Tesla lance le projet de sa future usine de batteries à Shanghai

  • AFP
  • parue le

Tesla a officiellement lancé vendredi son projet d'une future usine géante de batteries à Shanghai, la deuxième du géant américain des véhicules électriques dans la capitale économique chinoise, ont rapporté les médias d'État. Des représentants de la société ont signé vendredi un accord pour acquérir des terrains dans les faubourgs de Shanghai, selon l'agence de presse Chine Nouvelle.

Cette nouvelle usine, qui avait été annoncée par Tesla en avril, aura une capacité de production de 10.000 batteries "mégapacks" par an. Sa construction devrait démarrer début 2024 et le site devrait devenir opérationnel à la fin de l'année, toujours selon Chine Nouvelle.

Les batteries mégapacks de Tesla, destinées à stocker l'énergie et stabiliser l'alimentation des réseaux électriques, revendiquent de pouvoir emmagasiner chacune plus de 3 mégawattheures. Tesla a ouvert en 2019 sa première "gigafactory" à Shanghai, une gigantesque usine d'assemblage de ses véhicules électriques.

Le fantasque patron du groupe, le milliardaire Elon Musk, a effectué une visite de plusieurs jours en Chine au printemps dernier, la première dans le pays en plus de trois ans, en raison de la pandémie. Accueilli quasiment comme un chef d'État, M. Musk s'était entretenu avec divers ministres chinois et avait visité la gigafactory Tesla de Shanghai durant ce séjour. Cependant ses bonnes relations avec Pékin lui valent également des critiques, y compris de Washington.

Le mois dernier, le président américain Joe Biden, peu fan de M. Musk, avait estimé que les coopérations multiples de ce dernier avec des pays étrangers méritaient d'être "examinées" de plus près.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.