François Bayrou défend le maintien d'une importante production d'électricité d'origine nucléaire en France

  • AFP
  • parue le

Le Haut commissaire au plan François Bayrou défend le maintien d'une importante production d'électricité d'origine nucléaire en France, dans une note à paraître mercredi et dévoilée par Le Figaro.

"Est-il possible d'obtenir, au terme de quinze ou trente ans, une production suffisante d'énergie électrique (...) tout en supprimant tout ou partie de notre parc de production nucléaire ? La réponse est assurément non", y affirme François Bayrou, selon des extraits cités par le quotidien.

La France s'est fixé comme objectif de ramener à 50% la part du nucléaire dans sa production d'électricité d'ici à 2035. "Considérons que c'est un plancher qu'on n'enfoncera pas à la baisse sans risquer de provoquer une crise du système électrique", insiste le Haut commissaire qui estime que la consommation d'électricité va augmenter à l'avenir et que les seules énergies renouvelables ne pourront pas couvrir cette hausse de la demande. "Nous ne pouvons pas modifier d'un claquement de doigt la trajectoire du grand paquebot qu'est notre système électrique", ajoute-t-il.

Une importante échéance attend aussi la France : la décision de construire de nouveaux EPR sur le territoire alors que le chantier de celui de Flamanville (Manche) peine à s'achever. L'exécutif a écarté tout arbitrage avant 2023.

"La virulence de certains débats a pu contribuer à repousser des prises de décisions", regrette François Bayrou qui appelle aussi à développer l'éolien en mer. "Ces décisions doivent être prises dans les deux ans qui viennent", a-t-il précisé mercredi sur LCI, tout en estimant qu'"il faut répondre oui à la décision de construire, de mettre en place, de nouvelles unités de production". "Est-ce que ça doit être des EPR ou autre chose ? Cette question-là est ouverte", a-t-il ajouté, évoquant la possibilité de construire des unités "plus petites".

Sur l'EPR de Flamanville, il y a "des difficultés parce qu'on a monté le seuil de sécurité, on l'a porté à un point tel que ça coûte extrêmement cher", a encore estimé François Bayrou. Selon lui, la question du nucléaire civil "sera un des sujets de campagne de la présidentielle".

Commentaires

Angelina

Bonjour les amis!!
je me prénomme Angelina  j'habite en Guadeloupe Française
je suis marié avec Carlos en 2002 on n'a eu 2 enfants ensemble on étais très heureux , a cause de sa collègue de travail il s'est séparé de moi depuis le 06 juin 2020 .Il ne viens plus à la maison, J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas !les faux marabout on pris tous mon argent.Mais DIEU m'as pas oublié , l'une de mes amies avait eu ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction, grâce a l'aide d'un puissant pratiquant de la magie nommé maitre TAGNON elle m'a donné le numéros du maitre TAGNON suivi de son mail et m'a dit de lui contacter pour lui expliquer mon cas. je me suis dit que c'est encore du gaspillages mais j'ai pas le choix car je suis folle amoureuse de mon mari. Quand j'ai contacté le puissant pratiquant je lui ai expliqué tout la situation de mon mari et moi. Vous savez quoi? Le maitre TAGNON m'a dit qu'il va me faire 3 rituels pour que mon mari revienne. Et bizarrement dans 7 jours à suivre mon mari est revenu en me suppliant , c'est un miracle pour moi je suis en paix dans mon foyer.C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie. (pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , portefeuille magique....je vous permet de vous laisser son
E-mail:  dahtagnon@hotmail.com
Tel/ whatsapp:+229 98 83 03 64
Site web:  https://www.puissant-rituelretouraffectif.com/

Bonne suite de journée a tous!!  

Wenger

On sait tous que certains confondent kW et kWh, puissance et énergie, maintenant il faudra aussi vivre avec ceux qui confondent l énergie nucléaire et la puissance de la magie noire......😏

Corinne Brunn

On vit avec le nucléaire très bien depuis plus de 50 ans. Jamais les mesures de sécurité n'ont été aussi drastiques. EDF et al.. ont un programme entamé de 49 milliards d'euros pour la sécurisation des centrales et la prolongation de leur vie pendant encore 40 ans appelé le " Grand Carénage". On ne se pose pas de questions pour savoir d'où vient l'énergie pour le service d'internet, pour s'éclairer pour se transporter en commun par trains, métros, funiculaires, tramways . En plus, notre puissance installée nous permet d'être le deuxième exportateur mondial d'électricité ce qui met un peu de baume à notre balance commerciale déficitaire chronique . Avec une puissance d'environ 70 GW et une conso de 500Twh en 2020 (537 en 2019) dont plus de 62% nucléaire on ne peut s'en passer: une grande éolienne c'est 5MW donc 0,005 GW. On vient d'en construire une gigantesque avec une énorme énergie de 15MW. Une centrale c'est en moyenne 1000MW soit 1 GW. Ce qu'il nous faut c'est rentabiliser nos centrales en stockant l'électricité: Un seul moyen l'hydrogène par HTPE. Tant pour le nucléaire que pour les EnR ( par EnR projet allemand). Actuellement seuls les barrages stockent l'électricité à l'échelle industrielle.

Serge Rochain

Beaucoup de rêves dans votre message d'adoration au nucléaire. Le Grand carénage ce n'est pas pour 40 ans de plus mais seulement pour satisfaire aux exigences de sécurité de la quatrième visite décennale, qui lui donnera le droit de fonctionner 10 ans de plus. et son coût devra être amorti sur 10 ans, après quoi il y aura de nouvelles exigences pour passer la cinquième visite décennale.... etc. Mais déjà le prix du MWh à 52€ ne tiendra plus avec l'amortissement du grand carénage et va quasiment doublé car les 52€ le MWh ce n'est plus que pour les frais de fonctionnement avec des réacteurs dont l'amortissement avait été calculé sur 40 ans.... et donc nous y sommes, nous avons en ce moment le cout de production le moins élevé que nous n'avons jamais eu et que nous n'aurons plus jamais. Déjà le coût du MWh de l'EPR pour les contrats déjà signé c'est 110 € le MWh, alors que le MWh éolien moyen est au voisinage de 50 €, et celui du solaire au sol inférieur à 20€.... oui j'ai bien dit, <20€ !
De plus le nucléaire est une ressource finie comme tout ce que l'on sort de la Terre, et les estimations des géophysiciens c'est une disponibilité raisonnable (Le Kg inférieur à 90€) pour une période comprise entre les 50 ans et 100 ans à venir au rythme de la consommation actuelle. Priez surtout pour que les pays qui en possèdent ne se ruent pas eux mêmes sur cette solution et décide de garder leur réserves pour eux-mêmes. Les guerres pour l'uranium vont reléguer à la dimension de bataille de cours de récréation celles faites pour le pétrole. Et après ?
Nous devrons changer de fournisseur, la Terre est limité et nous avons déjà pillé plus que ce qu'elle peut encore nous donner. Nous sommes totalement tributaire de l'étranger pour notre approvisionnement en uranium, ce n'est pas ce que l'on peut appeler l'indépendance énergétique que beaucoup croient avoir avec le nucléaire. L'indépendance énergétique c'est le renouvelable, personne ne peut nous prendre notre Soleil, notre vent, nos mers et océans avec leur courant, leurs marées et leur houle, notre géothermie, et nos fleuves et leurs barrages, notre agriculture et sa bioénergie totalement pilotable et qui produit aujourd'hui plus d'énergie que l'hydraulique, le solaire et les 8000 éoliennes du pays réunis.
Les 50 ans à venir ne seront pas les 50 ans que nous avons vécu.
Quelques preuves sur le prix de l'énergie nucléaire d'une part et renouvelables de l'autre ? Les coûts des renouvelables se sont effondrés en 10 ans alors que celui du nucléaire ne fait que croitre. Le vrai prix n'est pas ce qui se colporte sur les forums, mais celui des marchés qui se signent :
https://www.batirama.com/article/26939-photovoltaique-comwatt-est-pret-…
et aussi :
https://www.courrierinternational.com/article/encheres-energie-solaire-…
et pour l'éolien :
https://www.lemondedelenergie.com/ademe-etude-couts-energies-renouvelab…
Ne vivez pas en projetant le passé sur l'avenir, vous risquez d'être désagréablement surprise. Le nucléaire ce sera au moins 110€ le MWh et les renouvelables une moyenne de 40 € le MWh, presque 3 fois moins et de plus un nucléaire cul de sac à brève échéance.
Serge Rochain

