Gaz naturel en mer Noire : la compagnie roumaine Romgaz rachète la part d'ExxonMobil

  • AFP
  • parue le

La compagnie Romgaz, contrôlée par l'État roumain, va racheter la part du géant américain ExxonMobil dans un projet d'extraction du gaz en mer Noire, selon un communiqué de la Bourse de Bucarest.

"Le prix payé par Romgaz pour 100% des actions d'ExxonMobil Exploration and Production Romania Limited s'élèvera à 1,06 milliard de dollars (914 millions d'euros), avec une marge positive de 10 millions de dollars", précise ce communiqué. ExxonMobil détenait 50% des actions du projet Neptun Deep - une concession s'étalant sur 7 500 km2, à une profondeur allant jusqu'à 1 700 m - le restant étant détenu par l'autrichien OMV.

Les deux groupes avaient annoncé en 2012 la découverte dans le secteur roumain de la mer Noire d'un gisement de gaz "allant de 42 à 84 milliards de m3". Ils y ont depuis investi plus de 1,5 milliard de dollars. Mais neuf ans plus tard, l'extraction n'a toujours pas commencé, en raison notamment de l'adoption en 2018 d'une loi introduisant des conditions restrictives et des impôts progressifs sur les revenus des sociétés détenant des concessions en mer Noire.

Le gouvernement social-démocrate de l'époque estimait que l'exploitation du gaz en mer Noire pourrait rapporter 40 milliards de dollars à la Roumanie jusqu'en 2040. Plusieurs groupes pétroliers avaient dénoncé ce texte qui risquait de "décourager les investissements" et aboutir à une baisse de la production.

  1. La Roumanie, l'un des plus grands producteurs de gaz et de pétrole au sein de l'Union européenne, bénéficie d'une relative indépendance énergétique, mais alors que ses réserves s'épuisent, elle a été amenée en 2021 à augmenter ses importations auprès du géant russe Gazprom.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture