Newsletters des énergies

Le premier parc éolien flottant implanté cet été au large de l’Écosse

Parc flottant Hywind

Selon Statoil, le parc flottant « Hywind » a bénéficié d’un investissement de près de 2 milliards de couronnes norvégiennes, soit environ 215 millions d’euros. (©Odd Henning Gilje/Statoil)

Le développement de l’éolien offshore s’est jusqu’ici limité dans des zones où la profondeur d’eau n’excédait généralement pas 50 mètres. Des structures flottantes se développent toutefois pour permettre d’aller bénéficier de vents plus forts et plus réguliers en s’affranchissant en partie des contraintes de l’éolien offshore posé.

En France, la première éolienne en mer sera d’ailleurs flottante. La société Ideol a annoncé aujourd’hui l’installation des éléments du système d’ancrage de cette éolienne sur un site d’essais à 22 km au large du Croisic (projet Floatgen).

Dans les eaux écossaises, c’est la première ferme commerciale flottante au monde, dite « Hywind », qui est en cours d’installation dans la zone de Buchan Deep, au large de Peterhead. Le groupe pétrolier norvégien Statoil a effectué des tests sur un prototype dès 2009. Rejointe en début d’année par la société émiratie Masdar (25% du projet), elle a assemblé en Norvège les composants des cinq éoliennes qui composeront ce parc éolien flottant.

La première de ces cinq éoliennes est partie le 18 juillet dernier de Stord, au sud-ouest de la Norvège, et a été implantée au large des côtes écossaises cette semaine. Présentation en images de ce projet en pointe dans le domaine des énergies marines.

parue le