Un mix électrique mondial toujours très carboné malgré la forte progression du solaire et de l'éolien

parue le
Parc éolien de Raleigh au Canada

 

Parc éolien de Raleigh au Canada. (©Invenergy)

Les filières éolienne et solaire « sont les deux seules sources à avoir significativement augmenté leur part dans la production mondiale d'électricité » au 1er semestre 2023, indique le think tank Ember dans un rapport publié ce 5 octobre (accessible en fin d'article). Et pourtant...

La consommation mondiale d'électricité en légère hausse

Au 1er semestre 2023, la consommation mondiale(1) d'électricité s'est élevée à 13 529 TWh, soit une augmentation de 0,4% par rapport à la même période en 2022, alors qu'elle avait augmenté de 2,8% l'année précédente. La demande a en effet chuté dans des grandes économies comme le Japon (- 5,6% au 1er janvier 2023), l'Union européenne (- 4,6%) et les États-Unis (- 3,4%), pour des raisons variées (prix, sobriété, hiver doux, etc.).

Côté offre, la production mondiale d'électricité provenant des filières éolienne et solaire a augmenté de 12% au 1er semestre 2023 par rapport au 1er semestre 2022. Ember souligne en particulier que 50 pays ont annoncé des records de production de leurs parcs solaires (près de 43% de la production solaire mondiale provenait de la Chine à elle seule au 1er semestre 2023).

Dans le même temps, la filière hydroélectrique a connu une chute historique de production (- 8,5% entre le 1er semestre 2022 et le 1er semestre 2023) en raison des sécheresses, en particulier en Chine (à l'origine des trois quarts de la chute mondiale de production de la filière).

La production mondiale d'électricité d'origine fossile est quant à elle restée relativement stable (+ 0,1%), avec toutefois une progression de celle issue des centrales au charbon (+ 1%). La production nucléaire mondiale a quant à elle progressé de 0,7% au 1er semestre 2023 (avec une progression de 47% au Japon).

Les énergies fossiles encore largement majoritaires dans le mix électrique mondial

Les énergies fossiles ont encore compté pour 59,9% de la production mondiale d'électricité au 1er semestre 2023 (contre 60,1% au 1er semestre 2022). Le charbon reste encore de très loin la principale source d'électricité dans le monde, comptant pour près de 36% du mix mondial au 1er semestre 2023 (devant le gaz naturel), soit un niveau quasi inchangé par rapport au 1er semestre 2022(2).

L'hydroélectricité a quant à elle produit 14% de l'électricité mondiale, restant la première source d'électricité d'origine renouvelable devant l'éolien (8,8%) et le solaire (5,5%). Le nucléaire a pour sa part produit 8,5% de l'électricité générée dans le monde durant la période.

Mix électrique mondial au 1er semestre 2023

Au total, les émissions mondiales de CO2 liées au secteur électrique auraient augmenté de 0,2% au 1er semestre 2023 par rapport au 1er semestre 2022.

Sources / Notes
  1. Ember a analysé dans son rapport les données mensuelles de 78 pays comptant pour 92% de la demande mondiale d'électricité et estimé les évolutions pour le reste du monde.
  2. 35,8% au 1er semestre 2023, contre 35,6% au 1er semestre 2022.

Sur le même sujet