Newsletters des énergies

Des statistiques pour expliquer l’Union de l’Énergie

Union de l'énergie

La nouvelle publication interactive d'Eurostat délivre des statistiques relatives à l'énergie pour l'Union européenne et chacun des 28 États membres. (©Eurostat)

Eurostat a mis en ligne le 20 septembre une publication numérique pour mieux faire comprendre les enjeux de l’Union de l’Énergie. Selon l’office statistique de l’Union européenne, cette compréhension passe en grande partie par la diffusion de statistiques relatives à l'énergie.

Union de l’Énergie, kezako ?

Parmi les dix priorités de la Commission européenne figure le projet d’ « Union de l’énergie » qui vise à garantir aux différents États membres « une énergie sûre, respectueuse de l’environnement, à un prix abordable »(1). Les raisons et modalités concrètes de cette stratégie de la Commission, lancée en février 2015, peuvent toutefois s’avérer obscures pour le grand public.

La publication « Shedding light on Energy in the EU » d’Eurostat vise précisément à répondre aux interrogations les plus fréquentes des citoyens européens. Elle est constituée de quatre grandes parties qui correspondent à quatre interrogations : Qu’est-ce que l’Union de l’énergie ? D’où provient notre énergie ? Quels types d’énergie consommons-nous et combien cela coûte-t-il ? Quels sont les liens entre l’énergie et l’environnement ?

Il y est notamment rappelé dans une vidéo en préambule (ci-dessous) que l’Union de l’Energie repose sur 5 piliers, à savoir la sécurité de l’approvisionnement, un marché intérieur de l’énergie plus intégré, l’efficacité énergétique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la recherche et l’innovation.  

La dépendance énergétique de l'Union européenne en statistiques

Eurostat dévoile ses différentes statistiques liées à l’énergie dans l’Union européenne à travers des camemberts, des histogrammes ou encore des diagrammes de Sankey interactifs qui permettent de suivre les flux d’énergie depuis la source jusqu’à l’utilisation finale. Il est rappelé dans la publication que l’Union européenne dépend à 53% des importations d’énergie pour satisfaire ses besoins énergétiques selon les dernières données consolidées portant sur 2014.

Dépendance énergétique de l'Union européenne

Eurostat souligne les fortes disparités entre les différents États membres, certains petits pays comme le Luxembourg ou Malte dépendant à plus de 90% des importations alors que cette dépendance est inférieure à 20% au Danemark ou en Roumanie. (©Connaissance des Énergies, d'après Eurostat)

Les produits pétroliers et le gaz naturel comptent respectivement pour près de 40% et 22% de la consommation d’énergie finale de l’Union européenne en 2014. Or une grande majorité de ces hydrocarbures sont importés, la Russie et la Norvège étant les deux principaux fournisseurs des États membres. Au sein de l’Union européenne, Eurostat indique que la production d’énergie primaire repose principalement sur... le nucléaire et les énergies renouvelables, avec là encore de fortes disparités entre les 28 États membres.  

Production d'énergie primaire de l'Union européenne

Production d'énergie primaire de l'Union européenne (©Connaissance des Énergies, d'après Eurostat)

Rappels des objectifs de l’Union européenne

Rappelons que l’Union européenne s’est fixé, avec son Paquet Energie-Climat, plusieurs objectifs à l’horizon 2020, puis 2030 : 

  • réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’« au moins 20% » d'ici à 2020 par rapport au niveau de 1990 (objectif de réduction de 40% à l’horizon 2030) ;
  • porter la part des énergies renouvelables à 20% de la consommation d’énergie finale de l'Union européenne en 2020 (objectif de 27% à l’horizon 2030) ;
  • réduire de 20% la consommation d’énergie par rapport aux scénarios de consommation estimée pour 2020 grâce à des actions d’efficacité énergétique (27% à l’horizon 2030).

Dans sa feuille de route pour l’énergie à l’horizon 2050, l’Union européenne envisage même de réduire ses émissions de 80 % à 95% par rapport au niveau de 1990. Une ambition un peu ternie par l'annonce en mai 2016 d'une hausse de 0,7% des émissions de CO2 liées à la combustion d’énergies fossiles dans l’Union européenne en 2015.

Accès à la publication digitale d’Eurostat