Energies renouvelables: les éoliennes électrisent les débats à l'Assemblée

  • AFP
  • parue le

L'hostilité du RN et d'élus LR aux éoliennes a d'emblée électrisé les débats à l'Assemblée lundi soir pendant l'examen du texte dédié aux énergies renouvelables, les autres camps leur reprochant d'avoir "trente ans de retard" ou de renoncer à la "souveraineté énergétique".

Des élus d'extrême droite et de droite ont plaidé en vain pour un "moratoire" sur le déploiement d'éoliennes sur terre comme sur mer. Et ils ont accusé les précédents gouvernements d'avoir "sacrifié" le nucléaire par la fermeture de la centrale de Fessenheim.

Chez LR, Dino Cinieri a reproché aux éoliennes leurs "trop nombreuses nuisances" et leur "caractère intermittent".

Au RN, Pierre Meurin (Gard) a fustigé un "cauchemar éolien", en affirmant que les "Français en zone rurale sont juste contre. Faut arrêter l'éolien !".

"Les gens sont pas tous opposés, les gens sont divisés pour un problème de régulation des implantations", a réagi Jean-Louis Bricout (Aisne), du groupe indépendant Liot, plaidant pour une meilleure concertation avec les élus.

Son collègue et chef de groupe Bertrand Pancher a jugé "complètement fous" les propos de l'extrême droite et de la droite: "j'ai l'impression de revivre (le film) +Good Bye Lénine+ en revenant trente ans en arrière sur un débat passé de mode" pour ou contre les énergies renouvelables.

Un moratoire "irait complètement contre la souveraineté énergétique de la France et la sécurisation des approvisionnements", a abondé le rapporteur macroniste Pierre Cazeneuve. "Les éoliennes, c'est 37 TWH l'année dernière, c'est par exemple ce qui nous manquerait aujourd'hui pour être certain de passer l'hiver sereinement".

M. Cazeneuve a dit "entendre" certaines "erreurs" passées dans le déploiement "un peu anarchique"des éoliennes, y voyant une raison de ce projet de loi de "planification".

En se tournant vers la droite de l'hémicycle, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a dit "partager la volonté de développer le nucléaire". "Mais avant de sortir le premier EPR, il va falloir attendre quinze ans. Ce que j'entends de vous, c'est que deux-tiers de votre énergie sera importée depuis la Russie, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Moyen-Orient, les Etats-Unis, et cela ne vous pose strictement aucun problème en terme d'indépendance énergétique", a-t-elle taclé.

Auparavant, les oppositions de droite, d'extrême droite et de gauche ont voté un amendement LR en faveur de l'accélération de la géothermie dans le "mix énergétique".

Défavorable, le gouvernement a estimé que cette mesure n'avait pas sa place dans ce texte mais dans la future programmation pluriannuelle de l'énergie dans quelques mois.

Commentaires

steph

Je recommande à nos élus la lecture du livre de Fabien Bouglé sur les éoliennes. Une belle enquête sur le monde merveilleux de la transition énergétique...

Reg

Faut arrêter.
Il ne sait même pas comme fonctionne une e éolienne.
Encore un politicien qui se fait du blé en vendant de la désinformation.

