Chiffres clés

Dans son scénario « Sustainable Development », l'AIE estime que, d'ici à 2040, la demande mondiale de nickel et de cobalt liée à la transition énergétique pourrait être multipliée par 20 environ et celle de lithium par plus de 40.

Les nouvelles immatriculations de véhicules électriques dans le monde ont augmenté de 41% en 2020 (par rapport à 2019), malgré la crise de Covid-19 qui a fait chuter dans le même temps de 16% le nombre total de voitures vendues.

La consommation mondiale d’énergie pourrait augmenter de 4,6% en 2021 par rapport au niveau de 2020 et être supérieure de 0,5% au niveau de 2019, selon les prévisions de l'AIE d'avril 2021.

Les nouvelles installations de capacités électriques renouvelables dans le monde ont atteint un niveau record de plus de 260 GW en 2020 (toutes filières cumulées), soit presque 50% de plus qu'en 2019 selon l'Irena.

En 2020, 91 nouveaux sites d’injection de biométhane ont été mis en service en France, portant leur nombre total dans l'hexagone à 214 sites en fin d’année.

Dans le cadre d'un « scénario de décarbonation lente d'ici 2060 », l'OCDE estime qu'un prix de 60 euros par tonne de CO2 émise est une « estimation moyenne du coût réel des émissions pour 2020 et une estimation basse pour 2030 ».

Entre 5% et 10% du transport maritime de pétrole dans le monde transite par le canal de Suez.

En 2020, la consommation mondiale de pétrole s'est élevée à près de 91 millions de barils par jour, soit environ 9% de moins qu'en 2019.

La production d’électricité en France métropolitaine s’est élevée à 500,1 TWh en 2020, soit 7% de moins qu’en 2019 (et le plus bas niveau depuis 20 ans).

En 2020, les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie ont baissé de 5,8% par rapport à 2019 selon l'AIE. Ces émissions ont toutefois connu un rebond fin 2020.

En 2020, les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie ont baissé d'environ 5,8% par rapport à 2019 selon l'Agence internationale de l'énergie.

En 2020, les investissements mondiaux dans la « transition énergétique » (énergies renouvelables, électrification des transports, hydrogène, etc.) ont augmenté de près de 9% par rapport à 2019 selon IFP Énergies nouvelles.