Bangladesh: les stations-service prises d'assaut avant une hausse drastique des prix

  • AFP
  • parue le

Les stations-service à travers le Bangladesh étaient prises d'assaut samedi par des milliers de personnes, quelques heures avant l'entrée en vigueur de hausses drastiques des prix des carburants.

Le gouvernement du Bangladesh a annoncé vendredi que le prix de l'essence augmenterait de 51,7% et celui du diesel de 42,5% dimanche à 00h00.

Face à l'affluence, plusieurs stations-service ont fermé, et des manifestations sporadiques ont éclaté.

A Sylhet, au nord-est du pays, certains détaillants ont tenté d'imposer la hausse des prix immédiatement après l'annonce, a indiqué à l'AFP le commissaire de police Md. Nisharul Arif. "Des gens se sont rassemblés et ont protesté devant toutes les stations-service de la ville", a-t-il raconté.

D'autres manifestations ont été signalées dans plusieurs autres villes du Bangladesh.

Le ministre de l'Energie, Nasru Hamid, a affirmé que la décision était due à la hausse des prix du pétrole sur les marchés mondiaux.

"Certains ajustements devaient être faits au vu de la situation mondiale. Si la situation se normalise, les prix des carburants seront révisés en conséquence", a-t-il assuré.

Modération des commentaires

Les commentaires sont désactivés sur notre site durant la période estivale (jusqu’au lundi 29 août) afin d’éviter les spams en l’absence d’un modérateur.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous souhaitons un bel été.

La rédaction