Grèce: deux offres européennes pour la privatisation du distributeur de gaz

  • AFP
  • parue le

Deux groupes européens ont déposé leurs offres pour l'acquisition de 66% du capital de Desfa, le distributeur grec de gaz, a annoncé vendredi l'Agence grecque de privatisation Taiped.

Le premier consortium est mené par Snam, distributeur italien du système de transfert de gaz naturel, et y participent les sociétés espagnole Enagas Internacional et belge Fluxys. Dirigé par l'opérateur espagnol Reganosa, le second consortium, est composé de Trangaz, société roumaine de transfert de gaz, et la Banque européenne de reconstruction et développement (BERD).

La cession de Desfa figure dans le programme de privatisations de la Grèce, réclamé par ses créanciers, Union européenne (UE) et Fonds monétaire international (FMI).

L'annonce des offres pour la cession de Desfa intervient trois jours avant la réunion prévue lundi des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) à Bruxelles, qui doit évaluer les progrès de la Grèce en vue de l'expiration de son troisième programme de prêts internationaux, en août 2018.

Il s'agit de la deuxième tentative de céder Desfa: en 2016, après de longues négociations, l'État grec avait renoncé à le vendre au consortium adjudicateur à l'époque, mené par le groupe azerbaïdjanais Socar et auquel participait aussi Snam.

Socar et Snam avaient émis la volonté de payer par tranches, une proposition rejetée par la Grèce comme légalement inopérante ouvrant à des négociations sur des "options alternatives" qui n'avaient finalement pas dégagé de solution. Le prix à l'époque avait été fixé à 400 millions d'euros.

Ajouter un commentaire