Fourniture d'électricité en France : les clients continuent de quitter EDF mais à un rythme moins soutenu

  • AFP
  • parue le

Les clients ont continué à quitter les tarifs réglementés d'électricité d'EDF pour adopter des offres de marché à prix libres au deuxième trimestre, mais à un rythme moins soutenu qu'en début d'année, a annoncé jeudi le régulateur.

"En électricité, l'ouverture du marché s'est poursuivie avec 354 000 clients supplémentaires en offre de marché, soit plus de 4,5%", indique la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans son observatoire trimestriel. "On note toutefois une évolution moins rapide par rapport au premier trimestre, qui avait enregistré une progression de 444 000 sites de nouveaux clients résidentiels", note-t-elle.

La plupart des clients qui sont passés en offre de marché ont choisi des fournisseurs alternatifs à EDF (Cdiscount, Engie, Enercoop etc.), selon les chiffres de la CRE. Ce sont ainsi 25% des sites résidentiels qui sont en offre de marché, dans leur très grande majorité chez des concurrents d'EDF.

Seul l'opérateur historique (EDF et les entreprises locales de distribution) peut proposer des contrats aux tarifs réglementés de vente (TRV) qui sont fixés par les pouvoirs publics. Outre son "tarif bleu", EDF vend aussi des offres de marché (avec des prix libres) mais celles-ci ne représentent qu'une toute petite partie de sa clientèle.

Concernant cette fois le gaz naturel, les offres de marché ont augmenté au deuxième semestre à un rythme moins important avec 74 000 clients supplémentaires (soit plus 1,1%), contre 148 000 au 1er trimestre, note la CRE.

Les offres de marché sont toutefois déjà beaucoup plus répandues pour le gaz, représentant 62% des sites résidentiels. Les tarifs réglementés de vente du gaz, commercialisés par Engie, doivent disparaître au cours des prochaines années. Les consommateurs peuvent choisir librement leur fournisseur d'énergie depuis l'ouverture totale à la concurrence des marchés français de l'électricité et du gaz naturel le 1er juillet 2007.

Ajouter un commentaire