Anne Hidalgo veut « sortir du nucléaire » aussi vite que possible

  • AFP
  • parue le

La candidate socialiste à la présidentielle Anne Hidalgo veut "sortir du nucléaire" aussi vite que possible en développant les énergies renouvelables, après avoir prolongé la durée de vie des centrales existantes le temps de la transition, a-t-elle expliqué jeudi sur France Info.

Interrogée sur les objectifs des candidats LFI Jean-Luc Mélenchon et EELV Yannick Jadot de sortir en 10 ans et 20 ans du nucléaire, la maire de Paris a estimé que "c'est simplement impossible, et ils le savent très très bien".

Et alors que selon des informations de presse Emmanuel Macron s'apprêterait à annoncer d'ici Noël la construction de six EPR supplémentaires, "l'hypersensibilité de la question de la sûreté nucléaire fait qu'on ne peut pas poser ce sujet sur la table en disant demain on aura une énergie produite grâce au nucléaire", a-t-elle ajouté.

Selon elle, "il faut sortir du nucléaire aussi vite que l'on va faire monter les énergies renouvelables", a-t-elle plaidé, en soulignant que la France n'est à l'heure actuelle "pas un champion en la matière" et qu'il n'y a donc "pas un cap ou une date fixe" à graver dans le marbre. "Il faut aller très très vite maintenant, puissamment, mettre toute une partie du plan de relance sur ces énergies renouvelables", "solaire et éolien pour l'essentiel", pour "sortir le plus vite possible du nucléaire", a-t-elle insisté.

Cette transition nécessite aussi "sûrement de retravailler sur un certain nombre de centrales existantes qui sont vieillissantes pour qu'elles puissent avoir une prolongation de vie jusqu'à ce qu'on puisse remplacer cela par les énergies renouvelables", a-t-elle ajouté.

Commentaires

Red1

Tous ces candidats sont démagogiques.
Pour devenir crédibles, il faut avancer des chiffres, des dates.
Par combien d'éoliennes ou autres remplacer une seule centrale à démanteler? En combien de temps?...Etc.?
Comment faire en absence de vent ou de soleil? Faut-il des centrales de secours? Au charbon? Au gaz?
Avec l'augmentation du nombre de voitures électriques, à combien est estimée la consommation d'ici 2030? 2040?
Mais bon, tout candidat qui se respecte fait des promesses qu'il ne tiendra jamais car il trouve toujours des crédules pour le croire et ne jamais lui de mander des comptes.

Serge Rochain

Pour devenir crédible il ne faut pas poser la question concernent le nombre d'éoliennes pouvant remplacer une centrale nucléaire. C'est totalement ridicule. En France, une centrale nucléaire ça va de 2 à 6 réacteurs selon celle dont on parle et un réacteur ça va de 900 MW de puissance à 1500 MW.
Par ailleurs, les éoliennes ca va de 1 à 15 MW de puissance..... alors votre question est tellement élastique qu'elle ne peut avoir qu'une réponse élastique
Et toutes vos autres questions sont du même tonneaux et d'une extrême naïveté.
Par exemple avez vous déjà entendu parler d'une journée où le Soleil a oublié de se lever ? Vous êtes aussi de ceux qui croient que lorsqu'il ne voient pas les feuilles des arbres s'agiter s'imagine que sur tout le pays c'est pareil ?
Alors pour vous remettre les idées en place vous avez quelques indicateurs facile à vérifier vous même comme eco2mi que RTE mets à jour en temps réal tous les 1/4 d'heures. et vous verrez qu'aujourd'hui par exemple le vent fournissait en permanence entre 10 GW et 13 GW soit l'équivalent de ce que fournissent 10 à 13 réacteurs nucléaires et le Soleil entre 4 et 5 tranches nucléaires (la tranche nucléaire c'est 1GW).
Quant à votre inquiétude sur la consommation des VE en 2030, 2040..... rien de plus simple. Consultez les statistique du nombre de KM parcouru chaque jour par exemple pour un véhicule de particulier en France, (je vous fais gagner du temps..... c'est 30 Km/jour) même chose sur la consommation en KWh au 100 Km .... faite une petit calcul tout simple et allez droit au but, si la 40 millions de véhicules particuliers était électriques...... il suffirait de 5 tranches nucléaire pour les alimenter. Simple , non ? On peut trouver beaucoup de réponses soi même à condition de mouiller un peu sa chemise. Bien cordialement
Serge Rochain