Dominique Wenger

Monsieur Rochain, vous êtes absolument indécrottable et vos long laïus sur les énergies renouvelables sont d'un ennui...........
Personne ne nie l'intérêt de développer des énergies renouvelables et des moyens de stockage ni les avantages qu'ils apportent.
Le problème qui se pose aujourd'hui me parait fort simple : D'une part, ces renouvelables et ces moyens de stockage ne sont pas disponibles ou adaptés aux exigences de consommation électrique et, pour certains, les technologies sont loin d'être au point ; d'autre part on prévoit une forte augmentation de la consommation d’électricité (Chauffage, transport, IT, IA ....). Pour combler ce "gap" ou faire la jointure il reste le choix entre le charbon et nucléaire. Seuls quelques petits pays peuvent se permettre de passer rapidement au tout renouvelable, soit qu'ils soient particulièrement favorisés par la nature (Suisse, Norvège et leurs montagnes par ex.), soit qu'ils décident de dépendre de leur voisins pour palier les "sautes d'humeur" du vent (Danemark par ex.) ou les deux bien évidemment.
On peut bien sûr discuter sans fin sur la taille du gap à combler (10 ans, 20 ans, 50 ans, 80 ans.....). Sur ce point, on constate toujours que les développements de nouvelles techno et leurs mises au point sont beaucoup plus longs et coûteux que les prévisions. (Croyez-en mon expérience de directeur technique dans différents secteurs de l'énergies.)
Salutations distinguées

Rochain

Vous avez raison c'est moyens d'énergie renouvelable et de stockage ne sont pas disponibles parce que nous ne les avons tout simplement pas installé s !
Mais les moyens, nucléaires ne sont pas (plus) la non plus.
Or il suffit de 2 ans pour construire n'importe quel parc eolien, solaire, ou de methaniseur, alors qu'il faut au bas mot 15 ans pour faire un EPR.... Ajoutez le prix de production du MWh de chaînes de ces solutions et tout est dit.... C'est très simple en effet.

Dominique Wenger

Très simple en effet, y qu'a faucon......
Vous connaissez un grand pays qui l'a fait et qui est capable de fournir de l'électricité sans en importer (A part bien sûr ceux qui sont essentiellement implantés sur des montagnes).
Moi je trouve cela bizarre, Monsieur Rochain tient la solution miracle (et pas chère), mais personne dans le monde ne l'applique.

Serge Rochain

En effet, personne, sauf ceux qui l'ont fait, et ceux qui le feront qui seront successivement tous des exceptions comme ceux que vous citez, et cela jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que la France qui restera longtemps après les autres avec son nucléaire.
Dans la même veine de stupidité je me permet d'affirmer qu'aucun pays n'a réussi à atteindre 100% de nucléaire et en revanche je peux même affirmer qu'aucun ne l'atteindra jamais !!
Oui c'est facile, et la première de choses à faire est de ne pas tenter de saboter toutes les actions en ce sens comme par exemple 3 recours en justice par projet éolien ou photovoltaïque retardant de 4 à 5 ans des projets qui se concrétisent en deux ans les conduisant à avoir des durées entre début et fin de 7 ans ( notez que ce n'est encore que la moitié du temps nécessaire pour construire un EPR). Quand on décide de trainer les pieds c'est facile de faire croire que c'est difficile en montrant combien c'est long. Mais entre temps, ce que vous avez gagnez c'est qu'il est de plus en plus évident que cela coutera moins cher que du jus à la sauce EPR quand les prix de production dans cette période de grand coups de freins saboteurs ont été divisés par des facteurs de 4 à 10 pour les renouvelables.

AtomicBoy

Arrêtez de pleurer a l'obstruction de l'éolovoltaique il a encore cru de 7 a 9% pour chacune des sources solaire et éolien.
Voir le rapport de RTE ici : https://assets.rte-france.com/prod/public/2021-03/Bilan%20electrique%20…

Les EPR de Taishan ont bien été construits en moins de 10 ans.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Taishan
Caractéristique des réacteurs
Nom du réacteur Capacité [MW] Début constr. 1re réaction en chaîne ou « divergence » Raccord. au réseau Mise en service comm.
Thermique (MWth) Brute (MWe) Nette (MWe)
Taishan-19 4590 1750 1660 octobre 2009 6 juin 2018 29 juin 2018 13 décembre 2018
Taishan-29 4590 1750 1660 avril 2010 28 mai 2019 23 juin 2019 7 septembre 2019

Désolé si cela s'affiche mal, pas évident de poster un tableau ici.

Donc 9 ans pour chaque EPR.

Il faut dire que dans la dictature communiste, il n'y a pas des antinucléaires qui viennent répandre leur idéologies décroissantistes régressives. Une idéologie bcp plus puissante ne tolère pas de concurrence ...
Non pas que je souhaite ce genre d'idéologie dans mon pays, La FRANCE, mais le deux poids, deux mesures et le niveau de désinformation atteint de" tel sommets ici en france et en Europe aussi d’ailleurs, que ça devient enviable tellement le désordre général transforme notre pays en zombieland décadent.

La volonté d'indépendance a tous les niveaux de la chine est un fait indéniable. Le nucléaire électrogène sera aussi un des critères de leur indépendance.

L'EPR est l'objet d'un chantage politique et médiatique en France et en Europe toute entière, et nous sommes nombreux a soupçonner des pays étrangers voisins de financer des groupes de pression et des lobby déguisés en associations pour bloquer ce qu'ils n'ont pas pu ou voulu faire.

Tout les pays ne se laissent pas intimider par les grunen germaniques. Loin de là. Ainsi, seule l’Allemagne se tournera vers le gaz fossile russe pour accroitre sa dépendance et aussi son contrôle sur l'appro européen... Ce qui ne plait pas a l'oncle SAM qui bloque les millions de $ de nordsream 2 et menace les entreprises qui travaillent dessus. En échange, les allemands achèteront des armes aux étasuniens plutôt que de travailler avec les français sur un rafale upgradé ou un char allemand acheté par les français. La soumission OTANESQUE de a l'oncle SAM est claire, assumée et même affichée. Chacun doit reprendre sa route et rependre le contrôle du destin de son pays. Cette idée fait trop lentement chemin, et nous plongera dans l'abysse a moyen terme.

