BP va explorer un nouveau champ au large de l'Azerbaïdjan

  • AFP
  • parue le

Le géant britannique du pétrole BP a signé un nouveau contrat d'exploration et de développement d'un champ pétrolier en Azerbaïdjan, au côté de l'entreprise nationale Socar, a indiqué le groupe dans un communiqué jeudi.

Selon l'accord signé jeudi, qui engage ses participants sur 25 ans, BP sera l'opérateur pendant la phase d'exploration, et détiendra 50% des droits tandis que SOCAR contrôlera les autres 50%. La zone concernée représente 3 200 km2 et se trouve à 135 kilomètres au nord-est de Bakou, dans la mer Caspienne.

La zone n'a pas encore été explorée et BP ne donne pour l'instant pas de perspectives sur les potentielles réserves de gaz ou de pétrole enfouies sous la mer. Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a affirmé lors d'une cérémonie de signature à Londres que l'accord était dans la lignée d'"une collaboration longue et fructueuse avec BP", selon des propos rapportés dans le communiqué.

En septembre 2017, BP avait prolongé jusqu'en 2050 un contrat d'exploitation majeur avec l'Azerbaïdjan dans une version modifiée, alors que la version initiale signée en 1994 avait été critiquée en 2012 par le président Aliev. Ce contrat porte sur l'exploitation du champ Azeri-Chirag-Guneshli en eau profonde. La production y a débuté en 1997 et quelque 3,3 milliards de barils de pétrole en ont été extraits depuis.

Ajouter un commentaire