Accord entre l'Éthiopie et Djibouti pour la construction d'un gazoduc de 765 km de long

  • AFP
  • parue le

Le ministère éthiopien des Mines et du Pétrole a annoncé samedi avoir conclu un accord avec son homologue djiboutien pour la construction d'un gazoduc de 765 km de long, permettant de transporter le gaz naturel éthiopien vers les ports de Djibouti.

Le gaz sera extrait de la région somali, dans l'est de l'Éthiopie, et transporté via ce gazoduc à Djibouti, où il sera liquéfié puis acheminé par voie maritime vers sa destination finale, a expliqué le ministère dans un communiqué. Ce gazoduc sera construit par le groupe chinois Poly-GCL, a ajouté le ministère, sans préciser quel en serait le coût et quand il serait achevé. Près de 700 km de ce gazoduc seront situés en Éthiopie, et 65 km sur le sol djiboutien.

L'Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 100 millions d'habitants, est enclavée et doit essentiellement compter sur les ports de Djibouti pour ses exportations et importations. Elle espère que le rapprochement récent avec l'Érythrée, son ancienne province qui avait déclaré l'indépendance en 1993 après trois décennies de guerre, lui garantira rapidement un autre accès à la mer.

Le gouvernement éthiopien avait annoncé en avril 2018 un plan censé générer chaque année 1 milliard de dollars (886 millions d'euros) de recettes grâce à l'extraction de gaz naturel et à ses gisements de pétrole brut.

Ajouter un commentaire