Un nouveau parc éolien culminant dans le paysage français

Parc éolien Les Landes

La hauteur du parc éolien « Les Landes » fait encore « figure d'exception » en France, constate BayWa r.e. (©BayWa)

En Haute-Vienne, un nouveau parc éolien a été inauguré le 11 octobre. Il dispose des plus hautes éoliennes en service sur le territoire français.

200 mètres de hauteur en bout de pale

Baptisé « Les Landes », le parc éolien situé sur les communes de Saint-Bonnet-de-Bellac et Saint-Martial-sur-Isop est composé de 6 éoliennes de 3 MW de puissance chacune. Fournies par le constructeur allemand Senvion(1), celles-ci « culminent à une hauteur de 200 mètres en bout de pale », ce qui en fait les plus hautes éoliennes de France devant les unités du parc de Chamole dans le Jura.

Le rotor de ces éoliennes, d’un diamètre de 122 mètres, « capte le vent sur une surface de plus de 10 000 m² (1 ha) », souligne l’exploitant BayWa r.e. (filiale du groupe allemand BayWa). Ces éoliennes disposent d’un mât de près de 140 mètres de hauteur (pesant environ 23 tonnes) qui leur permet de « valoriser les régimes de vent plus forts qui s’expriment en altitude, à l’abri des turbulences créées par le relief », indique BayWa r.e.

La production attendue de ce parc est de 50 GWh par an, ce qui correspond à un facteur de charge de 31,7% (contre 21,1% en moyenne pour la filière éolienne en France en 2018 selon RTE).

Vers un développement en France de l’éolien « de grande hauteur » ?

Dans son Observatoire de l’éolien publié le 8 octobre, France Energie Eolienne mentionne « l’introduction de machines de dimensions plus grandes et plus performantes » parmi les mesures permettant de faire progresser l’éolien dans le mix de production électrique français (5,1% en 2018 en France métropolitaine).

Le « porte-parole » de la filière juge « trop rares » les projets éoliens « de grande hauteur » en France. Ce développement limité dans l'hexagone (notamment par rapport à l’Allemagne) est principalement imputé aux « contraintes réglementaires, telles que les servitudes aéronautiques ou militaires(2) », rappelle BayWa qui estime que les éoliennes géantes « pourraient néanmoins devenir plus courantes » sur le territoire français.

En matière d’acceptabilité, BayWa r.e. souligne l'attention portée à l'insertion de son parc dans le paysage « bocager très dense » du plateau de la Basse-Marche : « les éoliennes sont parfaitement alignées et réparties à équidistance. Le parc est visible de manière discontinue, et le plus souvent partiellement, sans impact fort sur les sites patrimoniaux et touristiques avoisinants », indique l’exploitant. Le parc éolien « Les Landes » disposera d'un tarif d'achat de sa production électrique pour une durée de 15 ans(3).

Parc éolien Les Landes
Le parc éolien « Les Landes » devrait produire l’équivalent de « la consommation électrique moyenne annuelle de 23 000 habitants » (besoins résidentiels) selon son exploitant. (©BayWa)