FREXIT vite ! stop a la dictature germano-saxonne.

AtomicBoy

"Vous avez raison c'est moyens d'énergie renouvelable et de stockage ne sont pas disponibles parce que nous ne les avons tout simplement pas installé s !"

Même installés, quand il n'y a pas de vent, les éoliennes CONSOMMENT au lie"u de produire.

Quand au solaire, il produit le jour mais pas la nuit, et pas autant l'hiver que l'été.

A tire informatif, l’Allemagne est a la même latitude que l’Alaska !

AtomicBoy

Tous ce sites sont ils vraiment exempts d'idéologies partisanes ???

J'en doute absolument.

J'aimerais voir comment vous allez nous dire que l'ADEME n'est pas idéologiquement orienté ! J'attends la pirouette...

Serge Rochain

C'est la copine à Bayrou ?

Corinne Brunn

Non, pas encore. mais les antinucléaires avec leur politiquement correcte m'emmerdent. l'électricité, la nôtre, pas celle des batteries lithium importées me rassure. Les centrales jusqu'à présent... braves bêtes. J'aime pas les OGM ni les pesticides ni les sanctions absurdes ni les conneries amerloques à la Télé, mais pour les centrales: merci EDF!

Serge Rochain

Vous n'avez pas trop de raisons d'être rassurée avec le nucléaire.
Quand à ma plaisanterie sur la copine à Bayrou, ce n'était pas à vous qu'elle s'adressait mais à l'auteure du premier message "la diseuse de bonne aventure" car votre message n'était pas encore arrivé à ce moment.

Corinne Brunn

OK , on fait la paix! Même si on ne semble pas du tout d'accord sur le nucléaire.

Rochain

Je n'ai jamais voulu faire une quelconque guerre, seulement vous éclairer sur un sujet que manifestement vous ne connaissez pas. Mais votre opinion n'étant pas basée sur des faits vous semblez résolue à ne pas changer d'avis. C'est ça la démocratie.

AtomicBoy

"Vous n'avez pas trop de raisons d'être rassurée avec le nucléaire."

Et après il écrira qu'il ne cherche pas a exploiter les émotions qui suggère qu'il faut avoir peur.

Votre peur démesurée et irraisonnée d'antinucléaire primaire n'a pas vocation a devenir universelle Mr Rochain.

Pierre B

Plutot que se disputer sur le prix du kWh à venir, dont la seule certitude est qu'il va augmenter dans des proportions inhabituelles, on pourrait aussi se demander où vont etre installés les beaux MW renouvelables remplaçant les vilains MW nucléaires. Un fait, incontestable cette fois, est que les premiers, quoi qu'on fasse sous nos latitudes, ne 'tournent' qu'à 25% (en moyenne) alors que les second fonctionnent à 75% (ordre de grandeur) c'est à dire 3 fois plus souvent. Cela veut dire aussi que pour produire la meme quantité de kWh il faudra construire 3 fois plus d'installations de production. Qu'est ce qui est le plus acceptable une centrale nucleaire ou une forêt d'eoliennes et ne croyez pas qu'elles vont toutes pousser offshore.

Rochain

En partant de chiffres faux on ne peut qu'aboutir à de mauvaises conclusions. L'éolien ne tourne pas que 25% du temps, c'est aussi une meconnaissance du problème, il tourne 80% du temps c'est sa production qui est de l'ordre de 25% de ce qu'elle peut être au maximum. Mais elle a été de plus de 26% en 2020 et le nucléaire de 68 % et non 75 %. Vous auriez intérêt à consulter le bilan officiel présenté par RTE au lieu de colporter de vieilles informations périmées.
Par ailleurs en quoi cela ne présente pas d'intérêt de parler du prix du KWh ? Parce que cela est pas favorable au nucléaire ? C'est pourtant un sujet capital non ?
Quant à. Savoir où peuvent être installé ces sources nouvelles ENR ? Et bien d'abord pour l'éolien en répartissant mieux le terrestre dont 60% se trouvent seulement sur deux régions du Nord Est qui ne représentent que 16% du territoire, ensuite en mer sur nos trois façades Maritimes, et pour le ppv, en premier lieu sur les toitures.
Savez vous que si tout le bâti de France orienté Sud était couvert de ppv il produirait le double de ce que produit tout le parc nucléaire ?

AtomicBoy

https://assets.rte-france.com/prod/public/2021-03/Bilan%20electrique%20…

Page 44.
Le taux de couverture de la consommation par la production renouvelable est en augmentation très significative passant de 23 % à 26,9 % en 2020. La baisse de production nucléaire par rapport à 2019 a ainsi été en partie compensée par une augmentation des productions éolienne et solaire, portées à la fois par des conditions météorologiques propices et par un parc qui continue de croître. L’hydraulique contribue à hauteur de 50,3 %, l’éolien 32,8 %, le solaire 10,6 % et les bioénergies 6,3 %. Le taux de couverture des énergies renouvelables atteint un pic le vendredi 5 juin 2020 avec une valeur de 52,9 % en fin de journée.

Page45.
Méthodologie de calcul de la production renouvelable
La méthodologie de calcul est reprise de la directive européenne 2009/28/CE. La production des stations de transfert d’énergies par pompage est diminuée de 70 % de la consommation du pompage. La production des usines d’incinération d’ordures ménagères est comptabilisée à 50 %. La méthodologie adoptée ici ne prend pas en compte de correction climatique.

Page 46.
L’augmentation de laproduction hydrauliquesur 2020 par rapport à 2019 s’élève à 8,4%.

Page 52.
La production éolienne mensuelle
La production éolienne 2020 atteint son maximum le lundi 10 février 2020 à 18h avec une puissance de 13 409 MW, Cette puissance correspond à un facteur de charge de 72,5 %. Il s’agit d’un record historique. Le minimum est atteint le 24 avril 2020 à 11h avec une puissance de 124 MW.
Regardez le graphique en dessous de cette phrase ça vaut l'coup.

Le facteur de charge éolien mensuel. Le facteur de charge éolien moyen s’établit à 26,35 % en 2020. Il est en hausse par rapport à 2019 (7 %).
La encore le graphique parle de lui même.

Page 53.
Le taux de couverture moyen de la consommation par la production d’origine éolienne est de 8,84 % en 2020 contre 7,2 % en 2019.

Page 54.
17,6 GW de capacité installée Au 31 décembre 2020, la capacité de production du parc installé éolien est portée à 17 616 MW, avec 1 104,8 MW nouvellement raccordés. Il s’agit d’une hausse de 6,7 % par rapport à fin 2019. La PPE a fixé un objectif de capacité éolienne installée à l’horizon 2023 à 24,1 GW, impliquant un rythme de 2,2 GW d’installation par an. Le taux d’atteinte à fin 2020 est de 73 %.

Dommage que personne ne parle du coup des investissements de ces centrales éoliennes ...mais faites le calcul de ce que représente la CSPE sur vos factures électriques.

