Existe-il l’équivalent de l’OPEP dans le domaine du gaz ?

Forum des Pays Exportateurs de Gaz

Les pays membres du FPEG sont pour la plupart également d’importants producteurs de pétrole. Sur cette photo, les membres d'une réunion du comité scientifique en février 2020. (©GECF)

Il n’existe pas une OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) dans le domaine du gaz naturel. Toutes proportions gardées, le Forum des Pays Exportateurs de Gaz (FPEG ou GECF en anglais) a toutefois vocation à remplir certaines des missions de l’OPEP, à savoir renforcer les échanges entre les principaux pays exportateurs mondiaux de gaz afin de défendre leurs intérêts.

Créée en 2001, cette organisation vise en particulier à permettre aux pays membres d’anticiper de façon collective les évolutions du marché du gaz naturel et de développer l’exploitation de leurs ressources dans les meilleures conditions, notamment économiques et environnementales. Contrairement à l’OPEP, le Forum ne se présente pas comme un cartel de producteurs et il ne fixe pas des quotas de production à ses membres.

Le FPEG est constitué de 11 pays membres(1) :

  • 5 en Afrique (Algérie, Égypte, Guinée équatoriale, Libye, Nigéria) ;
  • 2 au Moyen-Orient (Iran, Qatar) ;
  • 3 en Amérique du Sud (Bolivie, Trinité-et-Tobago, Venezuela) ;
  • la Russie.

Ce forum réunit ainsi des pays détenant plus de 70% des réserves prouvées dans le monde dont les 3 principaux (Russie, Iran, Qatar)(2). Les États-Unis, premier producteur mondial de gaz, ne font en revanche pas partie du FPEG.

Par ailleurs, 9 pays non-membres ont un statut d’observateur : l'Angola, l'Azerbaïdjan, les Émirats arabes unis, l’Irak, le Kazakhstan, la Malaisie, la Norvège, Oman et le Pérou.

Les membres se réunissent une fois par an. Le FPEG est doté d’un Secrétariat Général installé à Doha. Lors de ses sommets annuels, il adopte à l’unanimité des décisions sous forme de résolutions(3).