Serge Rochain

En bref, vous les invitez à se faire bourrer le mou par un membre éminent du lobby nucléaire dont on voit aujourd'hui où il nous a conduit !
Nous sommes à la remorque de nos voisins, avec importation en continu de notre électricité, par exemple aujourd'hui, 14 GW plus 8 GW de gaz et vidage de barrage pour autant soit autant que notre nucléaire défaillant ! Heureusement que ces voisins qui ont tourné le dos au nucléaire sont là pour nous éviter le blackout quotidien ! votre Bouglé il n'en parle pas de ça, curieux puisque ça fait 8 mois que ça dure, et ce n'est pas tres d'être fini ! Vous ne connaissez pas eco2mix ? regardez vous saurez tout, c'est un site de RTE voius avez confiance au moins où vous doutez de nos institutions ? Vous pouvez aussi consulter nucléar monitor d'EDF c'est du sérieux vous pouvez suivre en directe le patinage dans la smoule de la relance de notre nucléaire. petit récapitulatif :
Le 2/9/2022, EDF confirme que 32 réacteurs sont toujours à l'arrêt. Au 25 décembre, 28 réacteurs devraient être remis en service, les 5 autres le seront d'ici février 2023.
Donc à Noël il n’y aura plus que 4 réacteurs à l’arrêt !
A partir d'octobre, une centrale sera réactivée chaque semaine. Sachant que 7 semaines se sont écoulées depuis le 1er octobre il ne devrait plus y avoir au 20/11 que 32-7= 25 réacteurs à l’arrêt, avec 26 on est presque dans les clous.
Le 20 -11-2022 il y a 26 réacteurs à l’arrêt.
Le 21-11-2022 il y en a 25 à l’arrêt.
Le 22-11-2022 il y en a 24 à l’arrêt.
Le 23-11-2022 il y en a 24 à l’arrêt.
Le 24-11-2022 il y en a 23 à l’arrêt.
Le 25-11-2022 il y en a 22 à l’arrêt.
Le 26-11-2022 il y en a 24 à l’arrêt.
Le 27-11-2022 il y en a 25 à l’arrêt.
Le 28-11-2022 il y en a 23 à l’arrêt.
Le 29-11-2022 il y en a 22 à l’arrêt.
Le 30-11-2022 il y en a 21 à l’arrêt.
Les premier, deux et trois décembre le site « nuclear monitor » est HS mais les productions de ces 3 jours sont identiques à celle du 30-11 (34/35GW), il doit donc toujours y avoir 21 ou 22 réacteurs à l’arrêt.
Le 3/12 au soir la production est remonte à 36 GW ce qui suggère qu’il n’y a plus que 20 réacteurs arrêtés.
Le 4/12 une progression de la production à 37 GW laisse supposer qu’il n’y a plus que 19 réacteurs arrêtés. Nuclear monitor fonctionne à nouveau en fin de soirée et permet de confirmer qu’il n’y a plus que 19 réacteurs à l’arrêt.
Le 5-12-2022 le matin il y en a 19 à l’arrêt et 20 le soir.
Le 6-12-2022 il y en a 20 à l’arrêt

Patrick

Bonsoir Mr Rochain
Pour aller au bout de vos arguments, pouvez-vous nous indiquer combien d'éoliennes installées tournent effectivement à l'heure où nous parlons (20h58) ?
Merci.

Serge Rochain

Pour aller au bour de la bétise qui motive votre question, pouvez vous me dire à quelle fréquence je devrais vous informer du nombre d'éoliennes en rotation quand il vous plaira de la savoir ?
Mais si vous êtes vraiment intéressén je vous signal que la carte des éoliennes en France est une donnée publique, comme la carte des vents au pas de trois heures chez MétéoFrance. vous pouvez donc faire cette compliation vous même, car même en me rétribuant pour ce travail je ne l'accepterai pas, considérant que j'ai plus intelligent à faire dans ce domaine et que mon temps est déjà suffisament chargé pour ne pas accepter de missions supplémentaires, surtout aussi inutiles.

APO

Et le "Père Vert" Pépère Serge de nous ouvrir son grand manteau trousse à outils ENRiste !!! C'est Bô... Oui, le Nucléaire est seulement à 60% de facteur de charge de manière plate et constante (sans variabilité soudaine sur 24 heures !!!)...

Durant les derniers jours, la production éolienne (20 GW installée à fin 2022) a rarement dépassé les 2 GW de production (Hélas !) !!! Le Solaire fait ce qu'il peut...

Par contre le Charbon et ses à peine 2 GW encore installé a dépasé les 75% de facteur de Charge quasi en permanence... King Coal est de retour !