Page 55.
Production d'énergie solaire stable

La production solaire augmente légèrement de 2,3 % sur l’année 2020 et atteint 12,6 TWh, favorisée par un taux d’ensoleillement important. La production solaire en mai 2020 s’établit à 1,6 TWh. Il s’agit de la plus grande quantité d’énergie mensuelle jamais produite par cette filière. Avec une exploitation nécessitant
moins de personnel que d’autres filières, la production des centrales solaires a été peu impactée par la crise sanitaire.

Alors Mr Rochain, ou avez vous eu cette idée sur le solaire qui ferait plus que le nucléaire ??? Quelle surface ? Et comment vous faites la nuit. je vous rapelle que la Terre tourne sur elle même en 24h !
Et puis, les incendis du au solaire, ce n'est pas si rare. Quand aux couts financiers et en matière premières, sans parler de la pollution chimique, voire pétrolchimique, et aussi le transport depuis la chine ou les USA, ou encore les modifications du réseau électrique de distribuation,le bilan carbone de ces machins qui satisfont la chimère de l'autarcie de chacun, il est largement discutable.

Page 56.
Le facteur de charge solaire mensuel Le facteur de charge moyen annuel solaire s’élève à 14,65 % en 2020 contre 13,5 % en 2019.

page 58.
Les usines d’incinération des déchets ménagers restent majoritaires dans la composition du parc bioénergies.

Les déchets sont donc une ressource renouvelable ! Ça tombe bien car ceux là n'arrêtent pas leur croissance en volume ! Il y aura donc de plus en plus de bioénergies ! Ça devrait plaire aux ESCROlos !
De quoi tordre le cou a certains commentaires dans ce fil.

page 59.

En 2020, le parc de stockage atteint 4 850 MW dont 4 810 MW de type hydraulique y compris marin et 40 MW de batterie. Il reste stable par rapport à l’année dernière.

Alors Mr rochain va venir nous dire que 40 MW c'est a cause du nucléaire d'EDF qui empêche le dévelloppement du stockage en batterie ?
Le stockage en batterie au dela du fait que c'est une ineptie insensée car un gaspillage de ressources minéires métalliques et même surfacique, alors que nous savons parfaitement faire autrement sans batterie depuis des décennies, ne pourra JAMAIS rivaliser avec la production directe pilotable et coordonées alignée sur la consomamtion.
Quand les escrolos veulent valider leur hypothèses, ils inventent un tas d'artifices antilogiques, jusqu'a l'obscurasntisme juste après avoir écrit les conclusions qu'ils veulent répandre et faire croire prétendant que c'est techno-scientifique. Même s'il faut réinventer la roue, ils vous asséneront sans aucune honte l'évidence est que la roue circulaire est moins effiace que la roue hexagonale, parce que ceci, parce que cela ... Nous vivons iune époque formidable qui permet a tout yun chacun de créer sa secte sur de faux souvenirs induits par des charlatans qui ont pignon sur rue, pire, un accès médiatique complaisant pour empêcher les connaissances d'enrichir les cerveaux sains de moins en moins nombreux a cause de l'omniprésence du numérique le plus mauvais en forte expansion.

J'ai cherché le chiffre "68" dans le rapport. je ne l'ai trouvé que dans le sommaire, le numéro de page 168, et une distance de 68 km page 106.

page 135.
"Les prix constatés sur le marché journalier sont en baisse dans toute l’Europe en 2020.
Les prix constatés sur le marché journalier sont en baisse dans toute l’Europe en 2020. En France, le prix s’établit à 32,2 €/MWh en moyenne sur l’année contre 39,45 €/MWh en 2019. Il est au plus bas depuis 2004. La baisse des prix européens s’explique par une réduction importante de la demande électrique due à la pandémie de Covid-19 et par des températures supérieures aux normales de saison en début d’année. De plus, la chute des prix des combustibles, en particulier du gaz naturel, tire également les prix à la baisse.

La surproduction est manifeste ! donc si les centrales nucléaires sont en maintenance parce que la COVID a des impacts sur leur planning decennaux, entre autres, ce n'est pas bien grave. Surproduire en pleine crise COVID était la chose a éviter pour ne pas perdre plus encore. Ceci seulement pour dire que 2020 n'est certainement pas une année normale pour faire de l'analyse technico-écnomique au regard des conditions économique et énergétiques particulières dues a la COVID.
La conclusion que j'en tire moi est que la production électrique d'EDF a très bien tenu ses engagements, et tout le monde a pu télétravailler (pour ceux qui le pouvaient évidement)sans AUCUNE rupture de fourniture hors intempéries.

AtomicBoy

Au lieu d'accuser les autres et de les diffamer, vous feriez bien de le lire le rapport RTE au lieu de le déformer selon votre idéologie.

Le nucléaire fera partie intégrante de l'avenir énergétique du monde entier ! et même dans le système solaire avec des systèmes techniques comme Kilopower qui couple le moteur Stirling avec le 238PU.

Albéric BAUDCHON

Le pullulement humain est la "root cause". C'est lui qui crée la pénurie de ressources non renouvelables (dont minerais, énergie, eau douce,...) J'ai peu de propositions à faire car ce n'est pas dans mon domaine de connaissances; Excepté la plaisanterie de s'inspirer du roman de SF INFERNO de Dan Brown...
Il provoque aussi abondance de déchets, dont le pire à court terme est le CO2. Il faut se dépêcher avant mergezification des populations et/ou famines et/ou épidémies (provoquées ou pas) et guerres qui en résultent.
Les solutions "grétistes", outre qu'elles sont peu généralisables, sont peu efficaces et ne concernent que 1/4 de la population mondiale; les autres 3/4 ne sont pas prêts de s'y mettre!!
Donc l'accent de la recherche doit être sur des ressources en énergies abondantes et bon marché, pour permettre la captation à la source du CO2 industriel ou agricole!(acier à l'hydrogène ou vache OGM qui ne rotent pas de méthane!! :-)))
Et , très difficile à cause de sa dilution, extraire ce qu'on peut de CO2 de l'atmosphère, car il y en a déjà trop et il est là pour 1000 ans si on ne s'en occupe pas;
Au boulot!!

AtomicBoy

Les malthusiens sont LA plaie de l'humanité.

NON, l'humanité n'est pas un fléau. et la démographie n'est pas partout la même. Je suis désolé mais le seul continent qui n'a tjrs pas fait sa transition démographique est l’Afrique.
fautes de reconnaitre cela, les africains vont remplacer toutes les autres population européennes qui disparaitront SANS RÉSOUDRE LE PB DÉMOGRAPHIQUE et économique africain.

Seule une augmentation massive de l'énergie par personne sur ce continent permettra aux africains de s'éduquer convenablement et de s'enrichir pour vivre une vie plus digne sans quitter leur terre Natale pour l’Europe ou ils ne font que survivre et vivre dans le déshonneur d'avoir abandonné leur patrie toute leur vie.

