Feu vert à la deuxième ferme éolienne offshore des États-Unis

  • AFP
  • parue le

Les autorités locales ont donné leur feu vert au projet de la plus grande ferme éolienne des États-Unis, au large de Long Island (nord-est), qui pourra satisfaire les besoins en électricité de 50 000 foyers selon l'exploitant. Le site se trouve à un peu moins de 50 km au sud-est de la pointe de l'île de Long Island qui comprend notamment les quartiers de Queens et de Brooklyn.

Baptisé South Fork Wind Farm, le projet a été validé par le conseil d'administration de l'autorité de l'énergie de Long Island (LIPA), a annoncé mercredi le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, dans un communiqué. Sous réserve de la délivrance du permis de construire, le chantier pourrait démarrer en 2019, avec pour objectif d'avoir une ferme opérationnelle en 2022, a indiqué à l'AFP une porte-parole de Deepwater Wind, l'opérateur du projet.

Deepwater Wind n'a pas encore arrêté son choix quant au constructeur des quinze turbines, a ajouté la porte-parole. Une fois installée, la ferme aura une capacité de 90 megawatts. Le gouverneur de l'Etat de New York a précisé que les éoliennes ne seraient pas visibles depuis les côtes de Long Island.

South Fork ne sera que la seconde ferme éolienne offshore des Etats-Unis. La première, située au large de l'ile de Block Island (nord-est) n'est opérationnelle que depuis décembre dernier. Elle permet d'alimenter en électricité 17 000 foyers de Block Island et de Nouvelle-Angleterre. Les cinq éoliennes de la ferme de Block Island viennent de l'usine GE Renewable Energy de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

"Des ressources d'énergie propre soufflent au large de nos côtes, derrière l'horizon, et il est temps de puiser dedans pour alimenter nos communautés en énergie", a commenté le directeur général de Deepwater Wind, Jeffrey Grybowski, dans une réaction transmise à l'AFP. Selon le gouverneur de l'Etat de New York, la zone où sera installée la ferme de South Fork a un potentiel éolien de 1.000 megawatts. Andrew Cuomo s'est engagé à atteindre l'objectif de 2,4 gigawatts de capacité éolienne offshore dans les eaux de l'Etat de New York d'ici 2030.

Cette capacité permettrait de répondre aux besoins en électricité de 1,25 million de foyers, selon les estimations du gouverneur. Selon l'accord passé entre l'autorité de l'énergie de Long Island et Deepwater Wind, la puissance publique ne paiera que pour l'énergie fournie par la ferme mais n'assumera pas les coûts de la construction et de la gestion du site.

Commentaires

AtomicBoy44

pourra satisfaire les besoins en énergie de 50.000 foyers.

RAPPEL : le foyers n'est pas une unité de mesure de production énergétique, et encore moins électrique. Cette unité créé par les journalistes ne sert qu'a faire de la propagande mensongère.
Merci a l'avenir de donner des VRAIES DONNÉES TECHNIQUES.

Charlatans de l'AFP...

Et ça se dit journalistes !

pffff

AtomicBoy44

"plus grande ferme éolienne"

Qui peut m'expliquer pourquoi les communicants appellent "ferme", une"CENTRALE éolienne" ?

En quoi des éoliennes ressemblent a des bâtiments de ferme ou a des animaux d'élevage ???
Ce glissement sémantique n'a pas de sens si ce n'est de cacher aux ignorants technique, et surtout au riverains, qu'il s'agit bel et bien d'UNE CENTRALE électrique avec une certain nombre de nuisances associées.

"Deepwater Wind n'a pas encore arrêté son choix quant au constructeur des quinze turbines, a ajouté la porte-parole. Une fois installée, la ferme aura une capacité de 90 megawatts."

Calcul : 90/15 = 6 => chaque éolienne doit faire 6 MW
Ben si vous faites le calcul, il est clair qu'il s'agit d'ALSTOM et de la Haliade 150. Seule éolienne de 6 MW au monde...

"Elle permet d'alimenter en énergie"

NON, pas en énergie, mais électricité, c'est différent !

Même remarque pour l'autre CENTRALE éolienne de Block Island. Il n'y a que les communicants de propagande qui parle en nombre de foyers. cette unité n'existe que pour eux. aucun ingénieur, ni technicien ne sait compter en nombre de foyer.
Question 5 Éoliennes de combien de puissance ?

"Selon le gouverneur de l'Etat de New York, la zone où sera installée la ferme de South Fork a un potentiel éolien de 1.000 megawatts. Andrew Cuomo s'est engagé à atteindre l'objectif de 2,4 gigawatts de capacité éolienne offshore dans les eaux de l'Etat de New York d'ici 2030.
Cette capacité permettrait de répondre aux besoins en énergie de 1,25 million de foyers, selon les estimations du gouverneur."

Là, c'est l’apothéose de la désinformation... 2.4 GW pour 1.25 millions de foyers...Ben voyons !
Et quand il n'y aura pas assez de vent (car même en mer ça arrive, demandez donc aux navigateurs du Vendée Globe ou ceux qui font le tour du monde a la voile en solitaire). C'est pas grave ils alimenteront leurs groupes électrogène et/ou centrales a charbon/fioul.gaz de schiste, c'est a dire pour au moins 80% du temps. Ils les paieront plusieurs fois leurs éoliennes.Vous pouvez en être sur !

"Selon l'accord passé entre l'autorité de l'énergie de Long Island et Deepwater Wind, la puissance publique ne paiera que pour l'énergie fournie par la ferme mais n'assumera pas les coûts de la construction et de la gestion du site. "

Bah tiens, comme partout en fait !
Ce sont les consommateurs qui vont payer via une ligne sur leur facture. Chez nous c'est la CSPE, mais, là bas elle s’appellera autrement. il faudra que tout le monde la paye. Et deepwater Wind empochera l'pognon ni vu ni connu. la production sera médiocre et basta !

Bref, il faudrait que je prenne le temps de réécrire ce communiqué de presse qui sent le marketing a plein tube avec les vrais mots et valeurs de puissance pour que ça deviennent clair pour un gars comme moi qui n'est pas le néophyte de la première heure qui gobe toutes ces fadaises.
Ils ont vraiment du s'y prendre a plusieurs ou a plusieurs fois pour faire une tel communiqué. Si ce n'est pas le cas, l'auteur est un champion de la désinformation. Tous les artifices de désinformation de la propagande éolienne y sont.

Au fait, quel est le cout Total du projet ? La durée d'amortissement ? Le taux de crédit du financement ? Qui fournit la garantie de remboursement ? Le rendement annuel financier garanti ? Bref, tous les paramètres financiers que tout bon négociant demanderait dans n'importe quel autre cas pour une CENTRALE !

p*t*** de journalistes ...

Ajouter un commentaire