Serge Rochain

Non 8000 dont 61% dans les seuls hauts de France et Grand Est, les 10 a 13GW produits tout au long de cette journée concernaient donc à 61% la production éolienne de ces deux régions qui ne représentent que 16% de la surface du territoire.
Actuellement en France l'essentiel des moulins sont des 2 GW de puissance et hier jeudi, jusqu'à 18h il y avait bien une production de 13 GW depuis tôt le matin jusqu'à . 10 GW en fin d'après midi comme vous pouvez le constater vous même en indiquant la date d'hier sur le site :
https://www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filie…
Malheureusement aujourd'hui, faute de vent dans ces deux petites régions vous pouvez voir que c'est l'hydraulique et le gaz qui ont pris le relai pour assurer la demande de puissance à l'ouverture de l'activité économique en fournissant à eux deux 13 GW nécessaires qui s'ajoutent à la modeste contribution de l'éolien à moins de 3 GW en attendant le lever du Soleil, et tout cela dans l'indifférence du nucléaire supposé pilotable mais bien incapable de fournir le surcroit de puissance.de la journée malgré 18 réacteurs à l'arrêt, dont une paire en maintenance.
Malheureusement ce qui est bien venté aujourd'hui c'est toute la zone offshore proche des cotes depuis Dunkerque jusqu'à Biarritz et la cote méditerranéenne précisément là où nous n'avons aucune éolienne et où les anti-renouvelable/pronucléaires organisent des manifestations pour que l'on n'en mette pas. Les quelques 2,5 MW que vous voyez aujourd'hui viennent uniquement des quelques éoliens d'Occitanie qui bénéficie d'un peu de vent :
https://www.meteorama.fr/vent/
Un simple regard sur quelques sites stratégiques sans opinions mais qui rapportent des faits vaut beaucoup mieux que le blabla des anti-REN

Pierre Jacquot

Merci pour ces précisions, qui ne me convainquent toutefois pas vraiment, malgré la qualité des liens que vous communiquez. En ce moment précis, par exemple, selon ces mêmes liens, l’éolien est très bas. Je crois cependant qu’il faut éviter de faire du cherry picking, dans un sens comme dans l’autre.
Si l’on se réfère donc à des valeurs moyennes, 8 000 éoliennes à 2 MW (une coquille, sans doute, vous fait dire 2 GW) devraient produire 16 GW de puissance, en régime nominal. Or le facteur de charge, en France in-shore, est de l’ordre de 25%. Soit en fait une production de 4 GW. Soit encore 3 fois moins que dans votre exemple.
L’éolien souffre malheureusement de bien des défauts, et, en particulier, d’une faible densité de puissance. Il faut s’y résoudre.

Serge Rochain

Oui bien sûr, c’est une coquille à 10 puissance 3 ! Je ne l’ai vu qu’après avoir validé. On est bien d’accord, je disais même que « Malheureusement aujourd'hui, faute de vent dans ces deux petites régions ….. » il est donc bien évident que ce n’est pas toujours la fête du vent dans les hauts de France et le Grand Est., ou à un quelconque endroit du pays. Vous parlez de mon exemple alors qu’il ne s’agissait que de signaler pour cette journée bien spécifique que la forte production ne signifiait rien sur le plan général puisque cela ne prouvait que la petite région Nord Est d’une surface de seulement 16% du territoire était sous vent fort. Il n’était pas suggéré de la généraliser, ou alors je n’étais pas aussi clair dans mon propos, que ce que je croyais.
Le facteurs de charge moyen en France varie selon les années et les régions mais se situe entre 25 et 26% à l’intérieur des terres.il est plus élevé en mer et ENGIE green a publié une étude assez précise mais l’imitée à l’offshore tendant à démontrer que le foisonnement au moins maritime était une réalité (résumé ici) : https://participons.debatpublic.fr/uploads/decidim/attachment/file/438/…
Ce que nous savons de façon certaine c’est que d’une année sur l’autre la variation de production change peu et que la production, en fonction des implantations de parc on peut savoir plusieurs jours à l’avance ce que seront les productions éoliennes et solaires. Aujourd’hui la dissymétrie des parcs éoliens et solaires comme leur faible implantation ne nous permettent pas d’avoir un échantillon significatif de ce que produirait un dispositif basé uniquement sur le renouvelable. Pour cette raison les études les plus réalistes ne portent que sur des simulations établies à partir des relevés de météo France concernant les enregistrements tant de l’ensoleillement que du régime des vents sur une vingtaine d’années. Toutes ces études concluent sensiblement la même chose, il est possible même en se restreignant à la France de fonctionner exclusivement aux renouvelables, sachant par ailleurs qu’il existe des renouvelables pilotables dont on ne parle jamais comme la bioénergie, la géothermie, l’hydroélectricité (dont le nucléaire a aujourd’hui impérativement besoin par exemple), mais aussi d’autres énergies marines en devenir mais sans compter sur elles aujourd’hui, comme les courants, les marées, la houle….
Par exemple : http://faere.fr/pub/PolicyPapers/Shirizadeh_Perrier_Quirion_FAERE_PP201…
Mais il en est d’autres….. et il n’y a pas que l’éolien dans la vie. Mais son relatif facteur de charge ne l’exclue de rien, son rendement par exemple est bien supérieur à celui du nucléaire qui est des plus mauvais qui soient ce qui ne l’a pas exclu.
La seule vrai question aujourd’hui est la suivante : Pour un euro, quel est le système qui m’en donne le plus ? Compte tenu de fait que nous voulons disposer de l’électricité en permanence et pas de temps en temps peut-on se passer du nucléaire OUI ou NON ? Et la réponse ne doit pas être basée sur une vague intuition.

