Engie: Isabelle Kocher dément tout projet de cession du parc nucléaire belge

  • AFP
  • parue le

La directrice générale d'Engie Isabelle Kocher a démenti mercredi tout projet de vendre à EDF son parc de sept réacteurs nucléaires en Belgique, "pays stratégique" pour le groupe français selon elle.

"Il n'y a rien du tout", a-t-elle dit à des journalistes en marge d'un déplacement à New York, en réponse à un article du Canard Enchaîné. "La stratégie, c'est déjà de régler les sujets techniques qu'on est en train de traverser" et "la priorité c'est de remettre ces centrales en ordre de marche", a déclaré Mme Kocher.

Le parc nucléaire belge, exploité par la filiale locale d'Engie, Electrabel, connaît en effet des déboires actuellement. La majorité des sept réacteurs sont à l'arrêt pour des révisions dont la durée se prolonge, et selon les autorités belges, seul un d'entre eux fonctionnera en novembre.

"La Belgique, c'est un pays stratégique pour Engie. Si on arrive a accélérer nos investissements, puisque la question s'était posée comme ça au départ, en faisant venir des partenaires, je suis ouverte", a indiqué Isabelle Kocher. Mais "ce n'est pas d'actualité, il n'y a pas de négociations en cours avec qui que ce soit", a-t-elle ajouté.

Selon le Canard Enchaîné, Engie aurait aussi proposé à EDF de prendre une participation de 49% dans la Compagnie nationale du Rhône (CNR), sa filiale d'hydroélectricité. "Je ne sais pas d'où ça sort... il y a zéro projet de vendre la CNR", a assuré la patronne d'Engie.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Suggestion de lecture