Ordres de grandeur

Au 25 juillet 2017, 87 des 446 réacteurs nucléaires dans le monde sont connectés au réseau depuis 40 ans ou plus.

L'intensité énergétique mondiale a atteint 0,144 tep par millier de dollars de PIB en 2016.

Près de 10% de réacteurs nucléaires dans le monde sont « MOXés ».

La « fonte » de 1 m³ d’hydrate de méthane peut libérer près de 164 m³ de méthane et de l'eau.

Le charbon est responsable de près de 45% des émissions de CO2 liées à la combustion d'énergie.

La Chine a compté à elle seule pour 23% de la consommation mondiale d'énergie primaire en 2016.

Le charbon compte encore pour près de 30% de la consommation d’énergie primaire dans le monde.

La part de l'offshore dans la production mondiale de pétrole a avoisiné 30% lors des dix dernières années.

Les trois premiers fournisseurs de pétrole brut de la France sont l'Arabie saoudite, le Kazakhstan et le Nigéria.

L’électricité a compté pour 22,9% de la consommation d'énergie finale de la France en 2015.

Selon l'Ademe, le changement d'heure entraîne près de 440 GWh d'économies d'énergie par an liées à l'éclairage.

Près de 161 GW de nouvelles capacités électriques renouvelables ont été installées dans le monde en 2016.