Iberdrola annonce un bénéfice net en hausse de 4,2% en 2020 malgré la pandémie

  • AFP
  • parue le

Le groupe énergétique espagnol Iberdrola a vu son bénéfice net augmenter de 4,2% en 2020, grâce à une opération financière qui a compensé l'impact de la chute de la demande d'électricité due à la pandémie de Covid-19.

Le résultat net atteint 3,6 milliards d'euros, conforme aux prévisions des analystes interrogés par le fournisseur d'informations financières Factset. Il a été nourri par la plus-value de 485 millions d'euros engrangée lors de la revente en début d'année de la participation d'Iberdrola dans le fabricant d'éoliennes hispano-allemand Siemens-Gamesa.

La hausse de la production hydroélectrique en Espagne a également nourri les profits. La demande d'électricité a chuté d'environ 5% sur un an en Espagne et au Royaume-Uni sous l'effet de la pandémie, explique la société.

Le groupe a augmenté de 42% sur un an le niveau de ses provisions, mettant de côté 124 millions d'euros en vue d'une hausse des impayés de factures d'électricité, la crise sanitaire promettant de faire flamber le chômage et la précarité, en particulier en Espagne.

Iberdrola, qui veut se réorienter vers les énergies renouvelables, a annoncé en 2020 qu'il investirait 75 milliards d'euros dans ce domaine d'ici à 2025, en Espagne et dans le monde.

Le groupe a réalisé en 2020 plusieurs acquisitions dans ce secteur, notamment en France et en Australie. Les principaux marchés d'Iberdrola sont l'Espagne, le Royaume-Uni, le Mexique, les États-Unis et le Brésil.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet