Idée reçue : « La Chine possède les plus grandes réserves mondiales de charbon »

Réserves de charbon dans le monde

La Chine est le premier producteur, le premier consommateur et le premier importateur de charbon au monde mais 3 autres pays disposent de plus importantes réserves prouvées de ce combustible. (©Pixabay-Peggy et Marco Lachmann-Anke)

La Chine est de très loin le premier producteur et le premier consommateur de charbon dans le monde mais ses réserves prouvées sont plus faibles que celles des États-Unis, de la Russie et de l'Australie.

À fin 2019, les réserves prouvées de charbon en Chine étaient évaluées à 141,6 milliards de tonnes de charbon (tous types de charbon confondus), soit près de 13,2% des réserves mondiales(1). Elles se classent derrière celles des États-Unis (23,3% des réserves mondiales de charbon à fin 2019), de la Russie (15,2%) et de l'Australie (13,9%).

Parmi les autres pays disposant d'importantes réserves prouvées de charbon, citons l'Inde (9,9% des réserves mondiales à fin 2019), l'Indonésie (3,7%), l'Allemagne (3,4%), l'Ukraine (3,2%), la Pologne (2,5%) et le Kazakhstan (2,4%).

Au rythme actuel de production domestique, la Chine disposerait de près de 37 ans de réserves prouvées de charbon sur son territoire à fin 2019, contre 294 ans pour l'Australie, 369 ans pour la Russie et 390 ans pour les États-Unis.

Précisons que la Chine a compté, en 2019, pour plus de 47% de la production mondiale de charbon. Ce pays consomme davantage de charbon qu'il n'en produit (51,7% de la consommation mondiale en 2019). Pour s’assurer un approvisionnement en charbon à long terme, la Chine investit dans des grands gisements à l’étranger, notamment au Bangladesh, au Vietnam, en Afrique du Sud, au Pakistan et en Indonésie.

Répartition des réserves de charbon dans le monde

Sur le même sujet