Le Brésil confirme son refus à Total d'un permis d'exploration à l'embouchure de l'Amazone

  • AFP
  • parue le

L'agence environnementale brésilienne Ibama a rejeté un recours de Total contre le refus d'une autorisation d'effectuer des forages dans cinq secteurs de l'embouchure de l'Amazone, confirmant sa décision du 7 décembre.

"Au vu des nombreuses opportunités déjà données à l'entreprise pour compléter (la documentation présentant les garanties réclamées) et l'importance des problèmes techniques identifiés, il n'est pas possible d'accepter le recours présenté", a expliqué la présidente de l'Ibama, Suely Araujo, citée dans un communiqué publié jeudi soir.

L'agence gouvernementale souligne qu'aucun autre recours n'est possible auprès du ministère de l'Environnement (dont dépend l'Ibama) ou quelconque autre autorité administrative.

Contacté par l'AFP, Total n'a pas souhaité commenter cette décision. Le refus de ce permis d'exploration avait été demandé en avril dernier par le parquet du Brésil et par des organisations de défense de l'environnement.

Début décembre, l'Ibama avait déclaré avoir détecté d'"importantes incertitudes" dans le plan présenté par Total pour d'éventuelles situations d'urgence. L'agence brésilienne évoquait "la possibilité d'une fuite de pétrole qui pourrait affecter les récifs coralliens présents dans la région et par extension la biodiversité marine".

Total s'était associé en 2013 avec le britannique BP et le brésilien Petrobras pour acquérir des blocs d'exploration dans l'embouchure de l'Amazone et attendait d'obtenir le feu vert des autorités brésiliennes pour lancer les travaux d'exploration.

Ajouter un commentaire