Venezuela: six anciens dirigeants de Citgo de nouveau incarcérés

  • AFP
  • parue le

Six anciens responsables du secteur pétrolier vénézuélien, dont cinq ont la double nationalité vénézuélienne et américaine, ont de nouveau été arrêtés par les autorités vénézuéliennes et incarcérés, deux mois après avoir été assignés à résidence, a-t-on appris jeudi auprès de leurs familles et d'une ONG.

Les six hommes, tous d'anciens dirigeants de Citgo, filiale américaine du géant pétrolier vénézuélien PDVSA, ont été interpellés mercredi soir à leurs domiciles respectifs, puis transférés au centre de détention des services de renseignement à Caracas, selon leurs proches et Foro Penal, une ONG de défense des droits des prisonniers.

"Ils ont de nouveau été arrêtés pour, paraît-il, répondre de nouvelles accusations", a indiqué à l'AFP Gonzalo Himiob, directeur de Foro Penal.

"Nous exigeons de savoir où ils se trouvent et, surtout, (nous exigeons, ndlr) leur remise en liberté", a écrit sur Twitter Alirio Rafael Zambrano, frères d'Alirio et José Luis Zambrano, deux anciens vice-présidents de Citgo.

Les autorités vénézuéliennes n'avait pas réagi dans l'immédiat.

L'ancien président de Citgo José Angel Pereira et les anciens vice-présidents Tomeu Vadell, Jorge Toledo, Gustavo Cardenas et les frères Alirio et José Luis Zambrano avaient été arrêtés le 21 novembre 2017, puis assignés à résidence en décembre dernier sans avoir été jugés.

La justice, que l'opposition vénézuélienne estime être aux ordres du gouvernement socialiste de Nicolas Maduro, les accuse notamment de blanchiment d'argent et d'association de malfaiteurs.

Leur arrestation s'est produite mercredi soir, quelques heures après que le président américain Donald Trump a reçu le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido à la Maison Blanche.

L'administration de Donald Trump, qui tente d'évincer Nicolas Maduro du pouvoir, a confié la direction de Citgo à Juan Guaido, qu'elle reconnaît comme président par intérim du Venezuela, tout comme une cinquantaine d'autres pays.

Citgo, dont le siège est à Houston (Texas, sud), possède trois raffineries capables de traiter 750.000 barils/jour, selon des chiffres de l'entreprise. Fondée en 1910, la filiale compte 3.500 employés. Elle possède 5.000 stations sous sa marque aux Etats-Unis.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture