Data centers Google

©Google

Google a consommé près de 2 675 898 MWh dans le monde en 2011, soit l’équivalent de la production annuelle de 650 éoliennes terrestres(1). Le groupe évalue son empreinte carbone à près de 1,7 million de tonnes de CO2. Ces émissions sont toutefois limitées grâce à de nombreuses actions d’efficacité énergétique : ventilation intelligente des centres, optimisation de la distribution d’énergie,  refroidissement grâce à l’air extérieur, etc. Google estime que ses data centers consomment moitié moins d’énergie que les centres de données classiques.

Parallèlement, le groupe effectue de très importants investissements dans des parcs éoliens et solaires ces dernières années (près d’un milliard de dollars à ce jour). En décembre 2012, le géant américain a par exemple investi 200 millions de dollars dans le parc éolien d’Oldham County au Texas (161 MW) aux côtés de la filiale américaine d’EDF. Une partie des parcs renouvelables dans lesquels Google possède des parts permettent d’alimenter ses data centers en électricité. Introspection dans ces centres vitaux auxquels Google donne des allures de galeries d’art.

dernière modification le