Pétrole : début de la production du gigantesque gisement norvégien Johan Sverdrup

  • AFP
  • parue le

La production de la phase I du gigantesque gisement norvégien Johan Sverdrup a commencé samedi et permettra d'atteindre 440 000 barils équivalent pétrole par jour, a-t-on appris lundi auprès de Total et Equinor, opérateurs du projet.

"La production de la phase I du champ géant de Johan Sverdrup a démarré, avec plus de deux mois d'avance sur le calendrier et un budget plus de 30% inférieur à celui initialement prévu. Au total, 10,5 milliards de dollars ont été investis", précise un communiqué de Total.

Plus gros gisement découvert au large de la Norvège depuis les années 1980, Johan Sverdrup a des réserves d'environ 2,7 milliards de barils équivalent pétrole.

"À son pic, ce champ représentera un tiers de la production pétrolière totale de la Norvège et produira des barils à un niveau bas record d'émission de CO2", ajoute Eldar Saetre, le PDG d'Equinor dans un communiqué de son groupe. "Johan Sverdrup devrait générer plus de 1 400 milliards de couronnes de revenus (près de 154 milliards de dollars), dont 900 pour l'État norvégien".

Grâce au rachat du danois Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars en 2018, le groupe pétrolier français compte 8,40% des parts du projet dans lequel le groupe énergétique norvégien Equinor (42,6%) est majoritaire. Le Suédois Lundin Norway (20%), la société publique norvégienne de participations Petoro (17,36%) et le Norvégien Aker BP (11,6%) sont également présents au tour de table.

Le démarrage de la phase II, approuvée en mai par les autorités norvégiennes, est prévu pour le quatrième trimestre 2022. À son apogée, la production devrait atteindre 660 000 barils par jour. La construction des infrastructures de Johan Sverdrup devrait mobiliser 150 000 emplois entre 2015 et 2025.

Commentaires

dédé29

Malgré tous les discours des nations ,on continue de pomper lorsqu'on a des réserves !

Ajouter un commentaire