Philippe Charles

D’un point de vue écologique, raisonner en population mondiale ou en nombre d’habitants par pays est souvent trompeur. La raison en est simple : les 10% des habitants les plus riches du monde sont responsables d’autant d’émissions de CO2 que les 90% les plus pauvres. L’ONG Oxfam a par exemple montré qu’il ne faut que douze jours à un citoyen britannique pour dépasser les émissions de CO2 annuelles d’un citoyen au Malawi, en Éthiopie, en Ouganda, à Madagascar, en Guinée, au Burkina Faso...
En réalité, la focalisation sur la démographie masque souvent une hypocrisie : quand beaucoup de gens mentionnent la démographie pour agir sur l’environnement, ils sous-entendent “si ces braves gens en Afrique ou en Inde pouvaient rester dans la misère et arrêter de se multiplier, nous pourrions continuer à polluer comme si de rien n’était”. Or les émissions des pays pauvres en forte croissance démographique sont négligeables par rapport à celles des pays développés.
Et ce sans parler de l’une des grandes injustices du dérèglement climatique : les pays à forte natalité sont aussi ceux qui en souffriront le plus, alors que leur responsabilité est largement plus faible.

La croissance démographique n’est bien sûr pas négligeable et doit être freinée. Mais comme le formule le géographe Hervé Le Bras, « entretenir l’angoisse d’une démographie galopante, c’est une manière commode pour les pays du Nord de ne pas remettre en cause leur propre mode de vie et de consommation ».
Alors ne nous voilons pas la face : l’immense majorité de l’effort doit porter sur les émissions par personne, quelle que soit l’évolution de la population. Et pour diviser ces émissions par 4, 7 ou 12 pas de miracle, les petites améliorations sont très loin de faire le compte : il faudra des changements profonds de notre mode de vie et de notre système économique.

Comme le confirme l’économiste Gaël Giraud, pour lutter contre le réchauffement « la priorité est de réduire le train de vie des plus riches, pas la natalité des plus pauvres ».

AtomicBoy

1/ OxFAM est une extension des partis politiques de gauches qui sont en ce moment en train de virer a l'islamo-gauchisme généralisé sous la bienveillance de Mister melenchon et autres gauchistes dans le déni le plus total. il y a bien longtemps que ces gens sont dans l'idéologie traitresse a la nation française.
Les ONG ne sont rien d'autres que des lobbys qui ne disent pas leurs noms. Et vous avez la même chose avec les "instituts" et les "observatoires", mais selon qu'ils sont pour la nation ou sa destruction pure et simple au profit de nos soi-disant partenaires européens qui ont des intérêts divergents des nôtres et qui savent les défendre et les tenir, eux !
L'angle du CO2 par personne est le meilleure pour comparer la production/consommation d'électricité par personne mais cet angle ne peut pas être étendu a tout et partout.

2/ C'est parce qu'ils se multiplient sans contrôle ni raison, qu'ils restent dans la misère, Et non l'inverse. je voudrais simplement signaler que les africains veulent notre mode de vie que vous fustigez sinon, ils ne viendraient pas en Europe, ils iraient au moyen orient, et en Asie. L’abus de notre tolérance se terminera dans une guerre civile avant la fin de ce siècle.

3/ La France est le deuxième pays le moins polluant sur sa production d'électricité. Nos diesels étaient moins polluants en CO2 et NOx que les véhicules essence. Mais il a fallu un grand lavage de cerveau médiatique a coup de transmission de la peur des particules pour détruire cet avantage. C'est la même logique que celle des antinucléaires.

4/ La France a déjà fait les efforts de diminution des émissions de CO2 quand elle a choisi la voie de l'électronucléaire. 1% des émissions dans le monde. Le principe du kantisme qui consiste a croire et faire croire que le monde nous imitera en s'autodétruisant pour que rien ne change après nous n'a aucun sens sauf celui de nous faire disparaitre pour le plus grand plaisir de tous les ennemis internes et externes de la nation française.

5/ Hervé le bras est un démographe de plateau TV qui fait de la politique en soutien des gauchistes a l’esprit façon oui-oui qui nous a conduit a voir plusieurs dizaines d'attentats islamistes barbaresques sur notre sol. Ils continuent d’être dans le déni, mais ils ne devront pas s’étonner de se voir menacé eux aussi de disparation quand ils seront jugés pour trahison dans leur tour d'ivoire. en clair : un alibi merdiatique.

6/ les immigrés ne veulent pas un autre mode de vie moins polluant, non, ils veulent le même que nous. Ils ne sont pas armés intellectuellement pour comprendre qu'il est préférable de rester dans leur pays pour l'enrichir... alors faites croire a qui vous voulez que nous flageller changera notre monde, mais nous avons assez de recul historique pour savoir que c'est faux et même si malsain que c'est mortel.

7/ Je suis donc en opposition TOTALE avec ce que Gaël GIRAUD préconise. POUR MOI CELA S'APPARENTE A DU STALINISME le plus féroce qui si vous raisonnez jusqu'éau bout de cette logique finira par Tuons les riches pour donner aux pauvres. L'histoire a montré que ces systèmes tournent TOUS en dictature ultra liberticides ou le totalitarisme et l'arbitraire décide de qui peut vivre et qui doit mourir sur des prétextes fallacieux et spécieux. Ça me fait penser aux 35h ce genre de réflexions de GIRAUD.

8/ "Alors ne nous voilons pas la face " Allez donc dire ça aux musulmanes et a leur "maris" dans la tradition patriarcale la plus débile qui soit.

Il faut PLUS d’énergie par personne et PAS MOINS, mais cette énergie ne doit plus être tirés des énergies fossiles. Le fissile est LA première voie que nous connaissons le mieux. Les anciennes sources ENR comme le vent et le soleil sont une régression et non une avancée. Nous ne nous en serions pas privés après la découverte des combustibles fossiles si nous ne connaissions pas les principes de la thermodynamique de Saadi Carnot.

Pour résumer, nous avons donc des pastèques qui en plus s'allient avec les islamistes (le vert qui rapproche ?) pour favoriser le séparatisme et la censure gauchiste sans aucune raison valable en appliquant le deux poids deux mesures y compris dans les administrations censées appliquer la laicité. Tiens encore une loi et une valeur de notre nation abandonnée par les gauchistes vert a l’extérieur et rouge a l’intérieur.

Albéric BAUDCHON

Il y a peut-être là l'occasion pour la France de tenter un "saut technologique"
-Finir Flamanville (pour compenser Fessenheim (peut-on les redémarrer?)
-travaux pour prolonger à 60 ans nos centrales actuelles
-pour avoir le temps d'industrialiser des réacteurs de génération IV genre ASTRID ou mieux à sels fondus (en association avec des pays plus avancés (PaysBas,Russie,canada, Chine,USA)

Rochain

Vous rêvez en science fiction sur ce sujet. Sachez que rien qu'en France on a déjà développé 8 réacteurs avec cet objectif depuis le premier en 1957, Rapsody, mais tous des bides, même chose pour d'autres pays qui s'y sont essayé avant d'abandonner.

AtomicBoy

Mr Rochain est un Militant antinucléaire fanatisé de plus.
Il préfère répandre sa version imaginaire qu'il qualifie de factuelle sans citer de sources adéquates que la réalité factuelle de sources indiscutables qui lui ferait perdre tellement de hauteur qu'il finirait par trouver du pétrole, voir du gaz ! Oui, car les antinucléaires sont les promoteurs assumés du gaz fossile.
Pour une fois, j'adopte la méthode Rochain : l'attaque ad hominem immédiate sans fioriture.

Phénix a tourné sans discontinuer durant plusieurs décennies ...
https://www.cea.fr/Documents/monographies/reacteurs-nucleaires-sodium-h…
Page 7 A coté de la figure 52 :
Le réacteur [Phénix] aura donc fonctionné trente-cinq ans avec une production globale de 26 milliards de KWh pour 4 580 jours de fonctionnement équivalents pleine puissance.

Pour les autres qui viendraient lire jusqu'ici, un slogan qui fonctionne bien dans le monde anglo-saxon : DYOR => Do Your Own Research.

Serge Rochain

attaque ad hominem ..... voilà 3 mots que vous adorez au point de l'utiliser dans tous vos messages à mon encontre et sans jamais être capable de réfuter mes sources qui ne sont pas, elles, des sites d'opinion.
Je confirme : Phenix à fonctionné 1 jours sur 3 ! C'est ce que les nucléophiles appellent un facteur de charge à 85%

AtomicBoy

Je ne fais qu'itliser vos méthodes rhétoriques...

Vous ne confirmez qu'une chose : le déni dont vous faites preuve. Et vous démontrez aussi que vous n’êtes pas dans le raisonnement mais dans les croyances.

Quand au facteur de charge, vous feignez d'ignorer que Phénix n'était pas un REP comme les autres d'une part, et qu'il était surtout un réacteur de recherche. Encore une méthode façon Rochain : comparer l'incomparable : un réacteur de recherche et un réacteur de production d'électricité raccordé au réseau de transport/distribution.

M’ enfin, les BN-600 et BN-800 Russes de beloyarsk sont là pour fermer votre clapet.

35 ans SANS DISCONTINUER ce n'est pas du tout 1 jours sur 3 .

Corinne Brunn

Je ne suis pas en adoration devant le nucléaire . Je constate que jusqu'à ce jour et encore au moins pour 10 ans d'après vos estimations c'est la seule énergie puissante "propre" et disponible que nous ayons. Comment construire des éoliennes, des hydroliennes, des récupérateurs d'énergie houlienne , des panneaux photovoltaïques made in France , des CSP dans le sud etc. sans énergie? Faudra-t-il retourner au charbon, comme les allemands et les américains pourtant les plus avancés au monde en matière d'énergie solaire? Nous n'avons pas encore assez de puissance en énergie renouvelable pour autoproduire à partir de ces énergies les moyens et procédés d'électricité renouvelables. Le démantèlement des centrales est extrêmement coûteux, non standardisé, (une seule centrale en Amérique) et on a pas trouvé la solution pour se débarrasser des déchets. C'est une chose d'arrêter une centrale et autre chose de la démanteler. Au lieu de dépenser inutilement pour le démantèlement rentabilisons au mieux celles que nous avons pour en profiter au maximum pour élaborer un programme de renouvèlement du parc énergétique en renouvelable. Terminons l'EPR de Flamanville qui a été un scandale de dépenses et de gaspillage pour en faire une usine saine et sûre. Rentabilisons le nucléaire pour une production d'H2 bon marché, propre et autochtone par HTPE ou autre, promouvons les PAC à H2 de chez nous au lieu d'importer des batteries au lithium ou du lithium etc Promouvons la recherche sur les membranes, le graphène, les matériaux bidimentionnels, les nanostructures etc. Ensuite on verra pour le prix du KWh et l'arrêt-démantèlement de centrales peut-être au profit de centrales qui sait? au thorium??? Pour la première fois en 2020 , les investissements dans les énergies renouvelables ont dépassé de 50% ceux dans les hydrocarbures , c'est magnifique tant mieux et ça malgré la pandémie! Mais il faut réaliser le programme de reconversion avec l'énergie que nous avons .

Rochain

Justement nous avons 10 ans pour nous équiper en renouvelable en qt suffisante. Et il suffit de 2 ans pour construire n'importe quel parc eolien ou solaire et environ 15 pour construire un EPR le calcul est vite fait !

AtomicBoy

ça fait 20 ans que les allemands se sont équipés et ils ont encore 7 réacteurs nucléaires et ont mis en service une centrale a charbon super-critique l'année dernière ...
https://www.connaissancedesenergies.org/datteln-4-une-nouvelle-centrale…

un prix d'électricité pas loin de deux fois le nôtre .... du chauffage au gaz ...des champs et des eaux bourrés de nitrates issues de leur porcheries industrielles a 10 000 têtes de porc pour faire du mais a mettre dans les méthaniseurs !

Si l’Allemagne est présenté en modèle par les escrolos, en approfondissant un peut plus loin que la communication et le greenwashing, ELLE EST UN ANTIMODÈLE !

Corinne Brunn

L'hydrogène (H2) produit en quantité industrielle donc meilleur marché ( actuellement par vaporéformage du CH4, il coûte en France 15 E/kg /100km) par nos appareils d'électricité renouvelable (éoliennes, barrages, CSP...) et aussi le nucléaire nous permettra de promouvoir un transport par moteur électrique sans émanations nocives avec PAC à H2 ( nouveaux modèles sans platine coûteux et importé en R&D) ou H2 carburant pour moteur thermique (comme en Allemagne) puisque l'utilisation du vecteur d'électricité H2 ne produit que de la vapeur d'eau. Outre les innombrables utilisations de l'H2 citons le captage du CO2 à grande échelle pour sa métanation et son utilisation comme GN "recyclable". Hélas! Le brave nucléaire a encore du bon temps devant lui , mais les choses s'accélèrent, les entreprises tout acabit, grandes petites publiques, privées, PMI/PME start-up géniales sont au starting-block . C'est mieux que la limitation de vitesse à 80km/h dans nos malheureuses régions rurales dont certaines ne sont même pas raccordées au numérique!

Rochain

Que de la vapeur d'eau ? Et alors ? Une a batterie ne produit même pas "que de la vapeur d'eau" il ne produit rien si ce n'est qu'elle fait avancer la voiture.
Quant à l'hydrogène il ne peut être vert que si l'ensemble de la chaîne de production l'est elle même, donc renouvelable.
Par ailleurs le coût de transformation e>h>e est si peut performant, 25% au mieux entre e et e que seule une énergie de transformation gratuite peut le justifier.... Les excédent d'eoliennes car avec L'EPR. C'est hors de prix à au moins 110 € le MWh....!

