En Isère, l'inquiétude grandit concernant Photowatt, filiale EDF spécialiste du photovoltaïque

  • AFP
  • parue le

L'inquiétude grandit depuis quelques semaines à Bourgoin-Jallieu (Isère) où EDF cherche une "solution" pour sa filiale Photowatt, l'un des derniers fabricants de panneaux solaires en Europe, largement déficitaire, ont indiqué mardi des sources syndicale et municipale.

"Si on abandonne maintenant, c'en est fini du savoir photovoltaïque en France," a déclaré à l'AFP Emilie Brechbuhl, ingénieure et déléguée syndicale CFE-CGC, comprenant qu'EDF veut "se désengager" de Photowatt et de ses 215 salariés.

Rachetée par EDF en 2012 et symbole d'une production locale pour les énergies renouvelables, Photowatt n'a pas atteint l'équilibre depuis. Une réorganisation menée par EDF en 2018 avait conduit l'entreprise à maintenir en France la production de plaques de silicium uniquement, l'assemblage des panneaux étant délocalisé en Chine.

En novembre, la remise en cause d'un critère d'émission carbone dans le choix des panneaux solaires en France a alerté des salariés. "On a gratté, et on s'est rendu compte qu'EDF voulait se désengager" de Photowatt, a poursuivi Mme Brechbuhl, regrettant que l'électricien ne choisisse pas le producteur français pour un récent appel d'offres de panneaux solaires.

EDF "cherche la meilleure solution pour Photowatt et ses salariés", a pour sa part assuré l'entreprise, "c'est ce à quoi on s'attelle aujourd'hui" via notamment des "partenariats industriels". Elle assure avoir réalisé 360 millions d'euros d'investissement depuis la reprise en 2012.

De son côté, le ministère de l'Économie estime que l'activité de l'entreprise n'est pas le cœur de métier d'EDF, et confirme qu'il privilégie le scénario d'une reprise pour assurer l'avenir du site.

Le maire LR de Bourgoin-Jallieu Vincent Chriqui et le Comité social et économique (CSE) de Photowatt confirment que des discussions "sont en cours" entre EDF et ECM Technologies, une entreprise grenobloise de fours industriels, pour une éventuelle reprise. Une perspective qui n'est pas souhaitée par de nombreux salariés, préférant le patronage d'EDF.

"Photowatt a besoin d'un grand groupe avec une assise financière qui permette de supporter les pertes jusqu'à l'équilibre", a indiqué à l'AFP Barbara Bazer-Bachi, ingénieure élue au CSE, estimant qu'avec des investissements importants, l'entreprise pourrait être rentable. "Il faut continuer à investir dans l'appareil de production", a plaidé en ce sens M. Chriqui, qui ajoute que des discussions étaient également en cours avec la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Samedi, des élus locaux de gauche s'étaient rassemblés devant les locaux de l'entreprise pour soutenir les salariés. "Avec le Covid, on a parlé de réindustrialiser l'Europe, de transition énergétique, de loi climat... Et là, on existe, et depuis dix ans, on ne met pas les moyens nécessaire pour Photowatt ?", s'est encore interrogée Mme Bazer-Bachi.

Commentaires

Angelina

Bonjour les amis!!
je me prénomme Angelina  j'habite en Guadeloupe Française
je suis marié avec Carlos en 2002 on n'a eu 2 enfants ensemble on étais très heureux , a cause de sa collègue de travail il s'est séparé de moi depuis le 06 juin 2020 .Il ne viens plus à la maison, J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas !les faux marabout on pris tous mon argent.Mais DIEU m'as pas oublié , l'une de mes amies avait eu ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction, grâce a l'aide d'un puissant pratiquant de la magie nommé maitre TAGNON elle m'a donné le numéros du maitre TAGNON suivi de son mail et m'a dit de lui contacter pour lui expliquer mon cas. je me suis dit que c'est encore du gaspillages mais j'ai pas le choix car je suis folle amoureuse de mon mari. Quand j'ai contacté le puissant pratiquant je lui ai expliqué tout la situation de mon mari et moi. Vous savez quoi? Le maitre TAGNON m'a dit qu'il va me faire 3 rituels pour que mon mari revienne. Et bizarrement dans 7 jours à suivre mon mari est revenu en me suppliant , c'est un miracle pour moi je suis en paix dans mon foyer.C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie. (pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , portefeuille magique....je vous permet de vous laisser son
E-mail:  dahtagnon@hotmail.com
Tel/ whatsapp:+229 98 83 03 64
Site web:  https://www.puissant-rituelretouraffectif.com/

Bonne suite de journée a tous!!  

Oscar Brun

Bonjour,
Cela n'a rien à voir avec le sujet, vous avez besoin d'aller voir un psychiatre, ce n'est pas un site pour faire de la publicité. Comment se fait-il que l'on n'a pas bloqué ce message.

BikePower

Peut-être faudrait-il appeler maître TAGNON, il aurait certainement un filtre ou deux pour le retour à l'équilibre de PhotoWatt !?

Blin Jean

"EDF en 2018 avait conduit l'entreprise à maintenir en France la production de plaques de silicium uniquement, l'assemblage des panneaux étant délocalisé en Chine" ben tiens, les panneaux de silicium fabriqués en France prennent le bateau (GES de la propulsion au gasoil-marins philippins sous payés) pour aller en Chine s'assembler à la structure porteuse (moins chère là-bas) et reprennent le bateau pour la France pour que Total-Quadran les pose sur des terres naturelles ou même agricoles : pour des économies de CO2, le photovoltaïque fait vraiment des économies de CO2 et autres GES, le tout pour ne pas produire d'électricité quand le 8 janvier 2021 EDF alerte sur des coupures et coupe en effet des entreprises.

arnaud

Ce process semble tout à fait absurde effectivement ! Vous avez raison, comment ne pas avoir pensé à une filière complète, à moins que cette démarche "d'encourager le renouvelable" ne fusse qu'une façade ?
Il est à déplorer le choix de stratégie énergétique de l'Europe, consciemment réalisé, en abandonnant la filière PV dans les années 2010, pour permettre à l'Allemagne de vendre des véhicules électriques à la Chine (déclaration du ministre du redressement productif de la France, en 2012).

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture