EPR de Flamanville : « il n'y a plus de marge » pour un démarrage fin 2022 selon l'ASN

  • AFP
  • parue le

"Il n'y a plus de marge" pour un démarrage de l'EPR de Flamanville (Manche) fin 2022, compte tenu des réparations de soudures qui doivent être effectuées, a souligné mercredi le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk.

"Si tout se passe bien, ces réparations de soudures sur les différentes parties du circuit secondaire du réacteur EPR devraient être achevées début 2022", a déclaré Bernard Doroszczuk lors d'une audition au Sénat. "Ces réparations sont sur le chemin critique du projet au regard de l'objectif d'EDF de viser une mise en service pour fin 2022. Il n'y a plus de marge", a-t-il estimé.

L'affaire des soudures avait conduit EDF à annoncer en 2019 un nouveau retard d'au moins trois ans pour l'EPR, où le chargement du combustible nucléaire est désormais attendu fin 2022.

EDF doit au total reprendre une centaine de soudures, pour lesquelles des problèmes avaient été détectés en 2018. Pour les huit les plus difficiles, le groupe a privilégié l'utilisation de robots téléopérés, une solution pour laquelle l'ASN vient de donner son feu vert.

EDF a aussi signalé récemment à l'ASN un écart de conception concernant trois piquages du circuit primaire principal du réacteur EPR en construction. Le piquage correspond à la partie d'une tuyauterie qui la raccorde à une autre ou à un récipient. "Il faut trouver une solution pour renforcer la tuyauterie, le piquage, ou reprendre la soudure", a indiqué Bernard Doroszczuk. "Nous prendrons positions au plus tard cet été", a-t-il dit. "On ne peut pas dire si la réparation, au vue de la stratégie qui sera présentée par EDF, permettra de rentrer dans le planning" de l'EPR, a prévenu M. Doroszczuk.

Commentaires

Avenirdunucléaire

Si ce M. Doroszczuk avait examiné les réacteurs de Taishan 1 & 2 , et celui d' OL3 avec ses critères à lui, dits "critères de l' ASN" : Aurait t'il demandé autant de travaux avant chargement du combustible et démarrage de ces réacteurs là ??
Ne serait -il pas temps d'enquêter sur ce M. Doroszczuk et ses experts comparativement à ce qu'il se passe en Chine et en Finlande .Et de comparer les qualités des soudures et piquages de Taishan 1 et 2 (et d'ol3 qui va démarrer bientôt) avec ceux de FA3 . Plus on avance dans le temps , plus on a l'impression que ce M. Doroszczuk veut utiliser le principe du Zèle extrême sur la sécurité pour préparer en fait, la destruction du programme EPR Français sous le prétexte très zélé de le rendre d'une sécurité tellement parfaite, que finalement il ne pourra jamais démarrer . Ce type est encore pire que son prédécesseur . Il est en définitive, sans doute, le meilleur allié des antinucléaires . Il serait grand temps de lancer des contre enquêtes et des contre expertises sur ce type et ses équipes, et d'avoir l'avis d'autres experts réellement non hostiles au nucléaire . Avec ce monsieur , le parc historique actuel n'aurait jamais démarré. On ne peut plus avoir aucune confiance en ce monsieur, meilleur allié objectif des antinucléaires . Trop c'est trop !!!

Michel PUIGREDO

Effectivement la question se pose de savoir quelle serait la position d'autorités de sûreté étrangères, et en particulier des USA et de Grande Bretagne, sur l'état actuel de l'EPR de Flamanville.

Independant

Votre réflexion n’est pas fondée. Je vous invite à revoir entièrement votre système de réflexion avant de bâtir un avis et de donner votre avis.

Papabonsens

Mais mon cher independent qui ne l'êtes pas plus que quiconque dans cette polémique, votre réflexion non plus n'est pas fondée quand elle est un simple constat de désaccord !! Nous connaissons tous nos arguments et la seule question est le curseur de choix de notre mort inéluctable : à très court terme si on suit les khmers verts écolos qui croient qu'on peut s'empêcher de mourir en s'empêchant de vivre ou à plus long terme (avec peut-être le temps de trouver des solutions pour repousser encore les échéances !) si l'on est progressiste, raisonnablement adepte des sciences du danger et non pas victime du principe de précaution dévoyé en interdiction de prendre tout risque quel qu'il soit. Je suis un écologiste pro_nucléaire qui essaie de ne pas passer à côté de biais énormes dans les appréciations cindyniques des aléas de nos modes de vie. L'ASN est devenue un parasite dangereux et il est urgent de revenir à une autre façon de nous protéger.

