Grande-Bretagne : le contrat pour la nouvelle centrale nucléaire EDF signé en octobre

  • AFP
  • parue le

Le contrat final pour le projet de nouvelle centrale nucléaire d'EDF au Royaume-Uni devrait être signé en octobre, à l'occasion de la venue du président chinois Xi Jinping, indique la presse britannique mercredi. Le gouvernement britannique a conclu un accord final de principe avec le groupe français d'électricité et le feu vert officiel doit être annoncé après la pause estivale du parlement, écrivent The Independent et The Guardian.

Le contrat pour la centrale Hinkley Point C, dans l'ouest de l'Angleterre, doit être formellement signé en octobre à l'occasion de la visite d'État au Royaume-Uni du président chinois Xi Jinping, ajoutent les deux journaux. Les entreprises chinoises devraient en effet représenter jusqu'à 40% du tour de table de ce projet évalué à 25 milliards de livres (35 milliards d'euros) pour la construction de deux réacteurs de type EPR.

"Nous avançons très rapidement vers une décision finale d'investissement après la pause de l'été", avait déclaré jeudi dernier le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy. "Toutes les parties prenantes travaillent et la décision finale d'investissement sera prise aussi vite que possible", a ajouté un porte-parole d'EDF mercredi. "Le gouvernement continue à travailler pour finaliser le projet Hinkley", a affirmé de son côté une porte-parole du ministère britannique de l'Énergie et du changement climatique à l'AFP.

EDF avait évoqué initialement la fin 2014 comme date plausible de conclusion d'un accord sur le tour de table des investisseurs, avant de repousser l'échéance. Le prix garanti accordé par Londres pour l'électricité produite à Hinkley Point a reçu le feu vert de la commission européenne mais le gouvernement autrichien a porté plainte devant la justice européenne.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture