Australie : une nouvelle batterie géante au secours des renouvelables et du réseau électrique

Batterie AGL

Les porteurs du projet de stockage à Wandoan soulignent qu'ils n'ont pas reçu de subvention, contrairement à Tesla pour sa batterie « géante ». (©Vena Energy)

En Australie, les sociétés AGL et Vena Energy Australia ont annoncé le 29 janvier leur projet de construire un système de stockage géant par batteries dans l'État du Queensland.

Des batteries pouvant stocker jusqu'à 150 MWh d'électricité

Le système de batteries lithium-ion annoncé par AGL et Vena Energy aura une capacité de 100 MW et pourra stocker jusqu'à 150 MWh d'électricité. Il doit être connecté à un parc photovoltaïque de 1 000 MW que Vena Energy prévoit de mettre en service en 2021 (Wandoan South).

Ce projet, dont le coût avoisine 120 millions de dollars, est présenté par Vena Energy comme « une étape importante dans la modernisation de l'approvisionnement électrique du Queensland et pour améliorer la fiabilité du réseau ».

Il a vocation à servir d'exemple pour faciliter le déploiement de filières renouvelables à production intermittente, alors que les incendies récents ont contribué à alimenter le débat et les critiques sur le mix très carboné de l'Australie.

Dans la lignée de la batterie géante de Tesla

À près de 200 km au nord d’Adélaïde (Australie-Méridionale), Tesla avait déjà installé fin 2017 un système de stockage qualifié de « batterie géante » (composé de plusieurs centaines de ses systèmes de batteries stationnaires « Powerpack »).

Les batteries de Tesla sont connectées au parc éolien voisin d’Hornsdale et doivent permettre d'en compenser la production intermittente, en absorbant les surplus d’électricité par moments et en les restituant sur le réseau lors des périodes de forte demande.

Cette installation occupe une surface d’un hectare, soit près de 30% de plus qu’un terrain de football. Elle dispose actuellement d'une puissance de 100 MW et peut stocker jusqu’à 129 MWh d’électricité. En novembre 2019, Neoen a annoncé que le système de stockage allait faire l'objet d'une expansion pour augmenter de moitié sa capacité de stockage (+ 50 MW / + 64,5 MWh) d'ici à mi-2020(1).