorologique et hydrologique suédois (SMHI) a souligné que la température moyenne du pays avait augmenté de près de deux degrés depuis la fin du XIXe siècle, deux fois plus vite que la moyenne mondiale.

La couverture neigeuse dure déjà deux semaines de moins, avec une hausse des précipitations dans le pays scandinave.

Commentaires

Christian Méda…

Je trouve que les jeunes restent très calmes, somme toute !

En 1968, il nous avait fallu beaucoup moins que la promesse de la disparition planétaire du vivant pour descendre dans la rue. Il est vrai qu'à l'époque nous savions encore lire, écrire, compter. Notre esprit critique était un peu exacerbé, certes, par Simone, Jean-Paul, Albert, Emmanuel, Karl, Daniel et les autres.

Depuis le Club de Rome, la candidature de René Dumont aux présidentielles de 1974, et la série complète des 27 COP dilatoires que l'on nous a servies depuis, les émissions n'ont jamais eu de cesse de grimper. A croire que seule une pandémie bien plus méchante que celle du COVID peut encore sauver le vivant.

Albatros

Vraiment n'importe quoi. Surtout quand on connaît les errements de René Dumont, admirateur de l'agriculture allemande des années 1933-1945.
Quant au constructivisme des "intellectuels" de 1968 tous plus ou moins ouvertement maoïstes, mieux vaut ne pas l'évoquer, c'est ça ?
Allez, mettez donc vos gouttes et refaites une lecture critique de ces références.
Courage à tous !

Bertrand

Mais quelle suffisance mon pauvre monsieur...
Somme toute votre génération aura été celle qui aura eu le plein emploi, la retraite à 60 balais, la plus haute espérance de vie jamais atteinte par l'homme, en bref votre génération aura vécu un âge d'or mais n'en a même pas conscience.
Oui votre génération aura bouffé le magot, vivant bien mieux que leurs parents et ne laissant en héritage à leurs enfants qu'un tas de dettes.
Et vous osez encore venir chouiner et donner des leçons de morale.
Mais franchement ayant la décence de vous taire ou de garder vos fadaises pour vos proches.

MXT

La jeunesse n'est pas si calme, mais l'Etat et son appareil policier fait tout pour lui faire comprendre que c'est mal de ne pas se soumettre à sa loi productiviste à croissance infinie.

Etienne E

la grosse blague de mai 68... une bande de chevelus manipulés par des agitateurs bourgeois pédophiles, qui ont ruiné joyeusement ce qui tenait un peu la France (et le monde) debout....
merci les vieux, mais fermez la!
la recette a si bien fonctionné qu'on recommence avec la sale gosse et ses copains.....

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.