Newsletters des énergies

Le développement de l’autoconsommation mis en lumière par Enedis

Autoconsommation photovoltaïque

Au 3e trimestre 2018, plus de 5 000 nouvelles installations « en autoconsommation » ont été raccordées au réseau électrique d’Enedis. (©Enedis)

Plus de 33 000 installations en autoconsommation étaient raccordés au réseau de distribution d’électricité d’Enedis à fin septembre 2018. Le gestionnaire de réseau a mis en ligne le 7 novembre une nouvelle plateforme qui permet de suivre la croissance de ce parc.

Enedis, « catalyseur de l’autoconsommation »

Enedis fait état de 33 618 installations électriques en autoconsommation raccordées à son réseau (toutes énergies confondues) à fin septembre 2018. Sur ce total, 23 852 installations injectent de l’électricité sur le réseau électrique et 9 766 installations sont en autoconsommation totale (sans injection). D’une puissance cumulée de 136 MW, ces unités de production sont installées chez des particuliers dans « environ 95% » des cas selon le gestionnaire de réseau.

Pour suivre l'évolution de ce parc d'installations en autoconsommation, Enedis a mis en ligne une nouvelle plateforme internet (« Le Mix par Enedis »(1)) qui délivre des données en libre accès. Ces données peuvent notamment être classées « par modalité d’injection et par tranche de puissance, répondant ainsi aux attentes des fédérations de producteurs et des collectivités ».

Enedis se qualifie de « véritable catalyseur de l’autoconsommation, simplifiant depuis 2016 les conditions techniques et contractuelles de raccordement grâce à Linky(2), et en supprimant ainsi les coûts de raccordement pour la quasi-totalité des installations ». Le gestionnaire de réseau précise que « 90% des demandes de raccordement d’unités de production de petite puissance (≤ 36 kVA) se font désormais dans le cadre de l’autoconsommation ».

Pour rappel, Enedis gère le réseau de distribution électrique sur 95% du territoire français métropolitain(3), des entreprises locales de distribution (ELD) étant en charge du service public de la distribution d’électricité sur les 5% restants du territoire. Les différents gestionnaires de réseaux « travaillent à la mise en commun de jeux de données » au sein de l’Agence ORE (Opérateurs de réseaux d’énergie(4)) créée en 2017, précise Enedis.

Plus de 8 000 projets en attente d'un raccordement

La quasi-totalité des 33 618 installations en autoconsommation raccordées au réseau d’Enedis à fin septembre 2018 sont des unités photovoltaïques (à 99,2%). Signalons toutefois que sont par ailleurs raccordés au réseau d’Enedis, entre autres, 177 installations éoliennes en autoconsommation (principalement en Bretagne et en Normandie) et 67 installations hydrauliques en autoconsommation (principalement dans le centre de la France).

En ce qui concerne le solaire photovoltaïque, 1 514 installations en autoconsommation raccordées au réseau Enedis sont implantées en Haute-Garonne. Suivent l’Isère (1 244 installations), la Loire-Atlantique (1 064 installations), le Var (1 057 installations) et le Nord (1 032 installations).

La plateforme d’Enedis indique également les demandes de raccordement en cours : à fin septembre 2018, 8 153 projets en autoconsommation (toutes énergies confondues), d’une puissance cumulée de 177,1 MW, étaient dans cette situation. Malgré le développement rapide de l’autoconsommation (le rythme des raccordements a doublé entre le 3e trimestre 2017 et le 3e trimestre 2018), rappelons que cette pratique reste très peu développée par rapport aux pays voisins, en particulier l’Allemagne.

Carte autoconsommation photovoltaïque
À fin septembre 2018, 33 355 installations photovoltaïques dédiées à l’autoconsommation étaient raccordées au réseau d’Enedis. (©Connaissance des Énergies, d’après le Mix par Enedis)