Ordres de grandeur

En 2018, l'énergie nucléaire a compté pour 71,7% de la production d'électricité en France métropolitaine.

À fin 2018, l’Europe comptait 4 543 éoliennes éoliennes en mer réparties entre 11 pays.

À fin 2017, la Chine disposait des 4e réserves mondiales de charbon après les États-Unis, la Russie et l'Australie.

En 2018, le charbon (lignite et houille réunis) a compté pour près de 38% de la production allemande d’électricité.

Les émissions américaines de CO2 liées à l’énergie auraient augmenté de 3,4% en 2018, dans le contexte de croissance économique.

La « facture énergétique » de l’UE liée aux importations d’énergies fossiles s’est élevée à 266 milliards d’euros en 2017 selon la Commission européenne.

En 2018, les énergies renouvelables ont compté pour 40,4% de la production électrique allemande, contre 38% pour le charbon (lignite et houille confondus).

L'ONPE évalue à près de 3,3 millions le nombre de ménages en situation de précarité énergétique en France métropolitaine dans son dernier rapport de novembre 2018.

Les capacités américaines d'exportation de GNL pourraient approximativement doubler en 2019 selon l'EIA.

De nombreux foyers français déboursent plus de 80 euros par an à cause des consommations de veille selon l'Ademe.

Le prix moyen du gazole dans les stations-service françaises a augmenté de 22,7% entre octobre 2017 et octobre 2018.

Aux États-Unis, les taxes comptent pour moins d’un cinquième des prix des carburants à la pompe.