Patrice LUCCHINI

De fait, cela commence à faire beaucoup et ce zèle sécuritaire devient éminemment suspect. Le but poursuivi c'est de faire en sorte que le malade soit guéri ... mais mort !

Postyt94

Pour une fois qu'un type fait son boulot ...

Faudrait pas en faire une tête de truc...

C'est pas lui qui décide mais les politique à qui ils doit rendre compte.

Lui, ne fait qu'appliquer les règles de sécurité misent en place.

Ce n'est pas pas sa faute si EDF a mal bossé.

Et pas la jouer à l'envers.

Faudrait voir à vous calmer, Messieurs ...

Papabonsens

Non ce type ne fait pas son boulot d'une façon qui corresponde à sa mission : faire que les centrales fonctionnent et soient améliorées avec le maximum de sécurité raisonnable et non avec un modèle qui juge a priori tout progrès dans la matière comme nuisible puisque pouvant justifier un mauvais choix de départ ! Quant à dire qu'EDF a mal bossé, elle a été victime depuis cinquante ans de la double idéologie gouvernementale et syndicale qui l'ont aveuglée et paralysée. Il y a bien longtemps que les "bons agents" d'EDF se plaignent que le statut étant exorbitant et injustifié, le recours à la sous-traitance était devenu la règle pour toute ses missions essentielles comme la maintenance des centrales, contrôlée par des gens qui en avaient perdu le savoir faire ! Il faut pratiquer pour garder des muscles... L'écologie mortifère a en fait commencé avec Dominique Voinet et le renoncement aux grands projets de canaux ou de surgénérateurs. Démanteler Phoenix au lieu de la faire évoluer ou d'explorer la filière thorium été le début du déclin et hélas ce n'est pas fini...

Postyt94

"Un maximum de sécurité raisonnable"

Comme à Chernobyl et Fukushima ...

Vous n'avez pas tort, "Il faut raison garder", et surtout ne pas oublier le but : sécuriser le nucléaire au maximum.
Jusqu'au prochain accident ...

Max Maes

On ne prend pas autant de précautions quand on ouvre une centrale à charbon, ou une plateforme de forage en mer...avec des torchères...

Parce que l'on accepte tout simplement que cela pollue d'office...et pour longtemps (des siècles de CO2 dans l'atmosphère) sans compter les souillures du sol.

choppin

Je pense que "Avenir du nucléaire" est très troublé pour ne pas dire excédé par les demandes de l'ASN. Les doutes qui sont exprimés sont graves et une enquête très discrète semble être un minimum de suite à donner sur la personne visée. La colère de "Avenir du nucléaire" est à classer au rang des saines colères.

Postyt94

Mdr, sérieux ?

La logorrhée verbale, surtout haineuse, est un bon symptôme pour une consultation Psy.
Pas un argument d'impartialité, ces gens font LEUR BOULOT et vous osez les clouer au pilori pour ça !?!
Faut vraiment vous calmer ...

Hans Hagel

Je ne comprends pas ce déferlement de haine à l'égard de l'ASN qui est le gendarme désigné par l'Etat en matière de nucléaire. Etre respectueux de la démocratie c'est accepter qu'une institution indépendante du pouvoir exécutif puisse retarder la mise en service d'un réacteur de nouvelle génération. Comparer l'ASN à une autre autorité de sureté nucléaire n'est pas pertinent de ce point de vue. En outre, ceux qui pensent que l'ASN est trop pointilleuse me font penser à ceux qui prétendent avoir le droit de ne pas porter de masque dans le rue au nom de la liberté individuelle mais qui ne se rendent pas compte qu'ils pourraient être poursuivis au pénal pour mise en danger délibéré d'autrui. Que ceux qui sont pour le démarrage d'un EPR non conforme aux spécifications techniques engagent leur responsabilité pénale en cas d'accident nucléaire de l'EPR et nous verrons bien qui sont les plus courageux.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet