Les carburants sont-ils plus chers en France que dans les pays voisins ?

Prix des carburants en France et dans l'UE

Les prix des carburants à la pompe en France sont entre autres plus élevés qu'en Espagne, en Allemagne, en Belgique (pour l'essence) mais ils sont plus faibles qu'en Italie(1).

Le prix du baril de brut, fixé sur les marchés internationaux en dollars, est répercuté de façon similaire dans les pays considérés, suivant le taux de conversion de l’euro. En revanche, les coûts de raffinage et de distribution varient fortement d’un pays à un autre. Ils sont par exemple significativement moins élevés en France qu’en Espagne, notamment grâce à une plus grande concurrence sur le marché de la distribution.

Les taxes nationales comptent en moyenne pour près de 61% du prix de l’essence(2) et 55% du prix du gazole à la pompe dans les 28 pays de l'Union européenne (respectivement 62,5% et 59% en France). Elles sont de deux ordres :

  • une taxe à la consommation dépendant du niveau de consommation, variant - dans les pays voisins de la France - pour l’essence entre 0,47 €/litre (Espagne et Luxembourg) et 0,73 €/l (Italie) et pour le gazole entre 0,355 €/l (Luxembourg) et 0,62 €/l (Italie). En France, cette taxe, appelée TICPE(3), s’élève à 0,6829 €/l pour l’essence (SP95(4)) et 0,594 €/l pour le gazole ;
  • une taxe sur la valeur ajoutée (TVA)(5) fixée à 7,7% en Suisse(6), 17% au Luxembourg, 19% en Allemagne, 20% en France (et au Royaume-Uni), 21% en Belgique et en Espagne et 22% en Italie.

Dans les deux petites principautés frontalières de la France, les prix des carburants à la pompe sont très différents : plus élevés à Monaco où les taxes françaises sont appliquées mais bien inférieurs en Andorre en raison des faibles taxes (TVA à 4,5%).