Corinne Brunn

Me traiter d'ignare n'est pas juste et ce que vous dites sur les batteries non plus. Ces batteries sont importées essentiellement de Chine, laquelle importe son lithium d'autres pays lesquels creusent de terribles mines et sous paient des travailleurs intoxiqués, tout cela pour calmer les écolos et satisfaire au jour le jour les actionnaires des firmes et qu'on roule propre chez nous. Il y a 38 millions de véhicules circulant en France, plus de 1 pour 2 habitants. On ne peut pas électrifier tout le parc auto sans ruiner notre industrie et faire basculer notre équilibre commercial vers un déficit certain. Autres inconvénients pratiques du véhicule 100% électrique ( Ve): il ne roule en autonomie qu'en fonction du poids de sa batterie en charge: actuellement, environ 1 kg. de batterie chargée pour 1 km. parcouru, entre 150 et 400km. La recharge à 80% d'une batterie à une borne rapide >24 KW(9% des bornes e installées) prend 20 minutes et beaucoup de puissance. Pour les bornes entre 14 et 22 KW à recharge accélérée (65% des bornes e ) il faut attendre au moins 30 minutes. Les recharges sont au forfait en général par1/4 h. Le prix d'une recharge à 80% sur l'autoroute est d'environ 8E/100Km. celui du GN- biogaz( tous deux du méthane), moins cher et moins polluant que le gazole, 7,20E/100Km. Le prix des recharges électriques et les types de bornes ne sont jusqu'à présent pas standardisés, comme le prix des hydrocarbures qui varie entre régions et départements et aussi le prix de l'électricité. Beaucoup de progrès attendus des recherches très concurrentielles sur les batteries, en temps de recharge, puissance, volume et des chargeurs. Mais sans électricité en abondance vous allez recharger comment vos batteries? Le prix de l'hydrogène par vaporéformage coûte actuellement 15E/100km en France sur 28 bornes. Mais en mobilisant toutes nos ressources ACTUELLES en EnR et le nucléaire en heures creuses suivis de cogénération, en rentabilisant au maximum ce que nous avons qui fonctionne au mieux à 70% par l'installation d'électrolyseurs industriels à haute température et pression ( 700° à 30 bars) nous pourrons remplacer les hydrocarbures,( soit 32 milliards d'E /an d'importations) par l'H2 renouvelable que nous savons maintenant stocker et ça n'est pas simple.

Serge Rochain

Où allez vous cherchée que je vous ai traité d'ignare ? Quant à ce que je dis sur les batterie n'a rien à voir avec ce que vous prétendez que j'en ai dit .
Comme vous aviez l'air de trouver que la voiture à hydrogène n'émettant que de l'eau elle était un véhicule propre, je vous ai fait remarqué qu'un voiture à batterie n'émettait pas pas ...... cette eau. ! Je n'ai pas dit qu'elle ne venait pas de Chine essentiellement. Mais vous savez il n'est pas interdit de les produire en Europe et même en France, et puisque les industrielles concernés qui ont, comme Carlos Tavares, critiqué durant des années les VE au lieu de se retrousser les manche, finissent par se réveiller, l'industrie français va se réveiller du même coup. Ne pleurez pas sur son sort, elle n'a que ce qu'elle mérite, et les responsables sont leurs dirigeant;, et ce qui est dommage c'est qu'ils ne seront pas viré de leur poste, mais que de nombreux ouvriers risquent de se retrouver au chômage par leur faute.
Aujourd'hui l'hydrogène n'est pas une solution propre car le vaporeformage émet plus de CO2 que de rouler au diesel. L'hydrogène deviendra crédible lorsqu'il sera vert.
Dans le reste de vos calcul je crains que vous n'ayez ni les bonnes données ni les compétences pour prouver quoi que ce soit. Laissez les ingénieurs et économistes faire ce genre de chose.
Bien cordialement.
Serge Rochain

Corinne Brunn

Bon , mais pour construire vos batteries en France vous ferez comme les chinois vous importerez le lithium et ... les terres rares qu'ils ont eux et pas nous. Vous augmenterez encore notre dépendance à l'étranger pour le lithium ou peut-être contribuerez vous au ravage d'une des plus jolies régions du Portugal. La meilleure solution est de rentabiliser au mieux le mix énergétique que nous avons: EnR,( barrages, éoliennes, PV, biogaz, ( éviter l'éthanol bon marché de l'agriculture industrielle ravageuse) futures CSP et grandes hydroliennes, ET le nucléaire. Comment? en assurant nos capacités de stockage de l'électricité . Comment? en adjoignant aux procédés intermittents des électrolyseurs de vapeur d'eau HTP(700°C, 30bars) déjà existants, pour la production , la compression , le stockage de l'H2 de jour ou par le vent. Celui-ci servira pour la production d'électricité la nuit ou par temps calme par PAC ou par le thermique. Ainsi nous aurons une production d'électricité lissée H24 par des procédés intermittents. Aussi par le nucléaire fonctionnant H24 sans stockage; malgré la bonne gestion du réseau et la vente, 10 à 15% du potentiel se perd. Adjoindre aux réacteurs des électrolyseurs de vapeur d'eau HTP fonctionnant conjointement avec les réacteurs aux heures creuses, de 1h. à 5h. et ensuite par cogénération avec la chaleur de conduites de sels liquides caloporteurs et la vapeur. Cela n'est pas simple mais une fois installé ça fonctionne bien. Cela permettra la production d'hydrogène comme vecteur d'énergie pour la PAC ( en plein essor technologique) pour l'alimentation de tous les moteurs électriques. SANS IMPORTER NI EXPLOITER aucun pays sans coût de prospection ni paiement de rentes ni de dessous de table. Cela évitera des guerres, et permettra de convertir l'industrie lourde militaire en une industrie lourde civile et pourra être appliqué dans tous les pays. Jusqu'à présent, l'effet corrosif de l'H2 oblige à changer les électrolyseurs tous les 2 ou 3ans. Cela entraînera la permanence et la rentabilité pérenne de la production d'électrolyseurs et puis...on arrête pas le progrès. Le monde à changé avec la machine à vapeur et le charbon ,puis avec le moteur à explosion et les hydrocarbures, au 21ème siècle il changera avec les procédés de production d'hydrogène.

AtomicBoy

Nous pouvons aussi ROUVRIR DES MINES !

A un moment il faut faire des choix. Soit nous allons vers la décroissance et la décadence, et importons tous a crédit jusqu’à ce que le défaut fasse son effet que personne ne nous prete plus rien, soit nous faisons NOUS MÊME nos exploitation minières pour diminuer autant que possible notre dépendance !

AtomicBoy

Il vous manque plusieurs paramètres dans vos propositions : la densité massique, volumique et surfacique notamment.

Serge Rochain

vous dites toujours des sottises, le lithium pas plus que le cobalt, les principaux ingrédients nécessaire à la technologie Li-Ion aujourd'hui ne sont des produits venant de Chine. Il n'y a par ailleurs aucune terre rare dans la fabrication de ces batteries, pas plus que dans les PPV et seulement dans quelques technologie d'éoliennes dont les plus importantes qui tendent à devenir les plus répandue dans l'avenir qui se situe surtout en Offshore, aujourd'hui, sont faites déjà en France.
Par ailleurs, ne faites pas la savantes avec vos lectures de science et vie, vous n'êtes pas en mesure de discuter de ce qu'il faut faire en avançant des arguments techniques et technologiques comme vous le faites. Vous n'avez ni la culture de ce domaine ni les connaissances qui vont avec. Je ne vous reconnais que votre bonne foi mais ce n'est pas suffisant pour prodiguer des conseils à qui que ce soit et encore moins à des ingénieurs, des physiciens, et des économistes.

AtomicBoy

Bravo. vous savez enrichir vos contradicteurs monsieur je sais tout !

Le lithium et le cobalt ne sont pas majoritairement de chine, non, mais les batteries Li6ion elle le sont !