Il va falloir choisir la production de Base pour couvrir les ENRi. Le charbon, c'est efficace mais peu souhaitable par rapport à beaucoup de critères... Et le Gaz, ça sent le "Roussi" sévère avec la situation qui n'arrête pas de dégénérer en Ukraine-Russie...

jean-jacques Attia

Ridicule, comme d'habitude. Que de temps perdu !
Avez-vous si peur que vos quelques investissements boursiers dans les EnR perdent de leur valeur ?
À défaut de pouvoir miser sur vos compétences, écoutez M. Yves Brechet, membre de l'Académie des Sciences, ancien Haut Commissaire à l'Énergie Atomique, lors de son passage en commission à l'Assemblée nationale.
Comme je vous sais laborieux, je vous aide, voici le site :
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.12555849_638655cbdebe4.souve…

Serge Rochain

Le mien s'addresse à cet idiot d'Attia qui me conseille d'écouter (ce qui est déjà fait) ce que raconte un nucléophile qui a vécu du nucléaire et ne crache pas dans la soupe mais qui ne sait probablemen,t pas grand chose du monde des renouvealbles, et notamment pas que le renouvelable écrase déjà le nucléaire en production d'électricité dans l'ensemble du monde et que ça va ne faire que s'accroitre.

Serge Rochain

Ouvrage d'un nucléophile convaincu menteur comme pas deux !

APO

Commentaire d'un "Père Vert" Pépère de l'ENRisme le plus abscond !!! Toujours à faire couler de son Nez des indications souvent pifométriques pour mieux dénigrer une filière qui fait le Job en 24/7 depuis des lustres...

Albatros

Les menteurs de l'éolien ont gagné Monsieur Rochain. Allez mettre vos gouttes ! Et préparez un bon feu de bois et des bougies.

Stephane

Les faits sont têtus. Ceux décrits par Fabien Bouglé (Eoliennes, la face noire de la transition énergétique) ou Christian Gerondeau (La religion écologiste) n'ont pas été remis en cause, ni scientifiquement ni judiciairement.
Donc...

Reg

Pardon de vous contredire mais scientifiquement parlant cela ne vaut pas grand chose.
Judiciairement, en France on est heureusement libre de dire n'importe quoi (sauf biensur si on dépasse les limites: injurier, etc).

metomol

Les démonstrations de Serge ont le mérite, à défaut de prouver quoi que ce soit sinon les effets pervers des grèves récentes sur la remise en route de certaines centrales, de voir qu'il suit avec passion la saga des réacteurs en mal de maintenance et autres corrosions sous rayonnements.( Paradoxalement d'ailleurs ce sont les réacteurs des anciennes générations qui semblent le moins affecté par ces défauts). Mais c'est bien volontiers que je pardonne à Mr Rochain de ne pas maîtriser son vocabulaire; comme le font si souvent les écolos et les pro-éoliens : une production ne s'évalue qu'en méga, giga ou térawatt.heures et la puissance disponible à un instant donné en watts et ses multiples. C'est une faute de débutant. Allez sans rancune!!

metomol

et vous ajoutez un s qui a sauté à térawatts.heures , avant qu'on ne me le reproche, à juste titre !!

bastien

Il faut reconnaître à M. Rochain son opiniâtreté ! Pour le reste, à l'instar de Greenpeace et consorts, il ne convainc plus grand monde.

Houyo

"Good bye Lenine" c'est aussi mon sentiment quand je lis les commentaires de ce site.

@Maël Dancette, rédacteur en chef de connaissance des énergies,
Ce serait bien de faire quelque chose à un moment donné. Je vous signale quand même qu'en commentaire de vos pages, une majorité fustige encore les renouvelables. Votre ambition n'est-elle pas de "favoriser la connaissance des énergies" ? Certains recommandent même des publications climatosceptiques : on en est là.
C'est dommage car par ailleurs on trouve sur votre site des informations de qualité, mais là ça commence à vraiment être trop nauséabond. Ca fait déjà un moment que j'ai cessé de vous recommander ; je vous visite de moins en moins et je commence à envisager l'étape d'après. Réagissez SVP.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.