Près de 18% de la population mondiale vit en Afrique mais ce continent compte pour moins de 6% de la consommation d’énergie du globe.

Près de 43% de la population africaine (soit environ 600 millions de personnes) n’avait toujours pas accès à l’électricité en 2021, selon l'AIE.

Près de 77% des 733 millions de personnes sans accès à l’électricité dans le monde habitent en Afrique subsaharienne.

Durant les 4 premiers mois de 2022, les exportations américaines de GNL ont, dans 74% des cas, eu pour destination un pays européen (en incluant la Turquie) alors que l’Europe ne comptait que pour 34% de ce total à la même période en 2021.

En 2021, les ventes de voitures électriques (100% électriques et hybrides rechargeables) dans le monde se sont élevées à 6,6 millions d’exemplaires, soit le double du niveau de 2020.

En 2021, le médiateur national de l’énergie a reçu 30 626 litiges, soit 13% de plus qu'en 2020.

En 2021, la Chine est devenue le principal importateur mondial de GNL (avec 21,3% des importations mondiales), dépassant le Japon (20,0%).

En 2022, les nouvelles installations de capacités renouvelables dans le monde pourraient s'élever à 320 GW selon l'AIE, qui estime que ces capacités pourraient produire l'équivalent « de la totalité de la demande d'électricité de l'Allemagne ».

Les exportations de combustibles fossiles ont rapporté à la Russie près de « 63 milliards d’euros au cours des deux premiers mois de la guerre en Ukraine » selon le CREA.

En 2021, les flux de GNL ont compté pour 53,5% de l’ensemble des exportations américaines de gaz naturel.

Selon un rapport du Département britannique en charge de l'énergie, le potentiel de réchauffement global (effet de serre) de l'hydrogène serait quasiment deux fois plus important que les estimations retenues jusqu'ici.

À fin 2021, 40% des capacités éoliennes terrestres et 48% des capacités éoliennes offshore installées dans le monde étaient concentrées en Chine, selon le GWEC.