Le NÉODYME + dysprosium dans les aimants permanents des alternateurs situés des nacelles éoliennes avec des boites de vitesses pleines d'huiles/lubrifiants et de mécaniques de précision ne sont pas du tout de l'ordre de l'affabulation. pas plus que le socle en centaines de mètres cubes de béton sous terres pour tenir le pylône d'acier ou de béton de l'éolienne.
Toutefois, toutes ne sont pas montés avec des boites de vitesses, non, en effet l'Haliade 150 d’Alstom GE n'utilisant pas de boite de vitesse nécessite 500Kg de Néodyme par éolienne ! Je ne suis pas allé voir le monstre britannia de 12 MW dans mes souvenirs, mais pour cette puissance, quelle est la quantités de matière utilisée ??? Combien de KWh produit dans sa dure de vie ? et surtout quel prix pour le consommateur contribuable ? Mieux vaut ne pas le savoir pour éviter d'avoir la nausée si la comparaison est faite avec les machines thermiques classiques PILOTABLES.

L'éolien offshore coute encore plus cher même s'il produira plus, il ne couvrira jamais les effets de la corrosion a long terme. Ne parlons même pas des couts de maintenance en hélicoptère et/ou navire en pleine mer du nord démontée...la ou il y en déjà bcp.

Wenger

Je suis horrifié des commentaires de Monsieur Rochain. Je n’aurais pas pensé que certains puissent tomber si bas. Monsieur Rochain ose accuser son détracteur de ne pas avoir “ni la culture de ce domaine et ni les connaissances “”techniques et technologiques”. Mais Monsieur Rochain dont la tête est dans les étoiles, les a t il lui même, ces connaissances techniques et technologiques des métiers de l énergie et de l électricité et qu il dénie aux autres. A lire ses posts, je croient que beaucoup se sont fait une idée assez précise.

Serge Rochain

Je suis désolé mais il y a bien des gens qui disent n'importe quoi et font étalage de leur ignorance
Moi je ne suis pas horrifié de votre posture, j'en suis consterné

Corinne Brunn

Mr. Rochain m'a dans son collimateur parce que je fais confiance aux centrales nucléaires et leurs équipes d'ingénieurs et de physiciens dont la compétence et le haut niveau scientifique ne sauraient être mis en doute. On peut douter de la mienne car en effet je n'ai que les niveaux scientifiques de physique-chimie qu'on m'a enseignés au lycée et au PACES. Ce modeste bagage m'a permis de me plonger avec un vif intérêt dans nos affaires d'énergie en France et de pouvoir consulter et fouiner sur le net depuis une dizaine d'années pour m'informer, analyser, comprendre , estimer, lire avec attention, travaux et surtout conclusions, rapports , études venant de nos grandes institutions ou entreprises concernées comme le CEA, l' INES, l'AFHYPAC, le BRGM environnement, CNRS, thèses de doctorants ( abstracts et conclusions surtout) et d'autres dont je n'ai pas la liste qui serait fastidieuse et aussi Wikipédia: mise à jour par des gens compétents citant leurs sources elle est très utile et sympathique: merci à ceux qui savent , de transmettre leurs connaissances à tout un chacun (Je lis "Science et Vie" dans le train électrique et ça m'intéresse sauf les trous noirs qui n'en sont pas et les multiples dimensions!!) Ce que j'en ai conclu est que nous avons en France un vivier magnifique de grands multinationales, phares de la modernité, comme Alstom, Air Liquide, Total, Saint-Gobain, Thales des firmes publiques comme EDF ( encore) et d'autres, les firmes d'automobiles, de pneus et j'en passe, une centaine de PMI/PME et de multiples start-up pépites de l'inventivité qui sont prêtes à se lancer dans ce nouveau marché de l'après- pétrole. Leur entrée dans les nouveaux champs d'applications n'est pas soutenue par les politiques sauf de rares élus de façon symbolique, il n'y a pas de financements adéquats, même pas par des subventions d'état (100millions d'E en 2021)ni par le système capitaliste lui-même qu'il faudrait coordonner pour en extraire l'ultime suc. Toutes ces entreprises ne sont pas concurrentes mais complémentaires et cette complémentarité, cette chaîne d'achat de brevets, de sous-traitances, de partenariats publiques- privé, de joint ventures industrielles ces petites et moyennes manufactures ( même si elles sont robotisées, il faudra des usines de robots) est à créer et vite. C'est aux banques de prouver leur nationalisme en ayant le courage qu'ont eu leurs aînés de se lancer dans des financements productifs à moyen terme au lieu d'investir dans les marchés financiers rentables à court terme. C'est aux grandes firmes d'expliquer à leurs actionnaires l'intérêt de stopper pendant un, deux, trois ans... la croissance de leurs rentes au profit de l'investissement dans le renouveau énergétique, dans les reconversions, dans la transition en s'accrochant à ce que nous avons pour aller plus loin. C'est aux élus et au dirigeants de mobiliser et coordonner, promouvoir nos capacités, loin des pressions des lobbies. Mr. AtomicBoy a bien voulu m'orienter sur des vidéos certaines allant dans mon sens d'autres en contradiction avec mes dires. Ce que j'en conclus c'est que nous sommes à un tournant qui voit l'aboutissement de deux décennies au moins de recherches acharnées. Les inconvénients de l'Hydrogène: L'énergie qu'il demande pour être isolé est proche de celle qu'il produit qu'il en soit un vecteur ou un réactif, acteur; il faut l'énergie pour le comprimé très fortement ( 750 bars) et la solidité et l'étanchéité des contenants en nouveaux matériaux composites ou métal + composites, en raison de sa très grande volatilité et sa facilité à fuiter, contenants qui doivent être d'autant plus solides et fiables que l'H2 a tendance à exploser lorsqu'il est massivement en contact avec l'air ( mais pas les petites fuites en raison de sa volatilité). Les problèmes de production, stockage de l'H2 sont résolus et en perfectionnements constants par R&D. Autre problème difficile à résoudre: l'H2 surtout en milieu chauffé est corrosif. Il peu circuler par gazoducs seul ou mélangé à 10 ou 15% au GN dont il augmente d'autant le rendement. Ors, ce qui nous intéresse dans l'H2 c'est qu'il est un moyen de stockage de l'électricité , pour le lissage de la production électrique H24 par nos procédés intermittents et la pleine rentabilité de nos réacteurs nucléaires par le stockage en heures creuses. L'hydrogène industriel va s'imposer de plus en plus sur le marché, celui de la transition énergétique et celui de l'après pétrole. Il va aussi s'imposer dans le transport comme vecteur d'énergie électrique dans la PAC ou comme carburant de moteur thermique. Il va peu à peu nous libérer de nos importations d'hydrocarbures pour le transport , moins pour la pétrochimie ( mais pour cela... nous produisons encore 20000 barils /j. en France). Ceci, comme le dit votre gentil "videoman" sans compter les multiples utilisations de l'H2 dans des domaines industriels , biochimiques chimiques de toute première importance. Pour une production propre et pas trop coûteuse à grand échelle industrielle, il semble que la meilleure solution pour le moment est l'HTPE par les EnR et le nucléaire aux heures creuses . Ce débat pourrait-être passionnant s'il n'était pas envenimé par des propos fielleux tout à fait gratuits. Dommage , j'arrête là parce que j'ai pas envie de me faire encore insulter. Dommage aussi que le venin soit le propre d'écolos agressifs et aussi, parfois, de nucléairophiles un peu trop exclusifs.
Cordialement: La Précieuse Ridicule

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet