Hydrogène : Thyssenkrupp Nucera valorisé à 2,5 milliards d'euros pour sa mise en Bourse

  • AFP
  • parue le

Le conglomérat industriel allemand Thyssenkrupp a annoncé mercredi avoir fixé à 20 euros le prix de l'action pour l'introduction à la Bourse de Francfort de son entité hydrogène, soit une valorisation de 2,53 milliards d'euros.

Le groupe a indiqué dans un communiqué avoir placé plus de 30,2 millions d'actions, avec la perspective de lever quelque 605 millions d'euros lors de ce lancement en Bourse, prévu vendredi, l'une des plus importantes mises sur le marché de l'année en Europe.

La plupart sont des actions nouvellement émises via une augmentation de capital. Le prix d'introduction se situe dans le milieu de la fourchette de prix entre 19 et 21,50 euros indiquée en juin.

"Nous sommes fiers qu'en termes de volume de placement, Thyssenkrupp nucera soit la plus grande introduction en Bourse d'hydrogène jamais réalisée", a déclaré Werner Ponikwar, PDG de l'entité, cité dans un communiqué. Près d'un quart du capital de Nucera va de la sorte être coté en Bourse.

Nucera prévoyait son entrée sur le marché boursier l'année dernière, mais a dû reporter son projet en raison de conditions rendues difficiles par la hausse des taux d'intérêt et la volatilité croissante des marchés.

Cette entrée en Bourse sera la deuxième plus importante de l'année en Europe après celle en mai de la société italienne de jeux d'argent Lottomatica à Euronext Milan.

Nucera est actuellement codétenue par Thyssenkrupp, à hauteur de 66%, et par le groupe italien De Nora (34%), spécialiste des électrodes et des systèmes de filtrage d'eau.

L'entreprise fabrique des installations qui génèrent de l'hydrogène à grande échelle à partir de sources d'énergie renouvelable telles que le solaire et l'éolien. Il revendique, depuis sa création en 2015, l'installation de "10 GWh" de capacité de production d'hydrogène, essentiellement dans l'industrie chimique.

Les fonds levés permettront de soutenir les développements de ce fournisseur mondial de technologies d'électrolyse de l'eau alcaline (AWE) et de chlore-alcali (CA). La maison-mère Thyssenkrupp va conserver une participation majoritaire dans Nucera à l'issue de sa mise en Bourse.

Le groupe de Dortmund produit et livre des électrolyseurs, qui permettent de stocker de l'énergie renouvelable à travers la production d'hydrogène. Cette technologie devrait jouer un rôle clé pour la décarbonation de la production d'énergie et les groupes industriels comptent sur elle pour attendre leurs objectifs climatiques.

Le marché mondial de l'hydrogène devrait être multiplié par sept d'ici 2050, passant de 94 millions de tonnes en 2021 à 660 millions de tonnes en 2050, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

L'hydrogène se convertit en électricité sans émissions de gaz à effet de serre lorsqu'il est alimenté dans une pile à combustible ou brûlé dans une turbine. Il permet de stocker l'énergie produite par les sources d'électricité renouvelable.

Thyssenkrupp, conglomérat industriel allemand en pleine mutation qui produit aussi bien des tôles d'acier que des sous-marins, a traversé plusieurs années de turbulences financières. Le groupe, qui a déjà cédé sa juteuse branche ascenseurs en 2020, cherche encore un avenir pour sa division sidérurgique, son cœur de métier.

Commentaires

Goldorak

Je comprend pas pourquoi les journalistes insistes autant sur la génération d'électricité par Hydrogène. Il y a des usages largement plus prioritaire avant dans l'industrie.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.