Ordres de Grandeur

En 2018, la production de pétrole brut des États-Unis a augmenté de 17% par rapport à 2017 selon l'EIA américaine.

En 2018, un ménage français a consacré en moyenne 0,38% de son revenu disponible brut au paiement de la « taxe carbone » selon l'Ademe.

En 2018, la consommation mondiale d’énergie primaire a atteint 14 301 Mtep selon l'AIE, soit 2,3% de plus qu'en 2017.

Le parc nucléaire américain, composé de 98 réacteurs répartis entre 60 centrales, a produit 807,1 TWh en 2018.

D’ici à 2024, les États-Unis pourraient compter à eux seuls pour 70% de la hausse de la production mondiale de pétrole selon l'Agence internationale de l'énergie.

En 2018, le parc solaire photovoltaïque a produit 10,2 TWh d’électricité en France métropolitaine, comptant ainsi pour 1,9% de la production électrique dans l’hexagone.

En 2018, l'énergie nucléaire a compté pour 71,7% de la production d'électricité en France métropolitaine.

À fin 2018, l’Europe comptait 4 543 éoliennes éoliennes en mer réparties entre 11 pays.

À fin 2017, la Chine disposait des 4e réserves mondiales de charbon après les États-Unis, la Russie et l'Australie.

En 2018, le charbon (lignite et houille réunis) a compté pour près de 38% de la production allemande d’électricité.

La « facture énergétique » de l’UE liée aux importations d’énergies fossiles s’est élevée à 266 milliards d’euros en 2017 selon la Commission européenne.

Les émissions américaines de CO2 liées à l’énergie auraient augmenté de 3,4% en 2018, dans le contexte de croissance économique.