Red1

1. Remplacer des centrales nucléaires ou des réacteurs par des éoliennes ou une autre énergie n'est pas élastique comme vous dites, si je baisse la production totale de XX GW, ça me fait YY éoliennes de tant de GW, c'est le chiffrage total qui importe.
2. Concernant une journée sans soleil ou sans vent, je ne savais pas que le vent soufflait tout le temps à la même vitesse et dans la même direction pour pouvoir maintenir une production stable, s'agissant du soleil, j'ai remarqué aussi que pendant la nuit, je ne le voyais pas, et aussi il disparait à des heures différentes selon le jour de l'année, ensuite j'a remarqué aussi qu'en janvier l'ensoleillement de certaines villes sur un mois entier pouvait être de 10 ou 15h, désolé d'être aussi débile que vous le suggérez.
De plus plus bas vous dites qu'il a fallu démarrer des centrales à gaz pour compenser le manque de vent, seriez-vous sélectifs sur les informations qui vous arrangent?
3. Je ne suis pas inquiet ni pour 2030 ni pour 2100, je signale que la consommation d'électricité risquait d'augmenter à population égale en raison de l'életricifiation du parc automobile, et aussi de la réglementation thermique à venir qui favorise le chauffage électrique.
Si vous trouvez ça facile, ce n'est pas l'avis de tous quand on voit combien de temps on met pour ne pas démarrer une seule tranche EPR.
Enfin, moi je ne suis pas candidat à la présidence de la 6ème puissance mondiale, et je prétends qu'un candidat sérieux doit fournir des chiffres et un planning pour être crédible, c'est au candidat en question de les fournir pas à moi de les chercher.
Alors, vous pouvez garder vos réflexions sur mes questions ridicules et allez plutôt fournir votre expertise à la candidate Hidalgo si elle y comprend quelque chose. Essayer juste de ne pas être dogmatique, ce sera déjà un bon début. Le problème énergétique est très sérieux et n'a pas besoin de devenir un problème de dogme.

Hervé Guéret

Mon cher Rochain, vous commettez toujours les mêmes erreurs.
Tout simplement, comparer un réacteur nucléaire pilotable à des éoliennes non pilotable n'a simplement aucun sens.
Il faudrait rajouter des centrales à gaz de même puissance nominale que les éoliennes, ce qui fait que le système résultant,pilotable, devient globalement producteur de CO2, ce qu'on cherche justement à éviter.

Renzo Bee

Merci de s'abstenir de rapporter ce que dit cette dame, car ell n'y connait rien en énergie.

Serge Rochain

Je ne crois pas que vous vous y connaissiez mieux qu'elle à voir votre autre remarque quand au PPV qui ne résisteraient pas au vent.

BEE

qu'en savez vous ? avez vous des panneaux positionnés sous rafale de tramontane ?
et quant à Mme Hidalgo, je confirme, elle très peu de connaissances en énergies, étant moi -même très proche d'un de ses conseillers.
Votre commentaire est irrecevable, vous agressez sans savoir.

Serge Rochain

Oui je sais que mes panneaux ne s'envolent pas pas que ce soit sous le marin ou la tramontane, ceux des voisins non plus et lors de la tempête qui sévissait jusqu'à hier 16 heures ils étaient de bonne tenu un peu partout en France et produisaient entre 4 et 6 GW durant la tempête. Je constate que ce sont des données que vous semblez ignorer ce qui confirme que si Madame n Hidalgo a peu de connaissance en énergie vous n'êtes manifestement pas mieux lotie, aussi proche que vous pouvez être d'un de ses conseillers.

Chantal Bourry

Vous avez entièrement raison, Madame Hidalgo !

EtDF

Renzo Bee dit "Merci de s'abstenir de rapporter ce que dit cette dame, car ell n'y connait rien en énergie".
la réponse de Serge Rochain est insultante comme d'hab.. "Je ne crois pas que vous vous y connaissiez mieux qu'elle à voir votre autre remarque quand au PPV qui ne résisteraient pas au vent." Effectivement le 21 oct. 2021 à 23:51 ce monsieur ne parlait que de puissance.... comme d'hab.. et tous les mordus de l'intermittence... confusion (?) et enfumage!
Laissons Hidalgo installer des moulins à vent sur... Montmartre tant qu'elle est maire, ça s'est déjà vu paraît il.. mais ceux_ci iront directement alimenter les citadins du coin et supposons qu'elle soit élue.. elle en mettra sur l'Elysée... mais dans tous les cas payés par les parisiens qui l'aime tant!
Dans le même genre tordu, il y a eu sa bonne collègue Ségolène qui a payé une route PV de 1 km en Normandie, qui a coûté une fortune et n'a jamais marché... !!!
J'attends toujours l'éolienne dans le jardin de certain Perpignanais!.
Red1: très bonne réponse!

Albatros

Il semble souhaitable que Madame Hidalgo "sorte" du premier tour.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture