« La Chine possède les plus grandes réserves mondiales de charbon »

Charbon en Chine

La Chine est le premier importateur de charbon dans le monde, avec 263 Mt d'importations nettes en 2017 selon l'AIE. (©photo)

La Chine est de très loin le premier producteur et le premier consommateur de charbon dans le monde mais ses réserves prouvées sont plus faibles que celles des États-Unis, de la Russie et de l'Australie.

En 2017, la Chine a compté pour 46,4% de la production mondiale de charbon(1). En matière de production, elle est suivie par les États-Unis (9,9%), l’Australie (7,9%), l’Inde (7,8%) et l’Indonésie (7,2%)(1).

La Chine consomme plus de charbon encore qu’elle n’en produit, comptant pour plus de la moitié de la consommation mondiale en 2017. Rapporté à la population(2), le contraste avec les autres pays consommateurs reste significatif : un Chinois consomme approximativement 2 fois plus de charbon qu’un Russe et environ 10 fois plus qu’un Français(3). La consommation chinoise par habitant est supérieure d'un tiers à celle des États-Unis et est moitié plus importante que celle de l’Allemagne.

À fin 2017, les réserves prouvées chinoises étaient évaluées à 138,8 milliards de tonnes de charbon (tous types de charbon confondus), soit 13,4% des réserves mondiales. Elles se classent derrière celles des États-Unis, de la Russie et de l'Australie qui s’élevaient respectivement à 24,2%, 15,5% et 14,0% des réserves prouvées de pétrole dans le monde à fin 2017. Au rythme actuel de production domestique, la Chine disposerait donc de près de 39 ans de réserves de charbon sur son territoire contre plus de 350 ans pour les États-Unis.

Pour s’assurer un approvisionnement en charbon à long terme, la Chine investit dans des grands gisements à l’étranger, notamment au Bangladesh, au Vietnam, en Afrique du Sud, au Pakistan et en Indonésie.